CdM U20 : Les Oranjes veulent s’inspirer des grandes

La joie des Néerlandaises

Au mois d’août la sélection des Pays-Bas disputera la Coupe du Monde U-20 pour la première fois de son histoire. Dans le groupe A avec la France, la Nouvelle-Zélande et le Ghana, les Oranjes qui ont vu leurs ainées sacrées championnes d’Europe l’été dernier, essaieront de suivre leur exemple.

L’été dernier, les Pays-Bas vivaient au rythme du football grâce à l’Euro féminin organisé chez eux. Semaine après semaine, l’enthousiasme grandissait et les rues s’habillaient en orange encore plus qu’à leur habitude. Le dimanche 6 août, l’équipe néerlandaise battait en finale celle du Danemark 4 buts à 2 et devenait championne d’Europe ! Un moment extraordinaire pour l’équipe féminine des Pays-Bas qui signait là sa première victoire dans une grande compétition. Un an plus tard, cette histoire est probablement une belle source d’inspiration pour l’équipe U-20 qui disputera elle sa première Coupe du Monde.

Une première participation bien méritée

Cette Coupe du Monde en France sera synonyme de première pour les Pays-Bas. En effet, l’équipe néerlandaise U-20 n’était jusque-là jamais parvenue à se qualifier pour cette compétition. En s’invitant dans le dernier carré de l’Euro U-19 l’été dernier en Irlande du Nord, les Oranjes ont enfin décroché leur ticket pour un Mondial. Les joueuses des Pays-Bas avaient fait un parcours remarquable lors du précédent championnat d’Europe.

Dans le groupe B avec la France, l’Angleterre et l’Italie, les Néerlandaises avaient terminé premières de la poule avec deux victoires et un match nul. Une belle entrée en matière avec un succès 2 buts à 0 face aux Bleues, puis un autre sur le même score face aux Lionesses, avaient même garanti aux Pays-Bas d’être qualifiés pour les demi-finales de la compétition avant de jouer le troisième et dernier match de groupe face à l’Italie (3-3).

Défaites 3 buts à 2 en demi-finale face à l’Espagne, futur vainqueur de cet Euro (face à la France), les Oranjes avaient malgré tout proposé une belle opposition et su faire parler d’elles. Encore dans le même groupe que la France pour cette Coupe du Monde 2018, il faudra bel et bien garder un oeil sur cette équipe néerlandaise qui pourrait en surprendre plus d’un.

Une équipe de ¨guerrières¨

Parmi les vingt et une joueuses sélectionnées par Michel Kreek, quinze étaient déjà présentes à l’Euro 2017, soit un peu plus de 70% de l’effectif. De quoi avoir une base solide, avec déjà une expérience d’un tournoi joué ensemble.

Le groupe des Pays-Bas compose avec des joueuses relativement physiques et athlétiques, comme c’est souvent le cas des équipes néerlandaises d’ailleurs. Cette formation, qui devrait probablement évoluer en 4-3-3 ou en 4-5-1, semble avoir un fort potentiel au milieu de terrain. D’abord d’un point de vue défensif avec de nombreux ballons récupérés dans cette zone du terrain, mais également d’un point de vue offensif avec notamment Victoria Pelova – n°10 – (photo), intelligente dans ses déplacements entre les lignes et toujours disponible pour lancer les attaques. Dans les couloirs, les joueuses offensives devraient faire parler leur puissance et leur faculté à éliminer en un contre un. C’était le cas avec Ashleigh Weerden et Quint Sabajo lors de l’Euro 2017.

Si le match d’ouverture de cette Coupe du Monde U-20, sera officiellement celui entre la France et le Ghana, le dimanche 5 août (à 19h30), ce sont bien les Néerlandaises qui ouvriront le bal face à la Nouvelle-Zélande, à 16h30. Une première rencontre qui permettra aux Oranjes de voir si leur envie de suivre les grandes sera suffisante à les emmener elles aussi jusqu’au bout…


Les présentations des autres équipes du Groupe A :

Crédits photos : OnOranje, KNVB, UEFA

2 commentaires

Laisser un commentaire