Coupe de France 2017-2018

Accueil Forums France Coupe De France Coupe de France 2017-2018

This topic contains 486 réponses, has 39 participants, and was last updated by  ebro95 il y a 2 years et 3 months.

10 sujets de 471 à 480 (sur un total de 487)
  • Auteur
    Messages
  • #143096

    papaye
    Participant

    Petite question concernant l’argument « il n’y avait plus de dates disponibles » : Ca veut dire quoi exactement ? En quoi était il impossible de le rejouer 24 ou 48h après ?

    Merci !

    #143097

    ebro95
    Participant

    @ gromit

    ¡Sí Señor!

    #143099

    casimir13
    Participant

    Les dates FIFA ne commencent que lundi 04/06/2018, donc on pouvait rejouer la finale vendredi, samedi ou dimanche car il n’y a pas de précision sur le règlement de la CdF féminine de football concernant l’intervalle de temps entre la rencontre définitivement arrêtée et la rencontre à rejouer.

    https://lfpl.fff.fr/wp-content/uploads/sites/20/2017/08/REGLEMENT-DE-LA-COUPE-DE-FRANCE-FEMININE-2017-2018.pdf

    #143110

    gromit
    Participant

    L’arbitre (et la commission ad hoc réunie) a jugé le terrain suffisamment praticable pour que les 30 minutes restantes puissent se disputer (pas de prolongation possible, rappelons-le). Il serait resté une heure de jeu ou même 45 minutes, peut-être aurait-elle jugé autrement. Elle avait une analyse à faire et une décision à prendre. Ce qu’elle a fait (avec la commission). Encore une fois, on a vu des dizaines de matchs aller au bout dans des conditions bien pires. Ceux qui n’en ont jamais vus viennent de découvrir le foot, ce qui n’est d’ailleurs pas un problème, il faut bien débuter un jour ! ?

    Et j’attends toujours que quelqu’un vienne apporter la preuve que la « loi des 45 d’interruption » s’applique à la Coupe de France féminine. Peut-être est-ce là la raison de l’abandon de l’appel de l’OL. Parce qu’ils se seraient rendu compte de leur erreur ? Ce n’est qu’une supposition.
    <div></div>

    #143113

    johnjhee69
    Participant

    Alors pourquoi avoir arrêter le match?!on aurait du continuer ,d’autant que le temps ne s’est pas améliorer,mais bravo quand même au PSG!

    #143121

    gromit
    Participant

    Le match a été arrêté en raison des dangers de foudre frappant le terrain et donc les joueuses. Sage décision. En aucun cas en raison des trombes d’eau qui n’ont jamais tué personne. Quand l’arbitre (avec sa commission) décide de reprendre le match, c’est parce que ce danger de foudre est passé. Pas la pluie. Et quand Pedros et Aulas refusent de reprendre le jeu, ce n’est pas en raison du danger de la foudre, mais car ils jugent le terrain impraticable et dangereux, ce qui n’est pas du tout pareil.

    Bon, quand je dis qu’ils jugent que… etc… c’est juste le prétexte à faire reporter le match et à le recommencer à 0-0, hein… Si le score avait été inversé, je gage qu’ils auraient insisté pour le reprendre ?
    <div></div>
    <div></div>

    #143145

    casimir13
    Participant

    Le danger que la foudre impacte une ou des joueuses, voir d’autres personnes existait aussi quand le jeu a repris, il n’ y avait aucune certitude que cela ne se reproduise pas, et avec des conséquences plus graves (voir les dégâts causés par les violents orages et les coulées de boue sur l’Alsace).

    #143146

    casimir13
    Participant

    Le match étant allé à son terme, la réclamation posée par l’OL avant la reprise du jeu n’avait plus de raison d’être, voilà tout simplement la raison et le club de l’OL s’est en plus assis sur son amour propre en félicitant les parisiennes.

    #143147

    casimir13
    Participant
    #143148

    gromit
    Participant

    Non, le danger de foudre était passé. Il ne faut pas confondre averse, même avec des trombes d’eau, qui peut commencer avant un orage avec foudre, et se poursuivre après. Sinon, aucun match ne serait autorisé à se jouer sous des pluies diluviennes = mort du foot britannique ou coréen par exemple…

    Quand au retrait de la réserve de l’OL, non, non plus. Le but d’une réserve est d’être étudiée après le match (donc après qu’il soit allé au bout) et de le faire invalider. Le retrait de la réserve n’a donc aucun lien avec le fait que le match se soit terminé, ça n’aurait aucun sens. A moins de croire le blabla de l’OL qui essaie de se donner une image de fair-play alors que toute son attitude allait en sens inverse. Mais bon…

    Je maintiens ma conviction, qui n’est que ma conviction : l’OL a retiré sa réserve qui était basée sur une proclamation du non-respect du délai de 45 minutes et sur rien d’autre, car ils ont dû comprendre/apprendre que cette règle ne figurait pas dans le règlement de la Coupe de France féminine. Et qu’il était plus « glorieux » de retirer cette réserve en faisant croire à une bouffée de fair-play, plutôt que de se faire débouter en exposant publiquement leur non-connaissance du règlement.

    Encore une fois ce n’est que ma conviction, mais je la partage vachement… ?
    <div></div>
    <div></div>

10 sujets de 471 à 480 (sur un total de 487)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.