Montpellier devra trouver la bonne alchimie

La saison 2014-2015 recommence dès ce week-end, moins de trois mois après un nouveau doublé de l’Olympique Lyonnais. A l’aube de cette nouvelle saison, Foot d’Elles passe au crible les 12 clubs de l’élite. Zoom à présent sur le Montpellier HSC, une formation ambitieuse présentant probablement l’un des plus beaux effectifs de D1. Suffisant pour retrouver les sommets ?

 

 

Une saison en demi-teinte

Le Montpellier Hérault Sport Club a fait à peine mieux la saison dernière que lors de l’exercice 2012-2013. Avec 68 points à l’issue de la saison précédente, soit un de plus qu’il y a deux ans, le MHSC est resté bloqué au quatrième rang du classement de D1. Trop forte pour les huit équipes hors « top 4 », un cran en-dessous par rapport au « Big three » composé de Lyon, Paris et Juvisy, la formation héraultaise semblait faire le trait d’union dans un championnat de France à deux vitesses. Ecrasé en quart de finale de Coupe de France par l’OL sur le score de 6 à 0, Montpellier ne devrait pas garder un souvenir impérissable de sa saison 2013-2014…

Une armada offensive

Difficile de savoir à l’avance si le recrutement montpelliérain portera ses fruits, mais sur le papier, l’effectif héraultais a de quoi faire trembler la concurrence. Offensivement d’abord, avec un mélange d’expérience, de jeunesse et de talent avant tout ! Si l’on ne présente plus Laëtitia Tonazzi, arrivée au club en provenance de Lyon, le MHSC a également frappé un grand coup en s’attachant les services de Valérie Gauvin, meilleure buteuse de D2 l’an dernier à Toulouse avec 32 buts inscrits en 20 matches ! A seulement 18 ans, l’ancienne avant-centre du TFC pourrait bien être la révélation de la saison à venir.

 

 

 

Autres arrivées, et pas des moindres, celles de deux Suédoises, Sofia Jakobsson et Linda Sembrant. La première citée tentera de pallier le départ à la retraite de sa compatriote Josefine Öqvsit, mais aussi de se stabiliser pour de bon. En effet, l’attaquante scandinave va connaître son quatrième club en l’espace de deux ans… Quant à Linda Sembrant, elle aura pour mission de renforcer un secteur défensif parfois à la peine. En 22 journées de championnat, le MHSC a encaissé 20 buts la saison dernière. C’est deux fois plus que le PSG, meilleure défense de D1 l’an passé (10). Impardonnable pour une équipe visant les deux premières places.

 

Retrouvez tous les transferts de Montpellier

 

Objectif podium

Après un tel recrutement, le MHSC aura bien du mal à nous faire croire qu’il ne vise pas les sommets. Avant de les atteindre, il faudra néanmoins commencer par retrouver le podium (NDLR : l’objectif du club selon l’entraineur Jean-Louis Saez) qui le fuit depuis maintenant deux saisons. Pour ce faire, il sera nécessaire de battre le FCF Juvisy, une formation que Montpellier n’a plus battue en championnat depuis l’exercice 2010-2011, soit trois saisons complètes ! Par conséquent, commencer par viser une troisième place avant de rêver de retrouver la Ligue des Champions semble être un objectif plus raisonnable – et surtout réalisable – pour Montpellier.

Comme évoqué précédemment, le Montpellier HSC dispose d’un effectif regorgeant de grands talents et ce, dans tous les secteurs ! Que ce soit chez les gardiennes de but avec Laëtitia Philippe et Solène Durand ; en défense avec Linda Sembrant, Kelly Gadéa et Marion Torrent ; au milieu avec Claire Lavogez, Sandie Toletti ou encore Rumi Utsugi ; et enfin aux avant-postes avec Laëtitia Tonazzi et Valérie Gauvin. Ajoutez à cela des joueuses internationales telles que Sofia Jakobsson, Marina Makanza et Viviane Asseyi, et vous voilà en présence d’un groupe capable de bousculer n’importe quel adversaire. Reste désormais à savoir si la mayonnaise prendra. Si tel est le cas, alors le MHSC devrait nous régaler toute la saison.

 

Les résultats des matches amicaux

 

Le vendredi 8 août contre Rodez (D1) : Rodez 0-4 Montpellier (Uffren, Jakobsson, Makanza, Asseyi)

Le mardi 12 août contre le PSG (D1) : PSG 5-0 Montpellier (Morroni, Delie, Delannoy, Kaci, Asllani)

Le dimanche 17 août contre Levante (Espagne) : Levante 1-0

Le mardi 19 août contre Valence (Espagne) : Montpelliler 2-1 Valence (Utsugi, Tonazzi)

 

 

 

Crédit photo: mhscfoot.com