Le fustal, c’est chic, Brésil !

Pour voir les footballeuses brésiliennes gagner une compétition cette année, il fallait regarder du côté du futsal ! Pour la troisième année consécutive avait lieu le tournoi mondial de futsal féminin qui se disputait à Azeméis au Portugal du 3 au 9 décembre.

Et de trois ! Troisième sacre en autant de participations (et d’éditions) pour les Brésiliennes qui sont venues à bout des Portugaises en l’emportant 3 à 0 en finale. Au départ de cette compétition encore non reconnue par la FIFA, dix équipes formant deux groupes de cinq, à l’arrivée seules les deux premières de chaque poule se qualifiaient pour la suite du tournoi.

Dans le groupe A, le Brésil a terminé facilement premier de son groupe en devançant le pays hôte. Un bilan net et sans bavure avec 4 victoires en autant de rencontres, 30 buts marqués et seulement 3 encaissés. Dans le groupe B, c’est l’Espagne puis la Russie qui se sont qualifiées pour le tour suivant.

En demi-finale, la Seleçao bat la Russie par la plus petite des marges alors que les Lusitaniennes viennent difficilement à bout des Espagnoles (victoire aux tirs au but 3-1). Comme lors de la première édition en 2010, les Brésiliennes ont finalement écrasé les joueuses portugaises en finale pour s’adjuger un nouveau titre ! (le Brésil avait gagné 5-1 lors de la finale en 2010).

Sur le plan statistique, on notera une moyenne d’environ six buts par match. Mention spéciale aux Malaisiennes qui ont encaissé la bagatelle de 56 buts en 5 matches, dont un sympathique 17-0 face aux Ukrainiennes… Une chose est sûre, elles n’auront pas fait le voyage pour rien !

A noter également que l’équipe de France de futsal féminine n’a jamais participé à cette compétition.

Thibault Rabeux

Crédit Photo zerozero.pt