Laëtitia Tonazzi (Montpellier) : « Ici, on me donnera ma chance »

Alors qu’elle vient de parapher un contrat de deux ans avec le Montpellier Hérault, Laëtitia Tonazzi, qui rentre tout juste du rassemblement de l’Equipe de France, nous a accordé un entretien exclusif. Peu après sa signature, elle nous dévoile ses objectifs pour la saison à venir, et nous parle de son choix de s’être engagée avec le club de l’Hérault.

 

 

Après deux années passées sous les couleurs lyonnaises, Laëtitia Tonazzi, 33 ans, avait besoin d’un nouveau challenge. Elle raconte : « Jean-Louis Saez (ndlr : l’entraîneur du MHSC) m’avait contactée il y a un petit moment de cela, de façon à me parler du projet mis en place par le club. J’ai tout de suite adhéré, et une proposition d’un contrat de deux ans m’a été faite. Je suis vraiment très satisfaite de m’engager avec Montpellier car c’est une équipe en plein développement, qui peut me donner la chance de disputer, pourquoi pas, une nouvelle campagne de Ligue des Champions dans deux ans ». En restant à Lyon, « je n’avais pas l’assurance d’avoir un temps de jeu conséquent l’année prochaine, alors qu’ici, je pense et je suis même sûre que l’on me donnera ma chance. En fin de carrière, il apparaît toujours important pour une joueuse de jouer un maximum de matches dans une saison, de façon à avoir une chance d’aller à la Coupe du Monde avec l’Équipe de France ».

 

 

 

 

« Aller à la Coupe du Monde avec l’Équipe de France »

Fraîchement débarquée de Lyon, la native de Créteil avoue ne pas très bien connaître l’environnement dans lequel elle disputera une première saison l’an prochain. « Je ne connais pas grand monde à Montpellier, même si j’ai déjà joué plusieurs rencontres face à mes futures coéquipières, étant donné que j’évolue en D1 depuis pas mal de temps maintenant. Il y a des joueuses talentueuses, et j’ai été très bien accueillie lors de la signature de mon pré-contrat, notamment par Jean-Louis Saez qui a l’air d’être quelqu’un de très bien. C’est tout ce mélange qui fait que j’évoluerai sous les couleurs montpelliéraines lors du prochain exercice ». 

 

 

 

A 33 ans, « je ne suis plus toute jeune (rires) ! Je vais essayer d’apporter au mieux mon expérience et mettre en avant toutes mes capacités au service de l’équipe. Je viens ici avec de l’ambition. Le « mix » de jeunes et de joueuses plus expérimentées peut réellement s’avérer intéressant en vue de la saison à venir. Mes années lyonnaises et juvisiennes m’ont permis de grandir dans ce monde du football féminin, je continue à enchaîner les étapes avec la même détermination ». 

« Mettre en avant mes qualités au service de l’équipe et marquer le plus de buts possible ». Tels seront les maîtres-mots de Laëtitia Tonazzi pour la saison à venir. « La qualification pour la Coupe d’Europe sera l’objectif principal du MHSC, avec la Coupe de France. Par le passé, cette formation était européenne, et tout le monde a envie d’y goûter à nouveau ».  

 

 

 

Lors de cet exercice 2013-2014, le club du Président Nicollin ne sera pas parvenu à accrocher les autres grosses écuries du championnat. La nouvelle attaquante des Orange et Bleu donnera tout pour faire vivre ce fameux « rêve européen » que les meilleures équipes de D1 disputent chaque année. « Je l’espère, nous verrons tout cela en temps voulu. Il faudra que tout le monde reste concentré et impliqué durant toute la saison si nous souhaitons faire quelque chose dès la saison prochaine. Cela serait beau, très beau ! ». 

 

Crédits photos : fff.fr, twitter, capture écran vidéo MHSC