La Norvège retrouve le dernier carré !

Quatre ans après sa demi-finale perdue face à l’Allemagne lors de l’Euro 2009, la Norvège retrouve le dernier carré de la plus prestigieuse des compétitions européennes. Les Scandinaves ont pris le dessus sur l’Espagne en s’imposant 3-1 à Kalmar. Elles retrouveront la France ou le Danemark jeudi prochain pour une place en finale.

Il faudra faire très attention à ces Norvégiennes. Qualifiée pour les demi-finales après son succès aujourd’hui face à l’Espagne 3 buts à 1, la Norvège a prouvé qu’il faudra compter sur elle pour la suite de la compétition. Aux vues de ses prestations, la formation nordique n’a pour le moment rien à envier aux trois favoris désignés d’avant tournoi.

Il a fallu dix bonnes minutes aux Norvégiennes pour bien rentrer dans leur match. Une fois ce laps de temps passé, elles ont fini par mettre le pied sur le ballon et à développer un football fluide et tout en percussion. Comme depuis le début de la compétition, les Scandinaves se sont appuyées sur leurs ailières pour créer le danger. Hansen, Mjelde et Gulbrandsen ont énormément provoqué sur le flanc droit et c’est en toute logique que la Norvège a ouvert la marque par l’une de ces trois là. Solveig Gulbrandsen a dû être tout étonnée de voir son centre filer directement dans le but ibérique sans être touché par quiconque (23e). Si ce premier but peut sembler chanceux, le second l’est tout autant selon le camp dans lequel nous nous plaçons. La malheureuse défenseuse Irene Paredes a en effet vu son dégagement manqué, lober sa propre gardienne et terminer sa course au fond des filets (42e)…

Les Espagnoles ne s’en remettront pas. Pire, elles encaisseront un troisième but, et quel but… Ada Hegeberg, dos au but aux 18 mètres, a vu sa splendide frappe en pivot venir heurter le poteau de Tirapu avant de franchir la ligne (63e). L’une des réalisations du tournoi sans contestation possible. Inefficaces en seconde période, les Espagnoles n’auront jamais entrevu la qualification dans cette rencontre, se heurtant à une défense norvégienne quasi-infranchissable. Quasi-infranchissable puisqu’en toute fin de match, Jennifer Hermoso sauvera l’honneur pour les Ibériques d’une jolie frappe dans le petit filet (92e). Mention spéciale tout de même à la capitaine nordique, Ingvild Stensland, impressionnante pendant 90 minutes aussi bien offensivement que défensivement.
 


On devrait revoir l’Espagne


Eliminée au stade des quarts de finale, l’Espagne aura réalisé un parcours honorable et surtout très prometteur. A l’image de l’Italie que l’on n’attendait pas forcément avant le début du tournoi, la Roja aura réalisé d’excellentes prestations au cours de cet Euro, avec notamment l’Angleterre accroché à son tableau de chasse. Au même titre que la Squadra Azzura, il faudra très certainement compter sur les Espagnoles dans les grandes compétitions à venir.

De son côté la Norvège sera au rendez-vous des demi-finales du Championnat d’Europe pour la huitième fois de son histoire. Les Scandinaves retrouveront soit la France, soit le Danemark, jeudi prochain pour tenter de décrocher leur billet pour la grande finale.

Crédits photos: ROBERT S. EIK/VG