Yzeure-Hénin : les sanctions sont tombées !

Le match Yzeure-Hénin, comptant pour la 15e journée de D1, avait fait parler de lui, et les incidents qui avaient émaillé la rencontre et les débordements d’après-match avaient eu pour résultat une instruction ouverte par la Commission Fédérale de Discipline. La FFF a rendu son verdict.

 

 

 

 

 

Le 9 mars dernier Yzeure recevait Hénin pour le compte de la 15e journée de D1. Le match, serré et tendu, avait été émaillé d’incidents et des propos injurieux avaient été proférés. La Commission Fédérale de Discpline a rendu son verdict ce matin, et n’y a pas été de main morte :

 

L’entraîneur d’Hénin-Beaumont, Yannick Ansart, est interdit de banc de touche et de vestiaires d’arbitres pendant 9 mois (fermes) pour « Altercations physiques et verbales avec l’entraîneur de l’équipe adverse et propos racistes à l’encontre de Cynthia Gueheo ».

 

Le club a de plus été sanctionné d’une amende de 1500 euros suite aux incidents de police du terrain et de sécurité.

 

Du côté d’Yzeure, l’entraîneur Xavier Aubert est interdit de banc de touche et de vestiaires d’arbitres pendant 12 matchs, pour « Propos déplacés envers officiel et altercation verbale et physique avec l’entraîneur de l’équipe adverse » et son adjoint Gregory Mleko a écopé de 6 mois fermes des mêmes interdictions, pour « Propos blessants à plusieurs reprises, menaces et propos injurieux après match ». Un membre du staff médical, Nicolas Baptiste, a également été sanctionné de 6 mois d’interdiction de prise de licence et obligation de se mettre derrière la main courante, pour « Propos blessants après match envers un officiel ».

 

Le club a également été sanctionné financièrement d’une amende 2000 euros suite aux incidents de police du terrain et de sécurité.

 

Les clubs ayant la possibilité de faire appel pendant 10 jours (jusqu’au 20 avril), il se pourrait donc que cette affaire ne soit pas terminée.

 

 

Crédits photo: footfemininyzeure.com/Carre Marceau Photographie