Bleues : Un petit goût d’amertume

La deuxième journée du Tournoi de Chypre, qui avait lieu vendredi, a vu l’Équipe de France s’imposer non sans mal face à son adversaire australien sur le score de 3 à 2. Alors qu’elles menaient logiquement de trois buts à la pause, les Tricolores ont vu revenir en trombe les Matildas lors du second acte. Plus de peur que de mal pour les Bleues, qui joueront leur place en finale lors de la dernière journée face aux Pays-Bas.

 

« Un petit goût d’amertume ». Voici l’un des premiers ressentis du sélectionneur de l’Équipe de France, Philippe Bergeroo, à l’issue de la rencontre face à l’Australie lors de la deuxième journée du Tournoi de Chypre pourtant remportée 3 à 2. Alors que l’on se dirigeait tout droit vers un récital tricolore du fait des 3 buts d’avance à la pause, les Bleues ont finalement eu quelques sueurs froides en deuxième période en voyant l’Australie scorer à deux reprises lors du second acte.

Un mal récurrent

Marie-Laure Delie (11e), Laura Allway contre son camp (27e) et Louisa Necib (29e) avait fait le boulot en première période, laissant présager d’un agréable après-midi pour les Bleues. Cependant, il n’en fut rien puisque les Matildas recollèrent au score assez rapidement en seconde période grâce à Samantha Kerr (52e) et Emily Van Egmond sur un penalty concédé par Corine Petit (62e). « Nous avons peut-être manqué de fraîcheur physique en deuxième période » reconnaissait Elodie Thomis devant nos confrères de l’Équipe.

 

 

Ce n’est pas les occasions qui ont manqué aux Bleues pourtant. Necib, Thomis, Thiney et Delie qui a trouvé le montant de la gardienne australienne, ont toutes eu l’opportunité à un moment donné de plier la rencontre. Le mal qui ronge l’Équipe de France depuis des années maintenant n’est toujours pas évacué comme aurait pu le laisser supposer la rencontre amicale contre la Suède. Il est bien évidemment question ici du problème récurrent de la finition. Amandine Henry l’évoquait déjà après la rencontre face à l’Écosse : « Nous manquons encore de réalisme devant le but adverse ».

La victoire malgré tout

Malgré cette baisse de régime en seconde période, Les Bleues ont tout de même su conserver leur maigre avance, laissant de côté frustration ou autre crispation face à des Australiennes qui étaient venues s’imposer en France au mois de juillet dernier (2-0). « Nous avions été dominées face à la France l’an passé, mais cette fois-ci nous avons eu davantage le contrôle du match », analysait la sélectionneuse australienne Hesterine de Reus. « Malheureusement, nous avons concédé trois buts en première période à cause de nos propres erreurs ».

 

 

Avec ce court, mais précieux succès qui reste tout de même une belle performance, l’Équipe de France se positionne à la deuxième place du classement à égalité de points derrière l’Écosse, vainqueur des Pays-Bas sur le score de 4 buts à 3. Pour espérer accrocher la première place du groupe et ainsi accéder à la finale du tournoi, les Tricolores ne devront pas faire de calcul face aux Bataves lors du dernier match de groupe lundi prochain. Il faudra s’imposer par plus d’un but d’écart pour éviter toute mauvaise surprise en cas de succès de l’Écosse contre l’Australie. Une performance amplement dans les cordes des filles de Philippe Bergeroo.

 

Le résumé de la rencontre en vidéo :

 

 

Composition de l’Équipe de France : Sarah Bouhaddi, Corine Petit, Wendie Renard (c), Laura Georges, Jessica Houara, Amandine Henry, Camille Abily, Louisa Necib, Elodie Thomis, Gaëtane Thiney, Marie-Laure Delie

 

Remplaçantes : Céline Deville, Laëtitia Philippe, Elise Bussaglia, Laëtitia Tonazzi, Eugénie Le Sommer, Amel Majri, Sabrina Delannoy, Griedge M’Bock, Viviane Asseyi, Marina Makanza, Kheira Hamraoui

Changements : Amandine Henry remplacée par Elise Bussaglia – Camille Abily remplacée par Kheira Hamraoui – Gaëtane Thiney remplacée par Viviane Asseyi

 

 

Crédits photos et vidéo: FFF