LDC : Vers une belle entre Lyon et Wolfsbourg ?

demi-finales ligue des champions féminine

Ce dimanche 22 avril auront lieu les demi-finales de la Ligue des Champions. À deux matches de la finale, on se demande si les Anglaises de Manchester City et de Chelsea parviendront à empêcher Lyon et Wolfsbourg de se retrouver au sommet pour une troisième manche, après celles de 2013 et 2016.

Le 28 mars dernier avait révélé les équipes qui disputeraient les demi-finales de la Ligue des Champions 2017-2018, et le moins que l’on puisse dire c’est que ce dernier carré a plutôt belle allure ! Manchester City FC, Olympique Lyonnais, Chelsea FC, VfL Wolfsburg, voilà des noms qui ne peuvent que parler aux amateurs de football européen, et qui laissent penser que les demi-finales de cette Ligue des Champions seront de belles rencontres.

La deuxième pour Man’ City

Pour sa deuxième participation à la compétition, Manchester City s’est déjà illustré en atteignant le stade des demi-finales. Un tour que le club avait déjà atteint la saison dernière, et dans lequel les joueuses mancuniennes avaient déjà été opposées à leurs homologues de l’Olympique Lyonnais. Certains diront « Pas de chance pour elles », mais d’autres se souviendront que lors de la précédente édition, Manchester City n’avait pas été ridicule face à l’ogre français et qu’il était même parvenu à remporter la seconde manche sur le terrain des Rhodaniennes (3-1 pour Lyon à l’aller, 1-0 pour Man’ City au retour).

Si les joueuses de Reynald Pedros surfent sur des résultats positifs et peuvent encore se diriger vers un triplé cette saison, ce n’est déjà plus le cas pour Steph Houghton et ses coéquipières, actuellement deuxième du championnat derrière Chelsea, et qui viennent de perdre en demi-finale de la Coupe nationale (FA Cup) contre… Chelsea, encore. Il ne faut sans doute pas enterrer les Bleu ciel -qui ont du talent et du potentiel-, mais le mois d’avril ne semble pas être le meilleur qu’elles aient connu, et on doute qu’une demi-finale aller/retour face à l’Olympique Lyonnais soit idéale pour se ressaisir. À moins que les joueuses de Nick Cushing aient un plan…

Une faim de Louves

La deuxième opposition de ces demi-finales verra les Blues de Chelsea tenter de renverser Wolfsbourg, leader de la Frauen-Bundesliga devant le Bayern Munich et déjà double vainqueur de la Ligue des Champions (2013 et 2014). Les Londoniennes qui ont éliminées Montpellier au tour précédent n’ont pas été impressionnantes pour autant, ou en tout cas pas d’un point de vue collectif. En effet, le score cumulé (5-1) obtenu face aux Pailladines ne reflète pas forcément la différence de niveau entre les deux équipes mais plutôt la différence de réalisme et d’efficacité offensive.

Chelsea a de bonnes joueuses dans toutes les lignes, mais dépend parfois trop de certaines. Sur ce point, comment ne pas penser à Ji So-Yun et Fran Kirby, capables de tromper une défense entière à elles deux. Des armes de poids, mais qui paraissent finalement trop légères à côté de l’armada d’internationales de Wolfsbourg. On ne parle pas simplement des nombreuses individualités dont dispose Stephan Lerch, le coach allemand, mais surtout des options d’« assemblage » qui s’offrent à lui et qui lui permettent d’avoir un collectif bien mieux huilé que celui des Blues.

Les doubles confrontations de ces demi-finales de Ligue des Champions laisseront-elles place à la belle* entre l’Olympique Lyonnais et le VfL Wolfsburg lors de la finale de l’édition à Kiev ? Premiers éléments de réponse ce dimanche soir…

 

Dimanche 22 avril
Manchester City FC – Olympique Lyonnais, 14h00
Chelsea FC – VfL Wolfsburg, 19h05

* L’Olympique Lyonnais et le VfL Wolfsburg se sont déjà affrontés deux fois en finale de la Ligue des Champions. Les Louves avaient gagné la première en 2013 (1-0), et Lyon la seconde en 2016 (1-1, victoire aux TAB).

Crédits photos : Chelsea FC, Manchester City FC, Olympique Lyonnais

Laisser un commentaire