Paris cartonne, Soyaux énorme !

Surprises ce week-end en D1 féminine. La FFF a retiré 4 pts à Juvisy et annulé la licence de Bouillot. L’ASJ Soyaux a réalisé l’exploit d’aller gagner à Juvisy (2-1). Sainté est tombé à Arras (1-0). La bataille du maintien a tourné à l’avantage d’Yzeure contre Muret (3-0), pendant qu’Hénin perdait contre le MHSC et Rodez à Lyon. En fin de journée, Paris a balayé Guingamp (6-0).

Gueule de bois ?

 

La nouvelle annoncée par la FFF semble avoir laissé des traces. Samedi, l’instance dirigeante du football français a donné son verdict concernant les réserves émises lors de Saint-Etienne – Juvisy (0-2). Le club de l’Essonne perd tous ses points pour avoir oublié d’inscrire le nom de Camille Catala sur la feuille de match. L’ASSE voit la licence de Laura Bouillot annulée.

 

Hasard ou conséquence de ce nouvel imbroglio juridique, les deux formations se sont inclinées ce week-end de façon inhabituelle. L’ASSE a perdu sur la pelouse d’Arras (1-0) pour le premier succès des Nordistes cette saison, obtenu grâce à un but de la capitaine Laurie Dacquigny. Les joueuses de Claude Rioust relèvent la tête et gagnent enfin après une série de prestations encourageantes, mais sans réussite.

 

 

De son côté, la Juv’ a réalisé un faux pas qu’il sera difficile à rattraper en tombant à domicile contre Soyaux. Les Soljadiciennes l’emportent 2 à 1 et confirment un début de saison très intéressant grâce à des buts de Bourgouin (10e) et Djebbar (70e) et malgré l’égalisation de Catala (40e). Le succès est énorme pour les joueuses de l’ASJ, qui sont déjà assurées de faire mieux qu’il y a deux saisons en nombre de points. Pour Juvisy, le coup est très rude et les objectifs seront très compliqués à atteindre, d’autant plus si la perte des points contre l’ASSE est validée par la FFF.

 

Le réveil d’Yzeure, la tête sous l’eau pour Muret

 

 

Voilà un entraîneur qui devrait retrouver la banane ce week-end. Xavier Aubert a pu lever les bras au ciel pour la première fois de la saison lors du succès de son équipe à Muret dimanche (3-0). Dans un match capital entre les deux derniers, le club auvergnat a fait le nécessaire grâce à Eva Sumo, Allison Blais et Mégane Catalano. Au classement, le FFYAA est toujours relégable, mais à un seul point derrière Rodez, 9e et à 4 unités de Soyaux et Hénin-Beaumont. C’est ce qu’on appelle se relancer…

 

C’est difficile du côté de Muret en revanche, avec 8 pts seulement, le promu se retrouve seule lanterne rouge de D1 féminine et devra réaliser une suite de saison impériale pour décrocher le maintien.

 

Paris en roue libre, Montpellier et Lyon font le boulot

 

Comme Montpellier à Hénin-Beaumont, Lyon n’a pas eu la tâche facile contre Rodez. Le leader de D1 et le 4e ne menaient que d’un but à la pause ce dimanche avant de passer la vitesse supérieure en 2e période. Côté MHSC, les buts sont signés Ramos (26e), Öqvist (50e) et Makanza (70e). Pour Lyon, Le Sommer (37e), Nécib (82e), Schelin (90e) et Bussaglia (92e) ont assuré l’essentiel.

 

En clôture de la 7e journée, le PSG allait à Guingamp pour une partie qui, croyait-on, pouvait être assez serrée. Mais Paris n’a pas souhaité s’éterniser là-dessus. Marie-Laure Delie a vite marqué face à son ancienne coach Sarah M’Barek (6e) avant d’inscrire trois autres pions en souvenir du bon vieux temps (32e, 57e, 90e). Entre temps, Asllani (11e) et Dali (77e) avaient donné un coup de pouce à leur copine pour un succès 6 à 0 qui ressemble à une belle réaction d’orgueil après l’élimination européenne du milieu de semaine.

Scores complets :

 

Dimanche 20 octobre: 

 

Hénin-Beaumont 0-3 Montpellier

Juvisy 1-2 Soyaux

Lyon 4-0 Rodez

Muret 0-3 Yzeure

Guingamp 0-6 Paris

 

Samedi 19 octobre:

 

Arras 1-0 Saint-Etienne

 

Voir aussi :

 

Le classement 

Le Live

Crédits photos : Charente Libre / Giovani Pablo / Nicolas Régnault Yzeure / Team Pics/PSG