Laura Bouillot, ça ne bloque plus…

Les supporters de l’ASSE féminin peuvent s’en réjouir, la joueuse sans doute encore plus. Après avoir raté les trois premières journées, Laura Bouillot devrait pouvoir jouer ce dimanche contre Juvisy. Le club stéphanois a pu obtenir la licence de sa nouvelle recrue en provenance d’Yzeure après contacts avec la FFF.
C’est une libération pour elle, mais aussi pour le club. Laura Bouillot devrait enfin pouvoir jouer avec le maillot de Saint-Étienne. La jeune attaquante auvergnate, arrivée d’Yzeure cet été, n’avait pu participer aux trois premiers matches de son équipe en D1 féminine. En cause, son ancien club qui « refusait de la libérer » selon les nombreuses sources consultées. Pourtant, c’est le FF Yzeure qui aurait indiqué le chemin de la sortie à la joueuse il y a quelques mois.

En coulisses, il se dit que le président acceptait difficilement le départ de sa meilleure buteuse pour le rival stéphanois, mais aussi les conditions de ce départ. Paul Sirot a toutefois tenu a précisé qu’il n’avait pas bloqué sa désormais ex-attaquante, affirmant qu’elle pourrait jouer ce week-end.

Les informations en provenance de l’ASSE indiquent effectivement que Bouillot a désormais officiellement une licence avec Saint-Étienne. Le club a néanmoins dû passer par la FFF afin d’obtenir la libération de sa nouvelle recrue.

Véritable révélation de la dernière saison de D1 féminine, Laura Bouillot avait marqué 18 buts en 22 matches avec Yzeure, avant de faire partie des cinq joueuses réservistes convoquées par Bruno Bini avant l’Euro 2013. Un atout de poids que l’ASSE tentera d’exploiter au mieux dès dimanche, donc, face à Juvisy.

Crédit photo : ASSE.FR