UWCL 2018/2019 – Road to Budapest

Accueil Forums Ligue des Championnes UWCL 2018/2019 – Road to Budapest

Ce sujet a 310 réponses, 29 participants et a été mis à jour par  alain, il y a 3 semaines.

10 sujets de 301 à 310 (sur un total de 311)
  • Auteur
    Messages
  • #157149

    pivote
    Participant

    @alain

    « salaires Hegerberg + Renard = budget de Dijon » c’est vrai ,mais au moins Dijon pourrait en mettre plus s’il le voulait ou s’il avait la volonté,  mais c’est pas le cas pour les garçons sauf si ton club appartient à un pays bien sûre.

    Sinon c’est quoi ton idée, qu’Aulas en face moins pour les filles parce que après tout ce ne  sont que des filles, elles ne le mérite pas comme-ça les autres club peuvent s’aligné, Moi je dirais que c’est aux autres club d’en faire plus pour pouvoir s’aligné malgré tout parce que ces filles mérite beaucoup plus que les  800€ qu’on leur donne si jamais leurs équipe gagne

    « un club pro au milieu d’amateurs, est-ce loyal? » sinon sa aurait été  quoi l’alternative, rester dans l’amateurisme pendant que les autres pays se développent et se professionnalise, moi je dis qu’on aurai pas pu sortir de l’auberge à se rythme; je crois qu’on est là où on est maintenant parce qu’Aulas a osé franchir ce pas , un pas qui devait être franchi que sa soit par Aulas ou un  autre mais il devait être franchi sinon on risquait d’être dans le même retard que ceux qui se plaigne que l’OL à 10 ans d’avance

    Comme j’aurai préféré que l’avance qui on les Américains et les allemands  sur le foot féminin soit pour la France mais vois-tu loulou nicolin et Aulas se sont réveillés trop tard malgré tout, tu peux t’y consolé maintenant sachant que malgré tout leurs efforts, l’EDF féminin n’a jamais puis gagné de coup du Monde

     

    #157150

    bougezvous
    Participant

    @alain

    « donc grosso-modo 10 ans, Cortes a vu juste; les clubs ne vont pas combler ce retard en si peu d’année surtout que leur volonté est moindre,… »

    Surtout que leur volonté est moindre, c’est là avant tout le fond du problème. Quand on voit la frilosité du point de vu financier des clubs pour le développement du foot féminin, dire, d’une « manière générale », que l’OL a 10 ans d’avance est juste une belle excuse de la part de tous les belligérants, et des directions de clubs en premier lieu, pour ne pas assumer leurs responsabilités à propos de cette situation. Et ça ne prendrait pas 10 ans pour régler cela, presque un claquement de doigts suffit.

    Dire par ailleurs que si cela se passait Aulas surenchérirait et, par là-même, sous-entendre que le problème resterait entier est faux :  D’une part Aulas même après plusieurs surenchères a probablement ses limites. D’autre part et c’est le plus important, quand un seuil critique est enfin atteint, l’impact des écarts se fait moindre. Autrement dit : si tu payes Ada le double de ce qu’elle a déjà pour la garder à Lyon ne la fera pas mieux jouer; Si, alors que les lyonnaises ont déjà des conditions d’entraînements équivalentes à celle des garçons, avec aussi un staff médical et paramédical à leur disposition (nutrition, cellule psycho etc…), tu leur payes en plus un majordome à chacune pour les border ne les fera pas mieux jouer. Par contre,  si les autres clubs peuvent enfin atteindre ce seuil financier leur permettant de développer la formation, d’offrir des conditions d’entraînements et de suivi optimales, des salaires compétitifs et d’attirer des joueuses de premier plan alors tous les championnats deviendront plus compétitifs. Quand bien même Aulas voudrait acheter les meilleures,  les meilleures ne sont pas que 11 sur terre…

    L’afflux financier dans le foot féminin ne peut avoir que des répercussions positives, et ce quels que soient les agissements de l’OL. Un claquement de doigts pour décider d’aller dans cette direction, et les effets ne mettraient pas 10 ans à se faire sentir !!

    Alors la volonté de le faire ? C’est compliqué… Et je rebondis sur ta phrase  » puis Aulas ne peut pas avec les garçons donc ils misent plus que les autres sur les filles; »

    Expéditif et très réducteur 🙁  Quand Aulas reprend la section fille en 2004, on ne peut pas dire que son club de garçon ne marche pas bien hein… et quand il y fait venir toutes les année suivantes des joueuses étrangères importantes, son club premier se porte encore à merveille, tout du moins sur la scène française je te l’accorde. Mais si on suit ton raisonnement,  on se demande bien pourquoi les autres présidents de clubs qui réussissent encore moins bien que lui, à l’époque et maintenant, et en France et ailleurs, n’ont pas ressenti cette même envie, aspiration, ce moyen même moins « glorieux » de faire briller leur club ? Ne peux t on pas simplement reconnaître qu’il a un engouement sincère pour le foot féminin doublé d’un sens de l’équité homme femme largement plus élevé que chez d’autres ? C’est probablement sur ce point que l’OL a de l’avance. Quelle tristesse au 3ème millénaire de se dire qu’on en est encore là…  Faire changer les mentalités et les comportements dans un domaine autant imprégné de testostérone (un peu à l’image du monde d’ailleurs…) n’est pas si simple mais cette évolution s’accélère, et même si elle se heurte à pas mal de résistance me semble inéluctable. Du moins je veux le croire…

    En attendant, l’OL va continuer de gagner, je vais continuer à m’ennuyer un peu car bien avant la supportrice, il y a la spectatrice.

    PS: si le PSG ou un autre club avait mis plus d’argent pour avoir Maro, Henry, ou Renard, il y aurait eu aussi d’autres joueuses à l’OL, il y aurait probablement eu des confrontations plus serrées et plus d’émotions fortes. Parfait non ?

    #157152

    pivote
    Participant

    @alain

    Parce que tu ne crois quand même pas qu’on aurais pu gagné 6 ligues des championnes avec des club amateur non, ou tenter de gagné un jour un coupe du Monde avec un championnat des clubs amateur, surtout si les autres pays se professionnalise ?

     

    #157156

    alain
    Participant

    pivote, je ne suis pas un gilet jaune, je ne suis pas jaloux des autres, je constate que, c’est tout;

    on en a déjà parler ici, et je suis d’accord, ce sont aux autres de faire des efforts financiers, ils en font d’ailleurs car tous les clubs de D1 ont des joueuses sous contrat (c’était loin d’être le cas en 2004, c’est un constat hein!), beaucoup trop à mi-temps mais cela progresse, Lyon reste loin devant mais pas autant dominateur, il suffit de noter le nombre de buts de marquer, moyenne de 4/match, est-ce éphémère où est-ce vraiment les autres qui s’améliorent, à voir;

    il n’y a pas que onze meilleures c’est sûre (d’ailleurs je me demande comment font les gens pour classer des joueuses dans un sport co) et les meilleures ne sont pas toutes à Lyon mais dans le top 100, Lyon a la majorité donc plus facile pour aligner les trophées même si cela demande du travail mais les meilleures sont toujours des bosseuses, idem dans tous sports, comme dit Renard, on a rien sans rien.

     

     

    #157211

    cnessy
    Participant

    Nouvelle distinction pour Ada :

    https://www.ol.fr/fr-fr/contenus/articles/2019/05/22/distinction-ada-hegerberg-elue-joueuse-de-lannee-par-la-bbc

    Son triplé en finale lui a permis d’être élue  😉

    #157234

    bougezvous
    Participant
    #157288

    doubi35
    Participant

    Ce tweet montre bien le problème du football US. Ils sous-estiment beaucoup trop le football de club alors que ça ne peut-être que lui le moteur du développement du foot féminin.

    #157296

    alain
    Participant

    Heather O’Reilly donne son avis et elle est certainement pas la seule à le penser, pour mériter un trophée comme un Ballon d’Or, il faut montrer sa valeur sur toutes les compètes, Hegerberg qui refuse la sélection ne se montre donc qu’en club, l’Ol a le meilleur effectif du monde où il est forcément plus facile pour s’exprimer, il suffit de se remémorer l’Euro 2017, une Hegerberg pas capable d’aider sa Nation à franchir le premier tour, pourtant la Norvège est une belle équipe, qualifiée pour le Mondial que l’on va affronter au premier tour, c’est là où je rejoins l’internationale US, une crack fait gagner ses partenaires car elle a ce plus que d’autres n’ont pas, réalisé un triplé lors de la finale de WCL prouve sa valeur, je ne la remet pas en cause, le refaire en sélection (donc avec d’autres partenaires) confirme que tu fais partie des cracks, je pense à Henry, perso elle mérite plus une distinction car que ce soit en club ou en sélection, elle se donne à 100%,  motive ses coéquipières par son engagement et quand l’équipe va moins bien, je pense à la finale de WCL saison dernière, c’est elle qui égalise avec ce but plein de rage, on aurait dix Henry en EDF, je me ferais pas de soucis pour la compète qui vient.

    #157342

    alain
    Participant

    le rêve serait de gagner un trophée avec l’équipe nationale dixit Hansen, je pense comme toute joueuse, ce que martèle souvent Renard, pas le problème de Hegerberg, elle écrira pour France Football à 23 ans, cherchez l’erreur,

    http://www.nrk.no/sport/graham-hansen-om-hegerberg_-_-vanskelig-a-savne-en-som-ikke-vil-vaere-med-oss-1.14560723

    #157344

    alain
    Participant

    tiens, une autre joueuse va dans le même sens que Hansen, Bronze, elle échangerait bien toutes ses médailles contre une Coupe du Monde,

10 sujets de 301 à 310 (sur un total de 311)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.