Hongrie-France : La reprise selon Le Sommer

L’Equipe de France était opposée dans la soirée à la Hongrie, dans le cadre des qualifications à la Coupe du Monde 2015 qui aura lieu au Canada. C’était le premier match de la saison 2014-2015, un match de reprise pour des joueuses en pleine préparation d’avant-saison, mais le moins qu’on puisse dire, c’est qu’elles ont été sérieuses. A la clé, une victoire 4-0, comme à l’aller.

 

 

Voilà un match de reprise bien maîtrisé. Opposées à la Hongrie, 39e nation au classement FIFA pour leur premier match de la saison, les Bleuettes ont été sérieuses et repartent de Hongrie avec trois points supplémentaires, et un parcours qualificatif au Mondial 2015 parfait jusqu’ici.

 

Eugénie Le Sommer débloque le match

 

Sans grande surprise, la France a eu la maîtrise du ballon. Mais alors qu’il avait fallu plusieurs occasions manquées de la part des Bleues avant d’ouvrir le score lors du match aller à Besançon en mai, Eugénie ouvrait le score rapidement cette fois-ci, dès la dixième minute de jeu d’une belle tête en lucarne. Un quart d’heure plus tard, cette même Le Sommer était à la retombée du ballon à la suite du corner. Contrôle de la poitrine, et belle reprise de volée qui finissait au fond des filets de la grande gardienne hongroise Réka Szőcs, par ailleurs décisive à plusieurs reprises. A la 39e minute, Gaëtane Thiney, qui avait tiré à côté du but alors que celui-ci était grand ouvert plus tôt dans la partie, récupérait le ballon aux abords de la surface hongroise, s’y incrustait et voyait son centre dévié dans le but par la malheureuse capitaine hongroise Angéla Smuczer (39′). A la mi-temps, le score était de 3-0.

 

 

 

 

Une seconde mi-temps calme

 

Le travail accompli et la victoire déjà assurée après la première mi-temps, les Bleues se montrent moins incisives et dangereuses, laissant même les Hongroises s’aventurer à plusieurs reprises dans la moitié de terrain tricolore. Il faudra attendre la 70e minute de jeu pour que Le Sommer, idéalement lancée par Gaëtane Thiney, voie sa frappe détournée par Réka Szőcs sur son poteau. Deux minutes plus tard à peine, Necib trouvait Marie-Laure Delie au milieu de trois défenseures, qui se décalait et plaçait une frappe enroulée de l’entrée de la surface qui finissait sa course au fond des filets hongrois. 

 

On se souvient que lors du match aller au mois de mai, Amel Majri, qui aura joué l’intégralité du match ce soir et se sera montrée convaincante, avait connu sa première sélection en Equipe de France. Cette fois-ci, c’est la joueuse du PSG Kenza Dali qui a connu cet honneur, en remplaçant Marie-Laure Delie à la 75e minute de jeu. Il ne se passera plus grand-chose jusqu’à la fin du match, qui se termine donc sur le score de 4-0. Un match de reprise sérieux en première mi-temps et, la victoire assurée, les Bleues ont clairement baissé le pied en deuxième période. C’est donc la quatrième défaite 4-0 pour les Hongroises dans ces qualifications. On retiendra tout de même les belles performances de la gardienne Réka Szőcs et de la jeune attaquante Dóra Zeller du côté hongrois, ainsi que de la meneuse et meilleure buteuse hongroise Fanni Vágó, qui dispose d’une technique intéressante.

 

 

Crédit photo : mlsz.hu, fff.fr