#UWCL ¼ : Toujours du suspense pour les retours

Alors que les quarts de finale aller se sont joués la semaine dernière, les tickets pour les demies ne sont pas encore garantis pour qui que ce soit. Si avec trois buts d’avance sur Lilleström, le FC Barcelone a quand même clairement pris une option, les autres devront confirmer et/ou batailler pour continuer leur aventure européenne. Petit point avant les deuxièmes manches qui se jouent ce mercredi 27 mars.

Avant les matches retour de ces quarts de finale de Ligue des Champions, seules les Espagnoles de Barcelone ont déjà un pied en demi-finale. Pour les clubs français, le chemin n’est pas encore tracé. Si grâce à sa victoire (2-1) devant Wolfsbourg, l’Olympique Lyonnais se déplace en Allemagne avec un léger avantage, les joueuses du Paris Saint-Germain doivent elles mettre les bouchées doubles pour rattraper les deux buts de retard face à Chelsea.

Lyon va devoir montrer les crocs

Si l’Olympique Lyonnais s’est imposé lors de la première manche à Lyon (2-1), les joueuses de Reynald Pedros vont devoir confirmer en Allemagne ce mercredi soir. Face aux Louves de Wolfsbourg, Wendie Renard et ses coéquipières devront faire un match plein pour éviter une mauvaise surprise, qui serait synonyme d’une première élimination en quart de finale pour le club rhodanien. La prudence sera donc de mise pour les Fenottes car en réduisant l’écart par Nilla Fischer à la 64e minute au match aller, le VfL Wolfsburg s’est redonné de l’espoir. On connaît l’importance des buts marqués à l’extérieur alors pour garder son avantage et ne pas se retrouver dans une situation délicate, mieux vaudrait que l’OL réitère sa performance de la première période de mercredi dernier et qu’il marque des buts. La bataille entre les Lionnes et les Louves s’annonce encore plus féroce que lors de la première manche.

Encore de l’espoir pour Paris ?

Forcément, après une défaite 2 buts à 0 face à Chelsea lors du match aller, la question se pose. Peut-on encore croire à la qualification du PSG ? Difficile d’affirmer que oui ou que non mais en tout cas, la tâche s’annonce compliquée pour les joueuses d’Olivier Echouafni. Deux buts de retard à rattraper ce n’est pas quelque chose d’impossible pour Paris. En revanche, lorsque l’on sait que Chelsea reste rarement muet offensivement et qu’il n’a pas concédé le moindre but en Ligue des Champions cette saison, on se dit que les chances d’une victoire parisienne sont finalement assez réduites. C’est donc bien un exploit que les joueuses de la capitale vont devoir accomplir ce mercredi soir face à Carney, Kirby, Bachman, Blundell, Cuthbert et autres Blues. Il n’y a plus qu’à croiser les doigts pour que l’équipe féminine du PSG soit dans un grand jour, nous épate et surtout qu’elle ne connaisse pas le même sort que son homologue masculine dans cette compétition il y a quelques semaines.

Le Bayern devrait passer la seconde

Entre le Bayern Munich et le Slavia Prague, et avec un match nul 1-1 la semaine dernière, l’égalité est presque parfaite avant le match retour. Presque, car lorsque l’on connaît le potentiel de l’équipe allemande, on a du mal à imaginer qu’elle ne remporte pas la seconde manche, qui plus est sur son terrain. Alors oui, le Slavia Prague s’est plus que bien défendu au match aller : un, en gardant sa cage inviolée jusqu’à la 62e minute (but de Fridolina Rolfö, Bayern), deux, en égalisant par un magnifique but de sa capitaine à la 73e minute de jeu. En effet, la frappe de 35 mètres de Kateřina Svitková n’est pas passée inaperçue cette semaine. Reste à savoir si Prague peut répéter une telle performance alors que les joueuses de Munich vont à n’en pas douter, hausser le ton pour confirmer une maîtrise supérieure à celle de leurs adversaires.

Barcelone déjà en route

Avec une victoire 3 buts à 0 dans leur antre la semaine passée, le FC Barcelona est celui qui a pris la plus grosse option pour poursuivre dans la compétition. Si le LSK Lilleström veut montrer autre chose sur la deuxième manche, trois buts semblent beaucoup à rattraper pour les Norvégiennes. Surtout face à une équipe barcelonaise en pleine confiance depuis un certain temps déjà. Sur leurs sept dernières rencontres, Kheira Hamraoui et ses coéquipières ont inscrit 23 buts, soit une moyenne de 3,28 buts/match, et n’en ont encaissé qu’un seul et unique. Franchement, à moins que Barcelone fasse le déplacement en toute décontraction, la tâche s’annonce bien complexe pour les joueuses de Hege Riise. Mais évidemment on leur souhaite bon courage…

Le programme du jour :

  • 18h15 – Wolfsbourg/Lyon – Match aller : victoire de Lyon 2-1 > TV : à suivre sur Canal+ Sport
  • 18h30 – LSK/Barcelone – Match aller : victoire de Barcelone 3-0
  • 19h00 – Paris/Chelsea – Match aller : victoire de Chelsea 2-0 > TV : à suivre sur beIN Sports 2
  • 19h30 – Bayern Munich/Slavia Prague – Match aller : nul 1-1

Crédits photos : UEFA

Laisser un commentaire