#UWCL – ½ finales retour : A une marche de la finale

Ce dimanche 28 avril, les quatre dernières équipes en lice se donnent rendez-vous pour les 1/2 finales retour de la Ligue des Champions féminine. La semaine passée, Lyon et Barcelone ont pris un léger avantage face à Chelsea et Munich. Malgré tout, le chemin n’est pas encore tracé et il va falloir batailler pour accéder à la finale de l’édition qui se jouera à Budapest le 18 mai prochain.

Alors que les Lyonnaises ont remporté le match aller 2 buts à 1 la semaine dernière face à Chelsea, leur place en finale est encore loin d’être acquise. Si les joueuses de Reynald Pedros sont en position favorable, les Bluesde Chelsea ont marqué un but important à l’extérieur et espèrent encore pouvoir empêcher le tenant du titre d’accéder à sa septième finale. Le son de cloche est un peu le même pour Barcelone qui s’est imposé lors de la première manche face au Bayern Munich. Une victoire sur le plus petit des scores (1-0) grâce à une réalisation de la Française, Kheira Hamraoui. Avant les matches retour de ce dimanche, le suspense reste donc entier.

Chelsea-Lyon, à qui le dernier mot ?

Jusque-là les clubs anglais ont plutôt bien réussi à l’Olympique Lyonnais. En effet, les Fenottesont déjà remporté deux de leurs demi-finales face à Manchester City (2017, 2018) et une autre face à Arsenal (2011). Le résultat pourrait-il être différent cette saison face à Chelsea ? Possible puisque pour l’équipe anglaise ce sont les clubs français qui lui réussissent plutôt bien. Les joueuses d’Emma Hayes qui ont éliminé le Paris Saint-Germain en quart de finale cette saison, avaient également sorti le Montpellier Hérault l’an dernier, lors des huitièmes de finale.

Si la formation rhodanienne a parfois été un peu moins performante qu’à son habitude ces dernières semaines, elle a rapidement remis les pendules à l’heure le match suivant. On pense notamment aux confrontations contre le PSG (DJ20, 5-0) et Wolfsburg (quart retour UWCL, 4-2) ou ce mercredi face à Dijon (0-0 à la mi-temps, 4-0 à la fin). Mais face aux Lyonnaises, les Blues de Chelsea voudront faire mieux qu’elles ne l’ont jamais fait auparavant en passant ce tour des demies et en se hissant jusqu’à la finale. Une finale qui serait la première pour le club anglais.

Barcelone-Munich, une première mais pour qui ?

Quel que soit le résultat à l’issue de la rencontre de ce dimanche, il sera forcément important et historique pour le vainqueur. En effet, que ce soit pour le club espagnol ou pour le club allemand, la qualification en finale sera synonyme de première dans cette compétition. Le week-end passé, la manche aller avait été légèrement à l’avantage du club catalan et c’est ce que reflétait le tableau d’affichage à la fin de la rencontre. Pour autant, les joueuses du Bayern Munich s’étaient elles aussi procurées quelques belles occasions. Avant de jouer le match retour, on peut presque considérer que les compteurs sont à zéro. En tout cas, ils le sont sans aucun doute dans les têtes allemandes.

Le FC Barcelone, en bataille avec l’Atlético Madrid pour le titre national, est dans une dynamique très positive et enchaîne les bons résultats. En face, les Bavaroises semblent elles un peu moins en forme ces dernières semaines. Deuxième du championnat (derrière Wolfsbourg), le Bayern Munich reste en revanche sur deux matches nuls face à Sand (1-1) et Essen (2-2). En déplacement à Barcelone et dans un stade qui s’annonce bien rempli, les Allemandes pourraient-elles se refaire une santé et mieux finir leur saison ?

Réponses aux différentes questions, ce dimanche 28 avril dans l’après-midi…


Crédits photos : R.Mouillaud/ol.fr, S.Gordon/fcbarcelona, fcbayern, chelseafc

1 commentaire

  • Les Lyonnaises ont toujours du mal à se mettre dans le jeu en première mi-temps et j’espère que Pédros saura composer son équipe d’entrée comme il convient et faire rentrer des remplaçantes dès le début de la seconde mi-temps , si l’équipe ne tourne pas rond.
    Si les Lyonnaises gagnent j’espère aussi voir une finale contre Barcelone . Le Sommer contre Hamraoui pour un magnifique but des 30 mètres (comme on aimerait en voir plus souvent en équipe de France).

Laisser un commentaire