Le choc pour Lyon, le derby pour Hénin

La 2e journée de D1 féminine a débuté par le succès lyonnais contre Juvisy samedi soir (3-0). Ce dimanche, Hénin a remporté un incroyable derby du Nord face à Arras (1-0), Paris et Montpellier ont gagné contre Muret (4-0) et Rodez (2-0). Soyaux a pris deux bons points à Yzeure (2-2) et Saint-Étienne et Guingamp se sont quittés bons amis (1-1).

Soyaux et Guingamp restent invaincus


Un promu invaincu après deux journées… Ce n’est pas tous les ans que ça arrive en D1 féminine. Le dernier précédent remonte à 2008… Et c’est Yzeure qui avait alors débuté en D1 par deux victoires. Ce dimanche de septembre 2013, les filles de Soyaux bonifient leur succès de la semaine passée (Rodez, 3-2) en repartant d’Auvergne avec 2 points (2-2), grâce à un doublé d’Elodie Monteiro bien utile avant de recevoir Paris et Montpellier. Côté Yzeure, les buts de Sumo et Solanet permettent au FFYAA de rester au-dessus de la ligne rouge avec 3 points en 2 journées.


Soyaux revient en D1 par la grande porte

L’autre nul du jour est venu du Stade Léon Nautin où Saint-Étienne recevait Guingamp (1-1). L’ouverture du score de l’ASSE est à mettre sur le compte de Coton-Pelagie et la réduction bretonne est l’œuvre d’Hurault. Les deux concurrents qui visent à embêter le top 4 confirment leur niveau assez similaire. À noter les conditions idéales de ce match. De la pluie de bout en bout. Agréable pour les joueuses, mais aussi pour les spectateurs qui n’avaient pas grand-chose pour s’abriter et éviter la douche.


Hénin, maître du Nord


Dans le Nord, les derbies se suivent et se ressemblent. Comme au mois de janvier, c’est Hénin-Beaumont qui a ouvert le score face à Arras, grâce à Pauline Cousin. La jeune attaquante de 18 ans à bien répondu aux responsabilités données par son entraîneur, puisqu’elle était désignée capitaine pour l’occasion. Un penalty à la dernière seconde a failli ramener Arras à égalité, mais le poteau n’a pas voulu s’effacer sur le tir de Bultel. Les deux équipes du Nord confirment qu’il ne fait pas toujours froid dans le Nord. Oui, c’était chaud…


Cousin et son pied droit, inséparables


Paris et Montpellier sans forcer 


Paris a mis du temps pour venir à bout de Muret ce dimanche. Si le score final reflète sa large domination (4-0), le PSG n’a pas forcément montré son meilleur football pour ses retrouvailles avec Charléty. À noter le gros apport de Kheira Hamraoui sur coup de pied arrêtés, puisqu’elle est est impliquée sur trois buts. Delie avait débloqué la situation à la 40e sur un service de Houara. 1-0 à la pause et Paris finit le boulot en 2ème période, par des buts de Laura Georges (58e, 69e) et Lindsey Horan (83e). Boulleau justement est sortie sur blessure, touchée à la cheville.


Flocage blanc sur maillot blanc, parfait.

C’était compliqué pour Montpellier aussi comme souvent face à Rodez. Les coéquipière d’Hoda Lattaf ont dû attendre la 59e pour ouvrir le score, grâce à une tête de la recrue écossaise, Jennifer Beatie, sur une passe d’Utsugi. Cette dernière est ensuite venue marquer le deuxième but d’une superbe frappe à la 72e. À noter l’entrée en jeu et la passé décisive de Sandie Toletti pour son tout premier match en D1 féminine. Pour le MHSC, c’était le premier match de la saison en championnat, et Jean-Louis Saez peut souffler avec 4 points déjà importants.


Lyon toujours plus fort que Juvisy

Lyon n’est pas encore sur le déclin… L’OL de Patrice Lair a battu Juvisy sans véritablement forcer samedi soir à Gerland (3-0). Lotta Schelin (32e), Laetitia Tonazzi (58e) et Eugénie Le Sommer (61e) signent cette victoire d’une réalisation chacune. Trois buts que l’on a tous rêver de marquer un jour… Une Madjer parfaitement réalisée pour Schelin sur un centre de Dickenmann, une reprise de volée du plat du pied pour Tonazzi sur un caviar d’Abily et un missile de 25 mètres sous la barre pour Le Sommer.


 
Côté Juvisy, les repères collectifs ne semblent pas encore tout à fait au point, notamment dans l’animation offensive, plutôt discrète samedi. Tout juste semi-pro, le club du 91 aura encore besoin de temps pour se faire à son nouveau statut, tout comme Pascal Gouzenes a besoin de temps pour se faire à son nouvel environnement. Sandrine Dusang pour la Juv’ et Elodie Thomis pour l’OL ont toutes deux dû céder leur place en première période, touchées à la cheville. Au classement, l’OL prend la pôle position devant Paris, Soyaux et Guingamp.
 

Scores complets :


Dimanche 8 septembre

Paris 4-0 Muret
Arras 0-1 Hénin
Rodez 0-2 Montpellier
Saint-Étienne 1-1 Guingamp
Yzeure 2-2 Soyaux

Samedi 7 septembre

Lyon 3-0 Juvisy

Voir aussi :

Live Multiplex
Classement D1 féminine

Crédits photos : R.Mouillaud/Le Progrès / Asj Soyaux Charente / Team Pics/PSG / Olweb.fr