Chypre : Rien ne va plus, les jeux sont faits…

Hier avaient lieu les derniers matches de groupes, et pour la plupart ceux-ci ont été décisifs quant aux places à jouer pour les matches de classement. Si l’Angleterre et la France nous promettent une jolie finale…, il faudra aussi garder un oeil sur l’Ecosse dans la petite finale, et le Canada qui s’est un peu « écroulé ». Retour sur l’ensemble des rencontres

 

 

Groupe A

 

Le match tant attendu dans ce groupe était bien évidemment celui entre l’Angleterre et le Canada, les deux ayant remporté leur précédents matches sans difficulté et ayant le même goal average (+5). Si les deux formations semblaient être dans une forme assez similaire, les Anglaises ont démontré qu’elles étaient un cran au-dessus lors de ce dernier match de groupe. Lianne Sanderson ouvrait le score pour l’Angleterre et assommait les Canadiennes dès la première minute de jeu (1e, 1-0). Chrisitne Sinclair et ses partenaires ne savaient plus où donner de la tête et les dribbles chaloupés de Karen Carney et Toni Duggan leur donnaient encore davantage le tournis. A la 32e minute de jeu, la gardienne canadienne Erin Mc Leod, ne pouvait rien faire sur la frappe de Lianne Sanderson qui ajustait et s’offrait un doublé (32e, 2-0). Le Canada ne s’en relevait pas… L’Angleterre conservait ce score et filait (à l’anglaise) en direction de la finale, pour y défendre son titre face aux Bleues, ce mercredi à 17h00, heure française.

 

L’autre match du groupe opposait l’Italie à la Finlande. Même si ces deux équipes étaient d’ores et déjà certaines de ne pas pouvoir jouer les premières places, cela était néanmoins l’occasion pour elles de marquer leur(s) premier(s) point(s) dans le tournoi. C’est chose faite, puisqu’Italiennes et Finlandaises se sont partagées les points avec un match 1-1. Sanna Talonen ouvrait le score pour la Finlande et, par la même occasion, inscrivait le premier but finlandais dans la compétition. L’Italie tentait tant bien que mal de revenir au score, mais l’horloge tournait sans que les filets finlandais ne tremblent… Il aura fallu attendre la 82e pour que l’expérimentée Patrizia Panico permette à l’Italie de recoller au score et de ne pas finir dernière de son groupe.

 

 

Court résumé Angleterre – Canada

 

England Football Official

 

Groupe B

 

La surprenante Ecosse n’aura pas été loin de surprendre encore davantage… Les Ecossaisses, qui jouaient leur dernier match de groupe face aux Australiennes, étaient toutes proches de créer l’exploit et d’accéder à leur premier finale du tournoi. Au quart d’heure de jeu, Lisa Evans avait ouvert le score pour l’Ecosse, avant que sa coéquipière Jane Ross, n’inscrive deux buts coup sur coup et porte le score à 3-0 (29e et 30e). L’Australie n’abdiquait pas et réduisait la marque par l’intermédiaire de Michelle Heyman (64e, 3-1), mais la joie des Matildas était de courte durée puisqu’à la 70e, Jane Ross (encore) s’offrait un « hat-trick » et redonnait trois buts d’avance à son équipe… Sans le savoir, les Ecossaises auraient pu accéder à la finale en conservant ce score, mais le deuxième but de Michelle Heyman pour l’Australie mettait fin au rêve écossais. Des Ecossaises qui se faisaient parallèlement voler la vedette par les Bleues, et qui ne joueront donc (que) la petite finale face à la Corée du Sud.

Vous aimerez peut-être aussi cet article  Sur les terres de la Coupe du Monde (2/4) : A Concarneau, le foot a le vent en poupe

 

 

Groupe C

 

L’équipe vainqueur de ce groupe C se voyait offrir l’opportunité de jouer la petite finale du tournoi, et la Corée du Sud a clairement su saisir cette opportunité en ne faisant qu’une bouchée de la Nouvelle-Zélande (4-0), grâce a des buts inscrits aux 10e, 38e, 53e et 72e minutes de jeu. Les Néo-Zélandaises restaient inoffensives jusqu’à la fin du match et ne parvenaient pas à se créer de réelles occasions. Ces dernières joueront leur ultime match face à la Finlande, mercredi, et tenteront de sauver l’honneur en remportant leur première victoire.

 

Contre l’Irlande, la Suisse partait légèrement favorite, mais comme souvent le football nous fait mentir, il fallait bien que les Irlandaises nous jouent un petit tour… Dans un match relativement équilibré, c’est Denise O’Sullivan qui trouvait la faille et ouvrait le score pour l’Irlande, juste après la pause (46e, 1-0). Malgré l’égalisation de la Suissesse préférée des Français, Lara Dickenmann, à la 76e (1-1), la Suisse allait finalement s’incliner dans les derniers instants de la rencontre grâce à un but de Stéphanie Roche (90e, 2-1). Dans leur match de classement, mercredi, l’Irlande et l’Ecosse joueront respectivement contre le Canada (pour la 5e place) et les Pays-Bas (pour la 9e place).

 

 

Les matches de classement de ce mercredi 12 Mars

 

 

 

 

Voir aussi :

 

Le match des Bleues

Classements et Résultats des groupes

 

Soutenez le projet « Mêmes Rêves de Foot »