Lotta Schelin interviewée par… ses fans !

En décembre 2013, le blog non-officiel de l’Olympique Lyonnais féminin proposait aux fans du monde entier d’envoyer leurs questions à la star suédoise. Durant un mois, des questions ont afflué de France, Suède, USA, Grande Bretagne, Pays-Bas, Allemagne, et même du Chili. L’attaquante de l’OL s’est prêtée au jeu, et voici le résultat de cette interview faite par les fans pour les fans.

 

Foot d’Elles vous avait parlé en décembre 2013 de cette initiative, lancée par le blog non-officiel de l’OL féminin. Peut-être faites-vous partie des fans français lui ayant envoyé des questions et peut-être a-t-elle répondu à certains d’entre vous. Pour en avoir le coeur net, voici les réponses de Lotta sur sa carrière à L’OL, son équipe nationale, la D1, ses coéquipières, son avenir… 

 

 

Quelle est votre meilleur souvenir de footballeuse ? Louise, Suède

 

Pour moi, ce fut le match pour la médaille de bronze contre la France lors de la Coupe du Monde 2011. J’ai marqué un but et nous avons décroché la médaille de bronze. Mais l’Euro 2013 à domicile a aussi été une expérience fantastique et mémorable, même si nous ne sommes pas parvenues jusqu’en finale.

 

Comment avez-vous fait pour combiner études et football ? Aviez-vous commencé des études avant de devenir joueuse professionnelle ? Henri, Pays-Bas

 

Cela a plutôt bien marché. Je jouais pour Kopparbergs/Göteborg pendant mes études, et mon école comprenait mes engagements avec mon équipe nationale. J’ai été blessée durant une année, ce qui a été un mal pour un bien car j’ai pu consacrer plus de temps à mes études. J’ai étudié la sociologie à Gothenburg et plus tard le français ici à Lyon, mais c’était surtout pour avoir quelque chose à faire à côté du football.

 

A quoi ressemble une semaine habituelle d’entraînement, à la fois au niveau personnel et avec votre club ? Faites-vous parfois des exercices particuliers pour améliorer votre jeu de jambe : boxe, tennis de table? Ou bien du taekwondo comme Ibra ? BK Höllviken 03 Girls, Suède

 

Je ne pratique pas d’autre sport que le foot. En tant que joueuses professionnelles, notre planning est tel que nous devons nous reposer dans notre temps libre. On a 5-6 sessions d’entraînement par semaine et 2-3 séances de musculation. Cela nous fait des « doubles sessions » plusieurs fois par semaine, et on a habituellement un jour de repos dans la semaine.

 

Parmi tous les buts que vous avez inscrits, quel est votre préféré ? Beth, Grande Bretagne

 

Bonne question. On a joué une équipe hollandaise récemment en Ligue des Champions, et j’ai marqué un but où j’ai placé la balle lucarne opposée. J’ai marqué d’autres buts plus importants, mais celui-là était joli.

 

 

 

 

 

Parmi toutes les défenseuses contre qui vous avez joué avec Göteborg, Lyon et la Suède, quelle est celle qui vous a le plus impressionné et qui vous a posé le plus de problèmes ? Philippe, France

 

Il y en a beaucoup, mais Christie Rampone de l’Equipe des USA est une joueuse à la fois rapide et complète. Pour moi qui suis rapide aussi, c’est très difficile de jouer contre elle. Hanna Marklund (ancienne joueuse de l’équipe de Suède) était aussi très forte, et faisait toujours en sorte de rendre sa ligne de défense très bonne.

 

Si l’on consulte votre CV, on constate que vous n’avez joué que pour deux clubs dans votre carrière professionnelle. C’est assez unique dans le football féminin. Quel en est l’avantage ? Hilary, USA

 

On se sent en sécurité, et cela développe aussi un réel sentiment d’appartenance à un club, en travaillant ensemble et en ayant des objectifs d’équipe.

 

Qu’avez-vous ressenti lorsque Pia Sundhage vous a nommée capitaine de l’Equipe de Suède et cela, pour l’Euro 2013 chez vous ? Votre vie au sein de l’équipe suédoise a-t-elle changé avec cette responsabilité sur les épaules ? Katharina, Allemagne

 

Vous aimerez peut-être aussi cet article  Revue littéraire : Under the Lights and in the Dark, par Gwendolyn Oxenham

Je me suis sentie honorée, et c’était aussi très fun de représenter la Suède avec Seger (la co-capitaine). Mais je ne pense pas trop à ça. Bien sûr, c’est un honneur parce que c’est une récompense pour mes actions passées. Entrer sur la pelouse d’Ullevi (le stade de l’équipe nationale à Göteborg) avec le brassard de Capitaine est quelque chose de très spécial. Mais ma vie n’a pas changé du tout. C’est l’Equipe qui est la plus importante et nous devons toutes y contribuer.

 

Quelles sont les chances de la Suède pour la Coupe du Monde 2015 au Canada ? Petra, Autriche

 

Je n’en ai aucune idée ! Comme toujours, on va bien se préparer et on sera là pour se battre pour les médailles. Mais il y a encore un an à venir. Nous avons une bonne coach et si nous parvenons à garder le cœur de l’équipe, les résultats suivront.

 

Si vous pouviez choisir un pays à affronter en finale de la Coupe du Monde, quel serait-il ? Maria, Chili

 

La France ! Suède-France en finale, ce serait fantastique… Mais seulement si on gagne !

 

Vous jouez dans une équipe dont le 11 majeur est une sorte de dream-team. Qui sont les 10 autres joueuses qui vous côtoient sur la pelouse ? Dana, USA

 

Lyon est une dream team. Merci pour la question, mais pour moi ce sont les joueuses de Lyon et de la Suède qui composent ma dream team.

 

Que pensez-vous de votre saison jusqu’à maintenant ? Satisfaite ? Si non, pourquoi ? Claudia, France

 

Quand je pense à la Ligue des Champions, je me dis que ce n’est pas notre meilleure saison. Ca va dans l’ensemble, mais on en a eu de meilleures.

 

Est-ce que c’est possible de vous voir finir votre carrière à l’OL ? Noémie, France

 

Je ne pense pas. J’ai toujours souhaité revenir à Göteborg. Tant que je suis motivée, je vais bien sûr rester ici à Lyon. Mais j’espère un jour rentrer en Suède et jouer pendant un an ou deux pour Göteborg.

 

Que pensez-vous du niveau de la D1 ? Teddy, France

 

Les équipes du top 4 sont toujours d’un niveau relevé ; mais c’est un problème que les équipes du bas de classement soient d’un niveau bien inférieur à cause de leur manque d’entraînement. Elles s’entraînent en moyenne trois fois par semaine, si l’on compare avec nous ce n’est clairement pas assez.

 

Quelles joueuses souhaiteriez-vous voir rejoindre l’OL ? Maïlys, France

 

Je ne sais pas en fait. Nous avons des joueuses fantastiques à Lyon et une équipe complète. Il n’y a personne en particulier à qui je pense, mais ce serait sympa d’avoir plus de joueuses d’autres cultures.

 

Quelle coéquipière admirez-vous le plus pour son jeu et pourquoi?  Anonyme, France

 

Ce qui est cool avec notre équipe, c’est que tout le monde a des qualités fantastiques. La technique de Nécib est vraiment particulière, c’est joli et propre, mais chacune excelle dans quelque chose.

 

 

Parmi vos coéquipières, qui est…

 

1. La meilleure cuisinière ?

Sabrina Viguier est bonne cuisinière. Melissa Plaza et Corine Franco cuisinent super bien également.

 

2. La plus blagueuse ?

Sabrina Viguier

 

3. La plus paresseuse ?

Personne ne l’est, mais Elodie Thomis a un physique incroyable qui lui permet de ne pas faire autant d’exercice que nous.

 

4. La plus timide ?

Louisa Nécib est très timide, ce qui peut parfois être perçu négativement, comme si elle était désintéressée par exemple. Mais elle est seulement très timide.

 

5. La plus intelligente ?

Elles sont toutes intelligentes à leur manière. Lara Dickenmann est brillante. Elle a notamment appris plusieurs langues, et elle a de bonnes valeurs.

 

 

Voir aussi :

 

Le blog OL Féminines

 

 

 

 

 

 

Crédit photo : OLweb.fr , gif olfeminines.tumblr.com