#FIFAWWC – Lyon voit les choses en grand

Lyon accueillera les demi-finales et la finale de la Coupe du monde féminine de football cet été. Une occasion à ne pas manquer pour que la fête soit belle et pour mettre le territoire à l’honneur. Des nombreuses animations sont prévues, et personne ne sera oublié, promet la ville.

L’adjoint au sport de la ville de Lyon avec Camille Abily, ancienne internationale et la mascotte Ettie.

« Les plus beaux matchs de la Coupe du monde de football 2019 se dérouleront sur la métropole : c’est une formidable opportunité pour l’attractivité de notre territoire ! », se réjouit David Kimelfeld, président de la métropole de Lyon, une des neuf villes hôtes de la prochaine Coupe du monde de football féminin qui se déroulera en France du 7 juin au 7 juillet. Le « Stade de Lyon » (le Groupama Stadium est ainsi nommé pour l’événement), mis gracieusement à disposition par l’Olympique Lyonnais propriétaire de la structure, accueillera les deux demi-finales (mardi 2 et mercredi 3 juillet) et la finale de la compétition (dimanche 7 juillet). Une reconnaissance de son expérience alors que Lyon était déjà ville hôte lors de l’Euro 2016 (six matchs), pour la finale de la Ligue Europa de l’UEFA ou les finales du TOP14 en 2018.

Les quatre meilleures équipes du tournoi, qualifiées pour les deux demi-finales seront donc réparties sur quatre camps d’entrainement sur le territoire de la métropole : Dardilly, Décines, Limonest et Oullins. Elles seront hébergées dans trois hôtels prestigieux de Lyon spécialement sélectionnées pour que les joueuses puissent être accueillies dans des conditions optimales.

A guichet fermé

Le maire de Lyon, Gérard Collomb voit dans cet événement une véritable opportunité pour son territoire puisqu’il aura « un retentissement planétaire avec ses 2800 accréditations presse, ses 181 pays concernés par les retransmissions télévisées qui rassembleront 1 milliard de téléspectateurs en cumulé », se réjouit-il. A trois mois du coup d’envoi, les ventes de billets avaient déjà dépassé les prévisions puisque la billetterie lyonnaise était épuisée. Le Stade de Lyon peut accueillir 57 900 spectateurs. Près de la moitié des acheteurs sont des étrangers avec une grande majorité d’Américains (17 000).

Supporter des Bleus à Lyon lors de l’Euro 2016

Une grande partie des billets vendus font partie de « packs 3 matchs », aussi faut il s’attendre à la présence de supporters étrangers à Lyon pendant une semaine complète. « De belles perspectives pour les acteurs du tourisme, commerçants, restaurateurs et hôteliers », félicite le comité d’organisation local. La métropole a d’ailleurs édité un « guide du supporter » bilingue anglais / français afin d’accueillir au mieux ces touristes particuliers, créé une signalétique originale pour indiquer le stade, et prévu des animations, en lien notamment avec les commerçants.

Près de 400 volontaires ont été recrutés et l’équipe d’organisation locale compte 35 personnes sous l’oeil attentif de Tania Michaud la responsable, habituée de ce type de fonction puisqu’elle était chargée de l’organisation au stade de Saint-Etienne pendant la Coupe du monde 1998.

Coupe du monde Solidaire

La ville veut aussi profiter de cette médiatisation exceptionnelle pour faire avancer le sport féminine et la mixité. « Cette coupe du monde doit être un levier sur nos politiques publiques locales », affirment les organisateurs qui espèrent un impact sur le développement de la pratique sportive des femmes, un impact sur les mentalités en matière d’égalité femmes-hommes et un impact environnemental.

Le Groupama Stadium de l’OL, rebaptisé « Stade de Lyon pour la Coupe du monde.

La métropole de Lyon a ainsi lancé en 2018 un plan d’actions visant à faire de la question de l’égalité entre les femmes et les hommes une politique intégrée. Le foot au féminin se développe sur tout le territoire, chez les plus jeunes notamment, les sections féminines trouvant progressivement toute leur place au sein des clubs de foot historiquement exclusivement masculins. « La Coupe du Monde 2019 est porteuse d’un effet levier très important », souligne la métropole. Alors que la FFF compte 165 000 licenciées féminines, la présence de la meilleure équipe de club européen à Lyon a un impact très important auprès des jeunes filles.

Lyon veut aussi que sa Coupe du monde soit solidaire. La ville organise avec Paris et le soutien de la Fifa un échange solidaire au cours duquel les femmes accueillies par les centres d’hébergement et de réinsertion sociale accéderont à une découverte touristique des deux villes, à des initiations à la pratique sportive et aux matches d’ouverture et de clôture de la compétition.

Entre animation et solidarité un grand tournoi féminin de football sera organisé par le District du Rhône et de la Métropole de Lyon et en présence de joueuses et de clubs de tout le district, en parallèle de la course Courir pour elles qui rassemblent 16 000 participantes et contribue à la lutte contre les cancers féminins.

Le Fifa fan expérience ouvrira le 26 juin

Au niveau des animations, les Lyonnais et supporters du monde entier ne seront pas en reste : le village « FIFA FAN EXPERIENCE », installé sur la partie Est de la Place Bellecour, sera ouvert du 26 juin au 7 juillet de 12h à 19h les mercredis et week-end et de 16h à 19h le reste de la semaine. Au programme, tournois sur un terrain de futsal, animations gonflables FIFA (foot- fléchettes, foot bowling, concours de tirs), expositions et conférences autour de la place des femmes dans le sport et dans la société…

Lors de son inauguration, prévue le 26 juin à 11h, le village s’animera au rythme des Ballets de Lorraine (Centre Chorégraphique National) qui présenteront leur création originale « DiscoFoot », un match de foot dansé rafraichissant et décalé. 100 jeunes footballeuses du territoire habillées aux couleurs de leur club participeront également aux festivités. A l’occasion de cette cérémonie, un hommage sera rendu à Louis Nicollin, Président fondateur du MHSC décédé le 29 juin 2017, précurseur du football professionnel féminin.

Lucie Tanneau pour Foot d’Elles / Crédit photos @ Ville de Lyon @ Métropole de Lyon @ OL

Laisser un commentaire