Jeux Olympiques RIO 2016

Accueil Forums Tournois Internationaux A J.O. J.O. 2016 Jeux Olympiques RIO 2016

Ce sujet a 212 réponses, 36 participants et a été mis à jour par  espoir777, il y a 2 ans et 10 mois.

3 sujets de 211 à 213 (sur un total de 213)
  • Auteur
    Messages
  • #91978

    Archive
    Participant

    @gasconha
    Hum, on ne peut pas dire qu’il y ait un problème de surabondance de joueuses internationales étrangères dans le championnat. Peut-être un peu plus d’une dizaine l’année dernière, à tout casser… Et encore moins cette année.

    Au contraire, je trouve que le championnat gagnerait à en avoir un peu plus, surtout dans les clubs de milieu de tableau (ça signifierait deux choses : que ces équipes se professionnalisent, et qu’elles font preuve enfin d’ambition).

    D’ailleurs, quand l’adaptation est réussie, des joueuses étrangères de qualité peuvent vraiment apporter à leurs coéquipières françaises plus que leurs performances sportives ; je pense en particulier aux Japonaises dont Lair vantait l’exemplarité et le travail lors des entraînements, ou bien aux américaines dont le "fighting spirit" n’est pas une simple légende, etc.

    #91979

    akamcgg
    Participant

    Ces développements sur la "domination" lyonnaise en sélection et la répartition des internationales sont intéressants. Mais je voudrais poser une question candide: qu’est-ce qui paie le mieux? La FFF ou le club?
    Je pense qu’on ne résoudra pas les problèmes de "domination", de répartition et de sélection tant qu’il existera une telle inégalité entre les clubs. Non qu’il faille professionnaliser à outrance le foot féminin et fermer la porte de l’EDF aux "amatrices" (les choix de projet de vie des joueuses en dehors du sport ne sont pas moins honorables, et si elles ont le niveau…) mais il faudrait revoir toute la structure et la conception du foot féminin. Ne pas oublier que chez les hommes, il y a les multimillionnaires et les "smicards" et que ça compte en fin de carrière sportive.

    #91980

    espoir777
    Participant

    La concentration des meilleures joueuses à l’OL n’est pas un handicap au contraire ces joueuses acquièrent de la complicité. Je pense que le principal problème est d’ordre tactique, dont le principal responsable est Bergeroo.
    Avant son arrivée le jeu était offensif, au fil du temps il a régressé, en particulier en évinçant G.Thiney qui avait de la complicité avec des joueuses cadres.Il n’a pas favorisé le jeu de L.Necib.

3 sujets de 211 à 213 (sur un total de 213)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.