Coupe du Monde U20 2018

Accueil Forums Tournois Internationaux Jeunes Coupe Du Monde U20 Cm U20 2018 Coupe du Monde U20 2018

Ce sujet a 321 réponses, 29 participants et a été mis à jour par  romkou55, il y a 8 mois.

10 sujets de 221 à 230 (sur un total de 322)
  • Auteur
    Messages
  • #147056

    Gidelon
    Participant

    Dans les points positifs on a une très belle maîtrise collective des bleues digne des A de Didier Deschamps et qui aura privé les nord coréennes de toute occasion vraiment nette. Les joueuses n ont fait que peu d erreur et ont été très solidaires. J ai bien aime Baltimore bien plus convaincante sur ce match que contre la nouvelle Zélande.

    Malheureusement dans cette configuration défensive les occasions ont été moins nettes et obtenues par des défenseurs ou des milieux peu inspires.

    Le penalty m a paru valable mais on a tremblé jusqu au bout d autant que Katoto a part sur une action est toujours aussi peu dans le rythme.

    j espère voir du jeu plus ouvert contre les espagnoles en tout cas.

    #147057

    gromit
    Participant

    La première période était vraiment très maîtrisée et l’avantage au score logique, même si obtenue sur un péno généreux et sans vraie occasion de buts à côté.
    Par contre, la 2e, quand la Corée a passé la vitesse supérieure, a été beaucoup plus laborieuse. Les Bleuettes sont devenues incapables d’avoir un jeu suivi et cohérent. Mauvais choix, ballons très vite perdus par précipitation souvent, notamment sur les côtés par de Almeida (dont j’attendais beaucoup plus globalement sur cette compétition) et Bacha qui s’entête trop souvent à vouloir percuter/dribbler (le syndrome Majri ! ;o)). Heureusement, la défense centrale Thibaut-Lakrar a encore fait preuve d’une grande solidité. Je remarque en passant que depuis que Maëlle est titulaire dans cette équipe (soit 3 matchs), celle-ci n’a plus pris aucun but…
    Au milieu, les joueuses ont fait le taff, même si elles ont souffert en 2e période. Daoudi – très souvent sanctionnée par l’arbitre, et souvent de manière curieuse – a fait un gros boulot, et ses partenaires auraient dû davantage l’utiliser pour les relances (ce que demandait Eyquem). Gavory a été très intéressante, abattant beaucoup de travail. Zamanian, très précieuse par sa technique et son intelligence de jeu. A piqué du nez en fin de partie.
    Devant, Malard a fait une très bonne première période avant de disparaître en 2e, puis d’être remplacée par Laurent qui n’a pas apporté grand-chose. Baltimore a été excellente pendant 45 minutes, parfois même impressionnante. Moins en vue en 2e période, mais quand même correcte à chaque fois qu’elle avait le ballon… Delabre s’est beaucoup dépensé pour faire le pressing, a eu l’honneur de marquer le but décisif. Katoto qui l’a remplacée dans le dernier quart d’heure, n’a quasiment rien montré à l’exception d’un bon centre. Mais elle a encore donné l’impression de lenteur, de lourdeur et d’être à côté de la plaque. Franchement, ça commence à devenir inquiétant.

    La Corée a clairement montré deux visages. Un complètement inoffensif pendant 45 minutes, puis son visage habituel en 2e période, avec son jeu rapide en passes courtes, très collectif.

    Conclusion : une qualification difficile pour les Bleuettes, mais logique (aucun arrêt un peu compliqué pour Chavas, même si la gardienne coréenne n’en a pas eu non plus à faire…). Un match décevant au niveau de sa qualité intrinsèque, côté spectacle. Il faudra élever le niveau et se montrer plus constantes dans l’effort contre l’Espagne si elles veulent aller en finale.

    #147075

    fandef
    Participant

    <p style= »text-align: right; »>Même analyse.   Comme déjà évoqué dans un précédent post, la complémentarité de La Défense centrale plus évidente que quand Piga joue.</p>

    #147076

    fandef
    Participant

    On ne m’enlèvera pas de l’idée que ces mains dans la surface sifflées comme aujourd’hui ne grandissent pas l’arbitrage et le jeu. Le but doit être la concrétisation d’actions dangereuses et non pas de manque de chance. Les joueuses ont des mains, bras et ne peuvent les enlever! Il n’y avait pas danger , de tir dévié, rien et au final un avantage qui s’averera décisif ! Une main sifflée devrait être soit intentionnelle soit involontaire mais ayant empêché un but. Là une équipe est éliminée parce qu’on a tiré sur le bras d’une joueuse. Mon amour du foot fait que je ne peux accepter que ce soit un coup du sort et non la domination ou l’efficacité d’une équipe qui décide du gain d’une rencontre. Tant mieux pour la France. Les signaux sont au vert: qualifiée d’office, une poule très abordable, un péno généreux et on est déjà en demi-finale. Ça sent la chance de vainqueurs tout ça !

    #147103

    gromit
    Participant

    Angleterre-Japon en demie ! Quel match alléchant entre les deux meilleures équipes du tournoi ! Les Anglaises n’ont jamais été vraiment inquiétées par les Néerlandaises, même quand celles-ci ont brièvement mené 1-0. Les Lionnesses étaient vraiment au-dessus, avec son tandem infernal Hemp-Stanway (doublé) venu de Manchester City.L’étroitesse du score ne reflète pas la domination anglaise.

    Les Japonaises, elles, ont donné une leçon à des Allemandes pourtant solides, mais dépassées.
    A la pause (0-0), on sentait le collectif nippon supérieur, même si le match était assez équilibré. Les Japonaises avaient quand même terminé plus fort. En 2e période, elles allaient exécuté les Allemandes en moins d’un quart d’heure, avec trois buts magnifique, dont un d’école. Les mouvements offensifs à une touche de balle revenaient comme des vagues estampillées U17 2014 et 2016 et U20 2016, c’était un régal !
    Les Allemandes n’ont jamais baissé les bras (pas le genre de la maison) et ont té récompensées par un but de Minge. Insuffisant.

    Je me régale par avance des deux demi-finales de lundi !

    #147105

    Gidelon
    Participant

    les japonaises seront même favorites tant elles ont été impressionnantes alors que les anglaises ont tout de même péché dans la finition.

    je suis étonné de l absence de plan b allemand. elles auraient du jouer un jeu plus direct pour profiter de leur supériorité athlétique.

    C est  d ailleurs en ça que les françaises peuvent faire office de favorite ,elles aussi, tant elles ont démontré grâce a G. Eyqem leur capacité a s adapter a leur adversaire.

    #147106

    ebro95
    Participant

    @gromit

    Les «Lionnesses»? Pourquoi tant de «N»? 🙂 Quant à «elles allaient exécutÉ»… Le football féminin aussi, avec modération! 🙂 Sinon, Espagne – Nigéria, j’avais serré les fesses. Angleterre – Pays Bas, beaucoup moins. A 3 – 1, certaines équipes auraient balancé (parce que l’Allemagne qui revient à -2, ça peut faire flipper). Mais les Nippones, elles, elles ont continué à jouer. Même pas peur! Félicitations.

    #147140

    mdii62
    Participant

    Hum  si Salma Bacha a le « syndrome Majri »  (dribble et percutions),quel est le syndrome de Maëlle Lakrar quand on la retrouve a la 88é (de mémoire) dans la surface coréenne en tant qu’avant centre?On peut ce poser la question a savoir si c’était bien judicieux sur une fin de match  où  la France était sous pression.

    Tous ça pour imager le fait,qu’il est  toujours facile de trouver à redire envers telle ou telle joueuse en fonction de son  affecte.

    Bizarrement,moi j’ai vu  une ligne de défense Française très très solide  dans tous les secteurs.

    un Merci particulier à Elise De Almeida qui enlève du bout  du pied une balle d’égalisation à l’équipe Coréenne et  ce en pleine surface de réparation.

    un Merci aussi a Julie Thibaud pour son tact net et sans bavure qui prive les coréennes également d’un ballon très dangereux dans la surface.

    En se qui concerne le milieux de terrain, une grosse activité de Christy Gavory (elle a gratté un nombre de ballon hors norme selon moi).

    Je suis mitigé sur le »cas » de Annahita  Zamanian.Elle a  du touché de balle,elle a une bonne vision du jeu,un bagage technique qui parait au dessus du lot,mais.. il manque un je ne sais quoi… peut-être une dose de confiance en elle ou une dose de confiance de la part de l’équipe?? mais il manque un ingrédient pour elle soit « LA » meneuse de jeu de Gilles Eyquem.

    Pour Moi Amélie Delabre a confirmé son implication est  son envie de travailler pour l’équipe, ce que n’a pas encore montrer Marie Antoinette Katoto.Autant  j’ai vu  Amélie faire les effort pour défendre autant Marie-Antoinette rien.

    Si j’osais , je dirait que Marie Antoinette a le « syndrome Délie », je suis une bonne buteuse en  club et en match  amicaux mais dès qu il y a de l’enjeu ou de la pression…Puiffff.

     

     

     

    #147141

    chrdollar
    Participant

    Elle est clairement en train de rater sa Coupe du monde mais de là à généraliser… Par exemple, en finale de la Coupe de France où il y avait un peu d’enjeu et de pression aussi, elle avait fait la différence.

    #147142

    ebro95
    Participant

    @chrdollar

    Je n’aurais pas pu dire mieux.

10 sujets de 221 à 230 (sur un total de 322)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.