Montpellier – Paris en 5 scénarios…

Samedi à 16h05, le coup d’envoi du duel entre Paris et Montpellier sera donné au stade de La Mosson. Un choc primordial pour la suite du championnat de France de football féminin entre deux des principales concurrentes pour les places européennes. Découvrez nos cinq scénarios envisagés avant une rencontre qui s’annonce chargée en évènements.

Bis repetita : 20 %


Comme souvent lors des derniers duels entre les deux formations, la partie est engagée, âpre, dure. On se rend coup pour coup… Dernière minute, le PSG obtient un penalty. Comme toujours, Sabrina Delannoy s’élance et marque sereinement. Laure Boulleau lui saute à la gorge pour la féliciter dans la seconde qui suit, et le déclic tant attendu lance la saison du PSG.


Montpellier au-dessus : 30 %


Paris poursuit sur sa lancée des quatre journées initiales. Solides défensivement mais brouillonnes dans la moitié de terrain adverse, les Parisiennes se cassent les dents sur la solide défense montpelliéraine et une Laetitia Philippe des grands jours. Le club de la capitale se découvre et encaisse deux contres assassins, rondement menés par les recrues Öqvist et Makanza.


Ici c’est Paris : 15 %

D’entrée de jeu, l’équipe de Benstiti pose le pied sur le ballon et annonce sa domination. Une première occasion dans les 5 premières minutes, un but dans le premier quart d’heure signé Marie-Laure Delie. Le PSG se libère, son attaquante aussi. Elle marquera un autre but en première période avant que la technique de Tobin Heath ne fasse la différence pour conclure la rencontre référence de Paris cette année.
 

Un choc, quel choc ? 10 %

Match engagé, oui. Duel au sommet oui. Mais pour le jeu, on repassera. Trop préoccupées par la peur de perdre un match décisif si tôt dans la saison, les 22 actrices s’appliquent surtout à bien défendre et à montrer les dents sur la moindre avancée adverse. Cela donne un match haché avec peu d’occasions, mais où tout le monde est ravi de prendre les deux points du match nul.


Montpellier prend le pouvoir : 25 %

En dominant Paris avec une impressionnante maîtrise, notamment sur le plan tactique, le MHSC prend la 2e place du championnat derrière l’OL. Dans le sillage d’une Hoda Lattaf époustouflante, auteure d’un doublé, le club de La Paillade ne se laisse pas faire par son adversaire et démontre à la France du football féminin qu’après Juvisy et Paris, c’est désormais lui le rival de l’OL cette saison.

Crédit photo : PSG.FR