CDF : Saint-Etienne/Yzeure, pour une place en 8e

Mal classées en Championnat, l’ASSE d’Hervé Didier et l’équipe d’Yzeure Allier Auvergne de Xavier Aubert se retrouveront pour le compte des 16e de finale de la Coupe de France. L’ASSE qui s’était inclinée en finale contre les Lyonnaises la saison dernière a une revanche à prendre face aux Yzeuriennes, lesquelles l’ont récemment battue en Championnat (2-1). Sarah Palacin et Julie Morel pour l’ASSE, Julie Berger, Sarah Chalabi et Tatiana Solanet pour Yzeure abordent cette rencontre pour Foot d’Elles.

 

 

 

 

Le contexte de la Coupe de la France est-il différent du Championnat de D1 ?

 

Sarah Palacin : « C’est complètement différent. Ce n’est pas le même contexte. Yzeure est une équipe que l’on connaît bien et que l’on affronte souvent en matchs amicaux également. Quand on traverse une mauvaise période en Championnat, on a envie de se rattraper en Coupe. Ce sera un match compliqué, mais en Coupe, on ne regarde pas le classement de l’autre équipe en D1. Cela se jouera sans doute sur la détermination et l’envie que l’on mettra dans les 90 minutes. On sait qu’Yzeure est une équipe combattive. A nous d’avoir plus envie qu’elles ».

Tatiana Solanet : « La Coupe c’est une deuxième chance pour nous de briller et de nous montrer. Cela se joue sur un match à élimination directe, c’est complètement différent du Championnat. L’ASSE est une très bonne équipe et nous avions à cœur de les battre en D1. Nous étions toutes ensemble, très solidaires, et cela a payé puisque cela s’était soldé par une victoire. Nous avons la même envie pour le match de dimanche ».

 

Sarah Chalabi : « La Coupe de France est une compétition à part. Cela nous permet de faire un break dans le Championnat, qui est compliqué pour nous. Nous voulons aller le plus loin possible en Coupe. Nous sommes malgré tout satisfaites de rencontrer l’ASSE, même si c’est encore tôt dans la compétition. Certes, nous aurions pu avoir un tirage plus favorable, mais cela reste un adversaire à notre portée. On va donner le maximum pour passer ce tour ».

 

Julie Morel : « La Coupe de France, c’est une série de matches où tu n’as pas le droit à l’erreur. Il faut tout le temps gagner si tu veux continuer l’aventure. Comme chaque saison, l’ASSE a pour ambition de faire un très bon parcours, car depuis plusieurs années cette compétition réussit au club. Quand nous avions joué à Yzeure en Championnat, nous avions eu le monopole du ballon, mais avions été cueillies à froid avec un but contre notre camp. C’était une période où nous jouions de malchance et étions dans une mauvaise passe. Yzeure a énormément changé. C’est un groupe jeune comme chez nous. Il faut aussi laisser du temps à cette équipe je pense ».

 

Julie Berger : « Pour nous, maintenant, chaque match sera un match de Coupe de France. Vu notre situation en Championnat, tous les matches seront très importants. Il faudra aller chercher la victoire à chaque fois. Essayer de prendre le maximum de points. Coupe de France ou pas, nous pensons match par match désormais. Nous allons tout donner pour ramener la victoire. Pour moi, l’ASSE évoque des matches difficiles, serrés et pleins d’enjeux. Je pense que ce sera un vrai match de Coupe ! ».

 

 

 

Le but est-il de se qualifier pour respirer un peu et aller le plus loin en Coupe de France, tout en évitant les « gros » le plus longtemps possible ?

 

Sarah Palacin : « Forcément, le match de Coupe peut nous donner un peu d’air, car nous aurons ensuite un déplacement difficile à Lyon en Championnat. Faire un tour de plus en Coupe nous ferait du bien. Si nous arrivons à gagner Yzeure, nous serons mieux pour les matches de la D1. De toute évidence, nous aimerions revivre le même parcours que l’année dernière et aller jusqu’en finale. On sait que pour réitérer cette performance, nous devrons forcément affronter des gros ».

 

Tatiana Solanet : « Bien sûr, le but est de se qualifier et d’aller le plus loin possible dans la compétition. Après, nous ne calculons pas trop les matchs. Ce que nous voulons c’est gagner. Montrer que 2014 est une nouvelle année et que nous serons présentes. Evidemment, si nous pouvons avoir un tirage clément pour la suite, nous ne cracherons pas dessus. Si nous devons jouer une grosse équipe, nous la jouerons à fond quoi qu’il en soit. C’est aussi ça la magie de la Coupe de France. L’ambition d’Yzeure reste d’aller le plus loin possible et, pourquoi pas, accéder à la finale et la gagner. On se prépare pour gagner chaque match ».

 

Sarah Chalabi : «Bien évidemment, nous allons aller chercher la qualif’ à Saint-Étienne. Je suis persuadée que nous avons nos chances d’aller plus loin. Nous allons jouer le coup à fond et on verra ce qui se passera. Si nous nous qualifions, nous savons que dans notre poule il y a encore Lyon. Si nous pouvions les éviter encore un peu, ce serait mieux ; mais quand on est compétitrice, il faut voir toujours plus loin. Perso, je rêve d’aller au bout et de gagner cette Coupe de France. On sait que pour cela, nous devrons commencer par faire un gros match à Saint-Étienne ce week-end. Ce sera un gros match et il faudra faire preuve de beaucoup de sérieux ».

 

Julie Morel : « Nous n’avions pas imaginé nous retrouver à cette place en Championnat. Alors, la Coupe peut nous donner un nouveau souffle. Nous avons les cartes en mains et il nous faudra gagner des matches à confrontation directe pour le maintien. En Coupe, si tu veux aller au bout, tu es obligé de croiser les « gros » à un moment donné. Sur un match, je crois que tout est possible. Nous l’avons vu avec l’ASSE contre Paris la saison dernière. Sur un match, pas mal d’équipes peuvent faire un exploit. Et c’est aussi cela qui fait le charme de la Coupe ».

 

Julie Berger : « L’enjeu premier est bien sûr la qualification. Nous avons un objectif en Championnat, mais aussi un en Coupe. Si nous nous qualifions, cela nous permettra d’avoir encore des matches après. Il y a moins de matches en 2e partie de Championnat, alors cela ne peut être que positif. Sur ce tour, nous n’avons pas eu de chance en tombant sur une D1. Si nous pouvons aller le plus loin possible sans jouer une équipe du top 4, alors on prend. Nous jouerons les matches les uns après les autres et si nous devons aller au bout, nous irons. Nous jouons pour gagner et c’est valable pour la Coupe aussi, même si nous ne sommes pas les favoris ».

 

 

 

Deux équipes dans la deuxième partie de tableau de D1… On imagine que vous avez à cœur de remonter au classement le plus vite possible ?

 

Sarah Palacin : « Je pense qu’Yzeure a la même envie que nous. Se maintenir et remonter vite au classement. Yzeure a une bonne équipe aussi. Nous avons une équipe qui va tout donner sur les prochains matches. La 9e place n’est pas la place que nous méritons. Même si par rapport à notre début de saison, cette place reflète quelque part nos prestations. L’année dernière, nous avions eu un début de saison compliqué et la Coupe nous avait fait du bien. Sur les matches de Championnat, cela s’était ressenti et nous nous sentions plus en confiance. Nous avions des résultats en Coupe et cela nous donnait du souffle pour le reste. Nous avions finalement fini 6e, pas loin d’Yzeure, alors on ne doit pas lâcher ».

 

Tatiana Solanet : « Faire un bon match contre Juvisy en Championnat. A partir de ce moment-là, cela va s’enchaîner. Je pense que si nous faisons un bon résultat en Coupe contre Saint-Étienne, le reste devrait bien se dérouler. Si nous faisons un mauvais match collectivement contre elles, c’est sûr que cela sera plus compliqué de se relancer ».

Sarah Chalabi : « Bien sûr, notre objectif est de sortir de la zone rouge le plus vite possible. On va avoir deux gros chocs à la maison, qu’il faudra absolument gagner. Le maintien passera surtout par des victoires à domicile contre les concurrents directs. Nous avons pour objectif de faire vraiment quelque chose sur tous les matches qui arrivent, afin de sortir de la zone de relégation. Quand on est dans notre position, avec beaucoup de défaites, une victoire ne peut que nous faire gagner en confiance et nous permettre d’avoir un déclic pour la suite ».

 

Julie Morel : « Nous avions, bien entendu, d’autres objectifs que de jouer le maintien. Il y a eu des matches que nous n’aurions pas dû perdre. Nous avons donc à cœur de nous rattraper sur la deuxième partie de saison ainsi que de grappiller quelques places. On se dit que pour nous tout est encore jouable. La 5e place paraît un peu loin, mais avec des victoires à 4 points, tout est encore possible ».

 

Julie Berger : « Le Championnat est primordial, surtout avec notre classement. Chaque match est important. Si nous pouvons jouer sur les deux tableaux, nous le ferons, mais nous donnerons tout pour remonter au classement en D1. Nous avons fait un bon nul à Guingamp et c’est encourageant. Si le match contre l’ASSE peut nous permettre de garder ce rythme et de prendre de la confiance ce serait génial, car ensuite nous avons 4 matchs à enchaîner. Nous devrons notamment aller à Juvisy avec nos armes et tenter de gagner des points là-bas. Je reste convaincue que ce match contre l’ASSE va nous permettre de nous relancer et de lancer une belle série ».

 

Crédits photo : Center France, PHOTOS SPORT 03, Nicolas Régnault Yzeure