Kadidiatou Diani (Juvisy – EdF) : « Monter en puissance »

Elle vient de parapher un premier contrat avec le FCF Juvisy. Kadidiatou Diani, jeune attaquante désormais internationale A, convoquée pour la toute première fois par Philippe Bergerôo à l’occasion du prochain match de l’Equipe de France, revient avec nous sur son parcours, sa formation, son club, ainsi que sur ses objectifs pour la saison 2014-2015. Portrait.

 

 

Comment avez-vous débuté dans le domaine du football ?

 

« J’ai commencé dans le club d’Ivry-sur-Seine, en région parisienne, où je suis restée deux ans. Par la suite, je suis partie tenter ma chance au FCF Juvisy. C’était au début de la saison 2010-2011, si mes souvenirs sont bons. C’est un club qui s’appuie sur une bonne formation et dans lequel on prend plaisir à évoluer au quotidien, que ce soit lors d’un entraînement ou à l’occasion d’un match ».

 

Pratiquer le football à haut niveau, c’était votre objectif principal ?

 

« Au tout début, je ne m’imaginais pas arriver là où je suis aujourd’hui, c’est quelque chose d’extraordinaire. En commençant à évoluer avec des joueuses de qualité, à disputer des compétitions et à me frotter aux meilleures, j’ai pris goût à ce sport, qui a toujours représenté beaucoup pour moi. Je suis heureuse de pouvoir jouer dans un club de l’élite du football féminin en France, c’est très plaisant et je travaillerai dur pour continuer à évoluer et à franchir des étapes ».

 

D’où vous vient cette passion pour ce sport ?

 

« Je tiens sans doute cela de mes frères ! Ils jouaient au football étant jeunes, et j’allais souvent avec eux en bas de chez moi taper dans le ballon le week-end, je trouvais ça sympa. C’est très vite devenu quotidien, j’essayais d’y aller le plus souvent possible après les cours ».

 

 

 

 

 

 

Comment jugez-vous votre début de saison à Juvisy ?

 

« Je me suis bien intégrée dans le groupe, car j’avais déjà fait pas mal de matches la saison dernière, après être passée par la formation U19, qui m’a beaucoup apporté. Vous savez, lorsque l’on évolue à haut niveau, nous avons toutes à coeur de donner le meilleur de nous-mêmes en nous donnant à fond pour l’équipe lors des rencontres. Je pense que chaque joueuse est une compétitrice qui possède une grande motivation et qui veut toujours donner plus à chaque match ».

 

Quel regard portez-vous sur l’entame de championnat de votre équipe en D1 ?

 

« Nous sommes auteures d’un début d’exercice intéressant, même si nous aurions voulu avoir des résultats positifs lors des rencontres qui nous ont opposé à Lyon et Paris. Nous avons tout donné pour l’emporter, mais le cours de ces deux matches ne nous a pas donné raison ; on a encore senti que ces deux formations étaient un cran au-dessus cette année. Cependant, nous jouerons crânement nos chances lors de la phase retour l’année prochaine. Pour revenir sur la confrontation face au Paris Saint-Germain, nous avons cruellement souffert d’un manque évident d’efficacité offensive, mais je trouve cependant que nous avons rendu une copie intéressante, avec beaucoup de positif. Sur le match de Lyon, je n’étais pas sur le terrain mais j’ai trouvé que nous avions surtout beaucoup couru après le ballon, sans trop nous montrer dangereuses sur les phases de jeu qui auraient pu être intéressantes ».

 

 

 

 

Comment expliquez-vous votre montée en puissance depuis quelques années ?

 

« Tout cela passe par beaucoup de travail, c’est la clé de la réussite. On m’a toujours dit qu’il fallait se donner à fond et ne pas hésiter à faire de nombreux efforts pour parvenir au meilleur résultat. Je sais que je suis actuellement en pleine possession de mes moyens, je monte en puissance, je vais continuer à travailler pour améliorer mes performances et être la plus efficace possible, de façon à pouvoir prouver au coach ce que je vaux à chaque match ».

 

Quels objectifs vous êtes-vous fixés cette saison ?

 

« J’aimerais bien remporter le championnat, même si je suis réaliste et que je sais très bien que cela apparaît comme « mission impossible » ou presque, étant donné le rythme imposé par l’OL et le PSG sur ce début de championnat. Cependant, nous donnerons tout pour arriver au moins deuxième, dans l’espoir et le but de pouvoir disputer la Ligue des Champions l’année prochaine, ça serait génial. Par ailleurs, le club m’accorde toute sa confiance grâce notamment à ce premier contrat fédéral signé récemment. C’est bien, cela prouve qu’on est considérées, et que le football féminin commence à prendre une autre dimension, dans toutes les équipes ».

 

 

 

 

Comment avez-vous vécu votre première convocation en Equipe de France A pour le prochain rassemblement des Bleues ?

 

« Je ne m’y attendais pas du tout, pour vous dire les choses clairement. Je suis très contente, cela a été une immense joie et c’est notamment grâce à un travail efficace et régulier que je suis parvenue à être repérée. Lorsque l’on travaille dur, cela fini forcément par payer ».

 

 

 

Crédits Photos : FCF Juvisy – William Morice.