Paris en rattrapage à Hénin-Beaumont…

Le Paris Saint-Germain disputera un match en retard sur la pelouse d’Hénin-Beaumont (8e, 21 pts) ce mercredi à 14 h 30. Comptant pour la 9e journée du championnat de France, ce duel est l’occasion pour le PSG (4e, 34 pts) de revenir à hauteur de Juvisy (2e, 38 pts). Mais les Parisiennes devront se méfier. Ce sera loin d’être facile dans le Nord-Pas-de-Calais? face à une formation qui reste revancharde.

 

Pas de blague, les filles. Quelques mots que Farid Benstiti pourrait adresser à ses joueuses avant le match de mercredi face à Hénin-Beaumont. En voyant l’affiche, de loin, beaucoup miseraient sur un succès facile des Parisiennes en terre nordiste. Mais en y regardant de plus près, les 4 points sont loin d’être acquis au club de la capitale.

 

Il y a d’abord cette défaite à domicile contre Juvisy vendredi dernier (1-0). Douloureuse dans la manière, avec un contraste saisissant entre le collectif essonnien et l’équipe parisienne qui n’a pas semblé tout à fait unie. Auparavant, il y a eu quelques signaux d’alarme pour Farid Benstiti. Le revers contre Lyon (3-0), l’élimination contre Tyresö en 16e de finale de Ligue des champions (1-2 ; 0-0). En clair, quand le PSG devait répondre présent cette saison, c’est l’adversaire qui en a profité. Et ce mercredi au stade Octave Birembaut, Paris n’aura pas le droit à un faux pas…

 

 

Un traquenard ?

 

Les Chtis d’Hénin-Beaumont auront en tête le succès laborieux du PSG à Soyaux lors de la 3e journée de D1 (3-2). Un match dont il faudra forcément s’inspirer. Sur un terrain difficile, dans un froid de canard, Paris s’avance vers une partie qui pourrait se transformer en traquenard si l’ouverture du score n’arrive pas rapidement.

 

Jusqu’à présent, Hénin a reçu les trois autres cadors du championnat. Pour autant de défaites. Lyon a gagné 4-0, Montpellier a gagné 3-0 et Juvisy 4-2. Faut-il en conclure que les joueuses de Yannick Ansart en apprennent un peu plus à chaque sortie ? Une chose est sûre néanmoins, elles n’ont pas perdu leur esprit de revanche. Elles avaient été nombreuses à ressentir de l’injustice lors du match de la saison 2011/2012 et un succès parisien à l’arrachée (2-0) envoyant Hénin en D2. Cela s’était produit une semaine après avoir raté le coche contre Muret (1-1)… Une équipe battue 5-1 le week-end passé. Un clin d’oeil de l’histoire ?

 

Crédit photo : LLDLM