OM Feminine

Accueil Forums France Clubs OM Feminine

Ce sujet a 118 réponses, 10 participants et a été mis à jour par  gasconha, il y a 1 semaine et 4 jours.

9 sujets de 111 à 119 (sur un total de 119)
  • Auteur
    Messages
  • #156555

    gasconha
    Participant

    Dès l’été 2018, on savait qu’avec quelques anciennes pour encadrer beaucoup de jeunes, l’OM risquait de changer à l’été 2019 et avec la remontée en D1F, c’est encore plus vrai. En plus, il n’y a pas que l’effectif qui va animer les débats : malgré la remontée arrachée dans le sprint final, il y a aussi le staff qui pourrait être remis en cause après la dernière saison de D1 à 12 points en 22 matchs. La direction est venue assister au match de la montée mais les féminines auront-elles plus de moyens après la saison catastrophique des pros et les pertes financières à prévoir?

    Je vais essayer de synthétiser les interrogations que j’ai pu entendre ça et là pour lancer la discussion sur l’effectif:

    – Pizzala et Soulard nées en 1987 ne seront pas de l’aventure en D1F: quid de Coton-Pélagie et Lozé nées en 1988?

    – Richard dans les buts?

    – « La grande attaquante » ? ou la question récurrente dans les équipes olympiennes (hommes et femmes)…

    Si l’OM avec 63 buts est la meilleure attaque de son groupe, Salomon (12 buts) et Caputo (11 buts) sont de bonnes attaquantes mais seront-elles la vraie buteuse pour la D1 alors que Gago a marqué 20 des 58 buts (1/3) de St Etienne et la légende Sandrine Brétigny (35 ans en juillet, à l’OM la saison dernière) a marqué 14 des 46 buts (1/3) de Grenoble (+ 4 buts en 4 matchs de coupe de France) ?

    Difficile de succéder à Viviane Asseyi (qui va jouer la coupe du monde !), Sandrine Brétigny (déjà évoqué juste avant mais pour rappel : 9 buts en 22 sélections (2 fois ¼ finaliste Euro + demi-finaliste Coupe du monde), 9 buts en 22 matchs et 2 victoires en Ligues des Championnes, 4 coupes de France, 5 fois championnes et 2 fois meilleures buteuses de D1, 249 buts en 320 matchs de championnat – 12 saisons de D1 avec Lyon, 2 avec Juvisy devenu Paris FC, 2 avec l’OM, 1 saison de D1 allemande avec Francfort et 2 saisons de D2 :championne avec l’OM en 2016 et actuellement à Grenoble- et Alicia Pourquies (plus de 100 buts avec l’OM en 4 saisons : district, régional x2 et D2) !

     

    – Peut-on tout miser sur les jeunes alors que leurs expériences sont limitées ?

    Si on regarde de plus près, on a:

    • Dans les équipes de France (U16, U17, U18, U19, U20, B et A) ou même en stage pour ces sélections, il n’y a plus que Mickaella Cardia (France U19) qui représente l’OM
    • Parmi les nombreuses joueuses de moins de 25 ans qui ont été sur les feuilles de match en D2, on a peu de matchs de D1 disputés :
      • Maud Antoine 4 matchs en D1
      • Inès Arouaissa 0 et autant en D2
      • Amandine Blanc 14 matchs
      • Cindy Caputo 26
      • Mickaëlla Cardia 17 (dont seulement 6 titulaires)
      • Manon Carlier 0
      • Thelma Fiordaliso 0 et autant en D2
      • Jamila Hamidou 7 (dont seulement 2 titulaires)
      • Alais Lamarque 0 et autant en D2
      • Tess Laplacette 26
      • Joana Orlando 0 et autant en D2
      • Jenny Perret 0 et 1 seule titularisation en D2
      • Stella Petrel 0
      • Maëva Salomon 20 (dont la moitié titulaire)

    Pour les encadrer : Eva Sumo 25 ans, Sarah Huchet 25 ans depuis une semaine (n’a pas joué en D1 depuis 4 ans), Marine Coudon 27 ans (1 saison en D1), … est-ce suffisant ?

    #156557

    remylemina
    Participant

    Au derniere nouvelles Richard devrait retourné au Canada pour continuer ses etudes.

    Pour les departs je n’ai encore aucune nouvelles mais on devrait en savoir plus dans les prochains jours je pense.

    Pour les recrues ceux present au Cesne pour le dernier match on pu aperçevoir 2 joueuses de D1 (dont une bien connu des supporters Olympiens + une joueuses qui serait une bonne recrues potentiel vu son nombres de matchs en D1 malgrès son age 😉 )

    #156558

    gasconha
    Participant

    Pour certains, des réponses pourraient se trouver du côté de Lille relégué avec :

    – la gardienne Elisa Launay (21 ans, née à Neuilly mais a grandi en Gironde, France B et déjà appelé sur le banc de France A),

    – Marine Dafeur (24 ans, Nordiste mais a déjà bougé, France B , 2 sélections en A par le passé, championne Europe U19 2013 et 3<sup>ème</sup> place coupe du monde U20 2014),

    – la Lorraine Héloïse Mansuy (sélections jeunes jusqu’à championne Europe U19 et vice-championne du monde U20 en 2016 puis France B en 2018),

    – la Corse formée à Montpellier Morgane Nicoli ( 22 ans, sélections jeunes jusqu’à U19 en 2016 puis France B en 2019),

    – la prêtée par le PSG Lina Boussaha (20 ans, sélections jeunes jusqu’à U20 en 2018 dont vice-championne d’Europe U19 en 2017) ,

    –  la Belge Silke Demeyere (bientôt 27 ans),

    – la jeune du Pas-de Calais Carla Polito (19 ans , France U16 à U19 + demi-finaliste coupe du monde U20 en 2018),

    –  la buteuse née dans le Nord mais qui a grandi en Normandie avant de passer par le PSG Ouleymata Sarr (23 ans, troisième place à la coupe du monde U20 en 2014 puis 8 fois  France B en 2016 et 2017, ensuite 10 sélections en France sur la saison 2017/2018)

    #156561

    gasconha
    Participant

    et actuellement blessée, l’attaquante américaine sélectionnable en Bleu par son père Normand, Danielle Tolmais (24 ans, 8 sélections et 6 buts avec France B en 2018)

    #156562

    remylemina
    Participant

    Launay Mansuy Sarr sa serait un bon debut si on peut les faire venir

    #156568

    remylemina
    Participant

    Maeva Salomon elle a jouer en D1 avec Saint Maur aussi + Equipe de france U16 et u19

    #156580

    eouine
    Participant

    Sait-on combien de matchs de suspension à écopé Mickaela Cardia pour son carton rouge  ?

    #156608

    sweetheart
    Participant

    @gasconha,tu as bien travaillé.Merci pour avoir planté le décor pour ce futur OM 2019-2020.

    Pour toutes les lilloises citées,moi la question que je me pose est la suivante:ce ne sont pas de mauvaises joueuses,en soi,avec Sarr,internationale, Boussaha,talentueuse et la belge Demeyer.Mais est-ce vraiment judicieux,pour une montée en D1,de faire l’essentiel de son marché avec des joueuses qui descendent en D2? That is the question.

    Maintenant,avec Marseille,elles peuvent nous refaire le coup d’il y a 2 ans et finir en haut de la D1.Je pense qu’à l’OM,on doit justement tirer les leçons de ces dernières années,où elles ont d’abord étonné tout le monde puis se sont effondrées.Il faut poser des premières pierres solides avec de l’expérience pour 2020 pour se maintenir,et enfoncer le clou l’année d’après avec des renforts de qualité encore supérieure pour être là sur la durée.Enfin c’est ma vision des choses mais il faut savoir quelle est celle des dirigeants.

    #156658

    gasconha
    Participant

    @remylemina oui, j’ai bien indiqué 20 matchs de D1 (dont la moitié titulaire) pour Maëva Salomon  et il est vrai qu’elle a des sélections en jeunes. Au global, on pourrait situer l’expérience de cette joueuse née en 1997 entre celles de Caputo et Laplacette née en 1999 et celle de Cardia née en 2000 (les 3 étant de la région et au club depuis 2014)

    @sweetheart tout d’abord merci. Le but était de partir des réflexions entendues ces derniers temps et d’abord des éléments pour en discuter.

    Recruter des joueuses qui descendent peut sembler plus simples (notamment contractuellement) même si une relégation peut laisser des traces (mais Lille était à la lutte jusqu’à la fin et 1 seul point manque pour se maintenir après 18 pris alors que l’OM avait fini avec 12 points soit 10 de moins que le non relégable en 2018), c’est vrai. Cette longue liste est là pour lancer le débat surtout qu’en 2 saisons de D1, beaucoup pourront avoir un avis sur l’effectif lillois.

    Je te rejoins sur l’expérience. C’est sans doute un des éléments qui a paradoxalement  manqué à l’OM lors de sa seconde saison de D1 alors que le club avait toujours anticipé avec des joueuses ayant bien connu les niveaux ambitionnés  (par exemple Marcilly et Rubio qui sont arrivées en DH pour monter en D2, puis Pizzala et Cousin, ensuite Coton-Pélagie et Brétigny pour monter en D1, enfin Peyraud-Magnin, Gadéa, Storti, Lozé et Asseyi pour finir 4ème de D1).

     

    Concernant la question essentielle de la vision des dirigeants, ça va être compliqué d’avoir des éléments tout de suite… Mc Court est venu voir les féminines et les masculins et que va-t-il décider? Déjà garder Garcia ou pas? Donc il faut attendre la fin de la L1… Puis ça va de plus en plus concerner les féminines: quel avenir pour le président délégué Eyraud et le directeur sportif Zubizareta que l’on voit beaucoup en ce moment dans les vidéos du club se féliciter de la montée? Pour l’entraîneur Parra qui défend déjà son bilan en rappelant que les « erreurs » ont été corrigées par le « travail » et la « réflexion »?

9 sujets de 111 à 119 (sur un total de 119)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.