Liverpool, champion venu des bas-fonds

L’Angleterre a un nouveau champion. La fin du règne d’Arsenal programmé, il ne restait plus qu’à déterminer qui, de Liverpool ou de Bristol, allait s’emparer de la couronne. Au terme d’une « finale » dominée, les Reds de Liverpool ont ponctué leur incroyable saison par le premier titre dans l’histoire du club. Liverpool avait terminé les deux saisons précédentes à la dernière place…

Un nouveau visage

 

« Les derniers seront les premiers ». Un air entraînant qui colle dorénavant parfaitement à la peau des joueuses de Liverpool. Les amateurs de NBA se souviendront peut-être de la dégringolade de Cleveland après le départ de LeBron James pour Miami. Les Cavaliers étaient passés du statut de champion de la conférence Est en 2010, à celui de lanterne rouge l’année suivante… Quel rapport avec Liverpool me direz-vous ? C’est simple, les Reds ont réalisé le même grand écart cette saison, mais dans le bon sens cette fois-ci.
 
Montage créé avec bloggif      Montage créé avec bloggif
                                         Liverpool est champion…                                …LeBron James égalementSi loins, si proches.
 
Douzième et bon dernier avec cinq points dans son escarcelle à l’issue de l’exercice précédent, le club de Liverpool est passé du tout au tout cette année en chipant le trône à Arsenal, pourtant confortablement installé au sommet depuis neuf ans. Une seule victoire lors de la saison précédente, onze de plus cette année… Une différence considérable d’une année sur l’autre, qui s’explique par le remaniement général effectué cet été au sein du club. A titre d’exemple, lors de la finale gagnée dimanche contre Bristol (2-0), les onze titulaires à l’entame du match n’évoluaient pas à Liverpool la saison dernière.
 
Montage créé avec bloggif
Louise Fors avait ouvert la marque sur penalty face à Bristol (37e)
 

Un recrutement payant

 

Incroyable mais vrai. C’est bel et bien une équipe de Liverpool quasiment neuve qui a démarré la saison 2012/2013. Fer de lance de ce Liverpool version 2.0, son trident offensif composé de Natasha Dowie (12 buts), Nicole Rolser (10 buts) et de Louise Fors (9 buts). Trois internationales qui trustent les trois premières places du classement des buteuses à l’issue de la 14e et dernière journée. Symbole de cette réussite offensive, les filles de Matt Beard sont les premières à avoir inscrit plus de 40 buts dans une saison de FAWSL (46 au total !).

Il est très rare de voir une équipe « neuve » marcher si bien dès la première saison, et cela dans tous les sports. Le recrutement, mais aussi le travail d’intégration et de cohésion collective sont tout simplement exemplaires. Preuve aussi que l’audace fonctionne…
 

Montage créé avec bloggif
Louise Fors au coup-franc… Pleine lulu!
Un recrutement massif risqué mais payant pour les Reds qui viennent d’inscrire leurs noms au palmarès des championnes d’Angleterre. Un parcours exceptionnel qui contraste avec celui de Chelsea. Les Blues avaient également effectué d’importants remaniements pendant l’été pour un résultat tout autre. Après un début de championnat convaincant, Chelsea a sombré semaine après semaine, voyant même son meilleur atout, la Suédoise Sofia Jacobsson, quitter le navire en cours de route. Le club londonien termine ainsi sa saison à une triste avant dernière place avec dix petits points au compteur.

Du côté d’Arsenal, son dernier succès étriqué à Everton (1-2) n’a pas changé la donne. Les précédentes reines d’Angleterre ont cédé leur place en Ligue des champions au détriment de Liverpool et de Bristol. Deux formations qui disputeront l’an prochain la plus prestigieuse des compétitions européennes  pour la première fois de leur histoire.
 

Liverpool est champion d’Angleterre pour la première fois de son histoire
 
Crédits photos et vidéo : liverpoolladiesfr.com / bloggif.com / Youtube fawsl / Youtube m2e1iriko