Mercato : Juvisy s’y met aussi…

Comme attendu depuis plusieurs semaines, le FCF Juvisy a officialisé ce jeudi soir les signatures de Sandrine Brétigny, Céline Deville, Ines Jaurena et Lilas Traïkia dans l’Essonne, en plus de l’arrivée d’Alexandra Guiné. Avec l’annonce de son passage à la semi-professionnalisation, le club du 91 ajoute une plus-value sportive à un développement structurel intéressant.

Juvisy ne compte pas se laisser reléguer au second plan. En officialisant les arrivées de Sandrine Brétigny et de Céline Deville, le club de l’Essonne envoie un message à ses concurrents, il faudra compter avec lui à la rentrée. L’arrivée de deux nouvelles Internationales françaises s’inscrit dans la lignée du recrutement de l’été 2012 où Soyer, Dusang et Catala s’étaient engagées. Déjà toutes proches de signer la saison dernière, les anciennes Lyonnaises viendront pour occuper une place de titulaire à deux postes considérés comme fragile cette saison pour Juvisy.

Deux Internationales revenchardes :

Sans véritable attaquante de pointe après le départ de Laetitia Tonazzi à l’OL à l’été 2012, la « Juv' » retrouve une avant-centre de calibre. Meilleure buteuse de l’histoire de Lyon avec 185 pions au compteur, Brétigny vient après une saison mitigée à Francfort, à cause d’un pépin physique (genou), pour se relancer et retrouver le chemin des filets.
 

Pour le poste de gardienne de but, l’histoire est assez ressemblante. Céline Deville devait s’engager avec Juvisy l’an dernier, mais un vice de forme a empêché les deux parties de se rejoindre. C’est désormais chose faite. Sur le banc depuis deux saisons à l’OL, Deville n’a joué que trois fois en D1 cette saison. Tant sur le terrain que sur le vestiaire, elle constitue un atout important pour Juvisy.

Deux paris intéressants :

A deux recrutements importants, Juvisy ajoute une profondeur intéressante avec l’attaquante Toulousaine Lilas Traïkia. Cette dernière a déjà côtoyé l’élite avec le « grand TFC » du début des années 2000. Après cinq saisons à Albi (D2), elle a retrouvé la D1 avec Toulouse cette saison, pour 18 rencontres et 6 buts. A 27 ans, elle entame peut-être l’un de ses plus grands challenges sportifs.

La milieu de terrain Alexandra Guiné (27 ans) effectue un retour en grande pompe dans son ancien club. Formée à la Roche sur Yon, puis passée par le CNFE, elle a joué pour Juvisy de 2004 à 2009 avant de mettre le football entre parenthèses. Absente des terrains depuis 2010, elle devra s’adapter à un groupe dont l’exigence a monté d’un cran.

Un grand espoir :

 
Inès Jaurena (21 ans) fait office de grand espoir du football féminin français. Défenseuse latérale ou milieu défensive, elle arrive en provenance du FF Issy où elle avait posé ses valises en janvier dernier. Jaurena a passé les quatre années précédentes en Floride, où elle a réalisé un parcours impressionnant.

Considérée comme l’une des meilleures jeunes joueuses d’Amérique par les observateurs, elle a notamment figuré parmi les demi-finalistes du prestigieux MAC Hermann Trophy en 2011 et 2012. Une distinction glanée dans le passé par Mia Hamm, Christine Sinclair ou Christen Press plus récemment… Championne d’Europe U-19 avec les Bleuettes en 2010, elle débarque à Juvisy pour reprendre sa marche en avant.

Crédit photo : FFF.FR / Florida State