La Conquista de Barcelone

Depuis sa victoire 3 buts à 0 à Madrid, lors de la 27ème journée de la Superligue, le 13 avril dernier, le FC Barcelone est assuré de remporter son troisième titre. Avec 10 points d’avance sur l’Athletic Club, et une seule défaite contre le Sporting de Huelva le week-end dernier, les Barcelonaises ont survolé leur championnat. Le moment de revenir sur un club qui a conquis la Superligue, mais qui a dû aussi la reconquérir.

 

Fondé réellement en 1988, les féminines de Barcelone font parties des premières à participer à la Superligue. Mais cette dernière disparaît quelques années plus tard, obligeant les Blaugranas à évoluer au sein du championnat inférieur, la Primera Nacional. Echouant en play-off chaque année, elles ne le quitteront pas pendant 8 ans.

Conquête et reconquête

En 2003, elles accèdent à nouveau à la première division nationale. Mais cela n’est pas synonyme de réussite. Elles ont enchaîné les bas de tableaux durant trois saisons, et l’arrivée de Xavi Llorens en 2006 n’a rien changé. Elles finissent par être reléguées l’année suivante.

Les années noires des Barcelonaises se terminent la saison suivante. Elles ont reconquis la Superligue, notamment grâce à l’arrivée de l’internationale mexicaine Maribel Domínguez, qui aide le club à se maintenir pendant deux ans.

 

L’âge d’or

 

Les belles performances commencent à arriver. Toujours dans le haut du classement à la suite de cette montée en 2008. 6e en 2008, 5e en 2009, 4e en 2010, les Barcelonaises n’ont fait que progresser dans le tableau. Et la venue de joueuses talentueuses comme Victoria Losada en 2008, puis de Sonia Bermudez ne sont pas étrangères à ces résultats. Depuis la saison 2011-2012, les joueuses de Xavi Llorens ne quittent plus la première place.

 

 

 

Elles n’enchaînent pas que les titres en championnat ! En 9 ans, elles ont toujours atteint la finale de la Coupe de Catalogne et l’ont remportée à quatre reprises. Tout comme la Coupe de la Reine qu’elles ont gagnée deux fois en 5 ans et, peut-être, une troisième cette année. Néanmoins, malgré deux qualifications en Ligue des Championnes, elles ne parviennent pas à se démarquer des autres équipes, démontrant ainsi une sensible différence de niveau avec le gratin européen. Cette année, elles se sont fait éliminer en quarts de finale par les Allemandes de Wolfsburg.

 

Et l’avenir ?

Tout va bien pour le moment à Barcelone, mais l’an prochain elles devront faire sans leur buteuse Sonia Bermúdez et leur capitaine Victoria Losada qui ont rejoint les Western New York Flash. Des joueuses qui ont été décisives cette saison, comme le prouvent les 32 buts de Bermúdez en 29 matchs.

 

Elles pourront toujours s’appuyer sur le talents de jeunes joueuses comme Alexia Putellas voire de l’équipe B, dont la moyenne d’âge est de 18 ans. Des jeunes donc, mais des jeunes qui commencent à avoir un peu d’expérience notamment en sélections nationales. Nous pensons en premier lieu aux sœurs Garrote, qui sont vice-championnes du monde avec l’équipe d’Espagne U17 depuis le mois d’avril.

 

Le championnat remporté, il faut désormais penser à l’avenir et prévoir la saison prochaine afin de conquérir une nouvelle fois le titre, sans Bermúdez ni Losada qui, ne l’oublions pas, peuvent toujours revenir en septembre, le championnat américain se terminant en août.

 

Un top 10 des buts du Barça : 

 

 

 

 

 

 

 Crédits photos : atletico.com.br, elbarca.com