Finale Pokal : Francfort trop fort, Essen dévoré !

Toujours à la lutte pour le titre de champion d’Allemagne en Bundesliga, le FFC Francfort a remporté ce samedi son premier trophée depuis 2011, en enlevant la Pokal (coupe) au détriment du SGS Essen (3-0).

 

 

 

 

 

Dans un stade de Cologne aux 16 621 spectateurs et à l’ambiance festive, le FFC Francfort a fait en sorte de ne pas se compliquer la tâche. Face à une équipe d’Essen limitée, les coéquipières de Dzenifer Marozsan ont très vite mis les choses au point. Sans jamais forcer. La marque des grandes, sans doute. Privé de sa buteuse maison, Célia Šašić, le FFC a plié la rencontre en moins d’une mi-temps.

 

 

 

 

On ne jouait pas depuis cinq minutes que les triples championnes d’Europe (record) menaient déjà au score. La capitaine Kerstin Garefrekes décalait Fatmire Alushi sur la droite de la surface, laquelle remisait en retrait devant le but. La Japonaise Kozue Ando surgissait sur la ligne des 6 mètres et déviait avec finesse le cuir au fond des filets (4e, 1-0)… Essen encaissa le coup avant de réagir et de se montrer dangereux sur un centre-tir lointain de Sarah Freutel. Schumann détournait au prix d’une belle détente et avec l’aide de sa transversale (17e). Sur le corner qui suivait, elle s’interposait une nouvelle fois devant Sandra Dörpinghaus (18e)…

 

Alors qu’on pensait le SGS prêt à revenir dans la partie, les Francfortoises, évoluant avec beaucoup de maîtrise, faisaient le break sur un corner tiré de la droite par la cliniquement précise Marozsan. La défenseure centrale Peggy Kuznick sautait plus haut que son adversaire, propulsant la sphère hors de portée de la gardienne et capitaine Lisa Weiß (28e, 2-0)… Essen commençait alors à lâcher mentalement, tandis que Francfort contrôlait le jeu avec aisance. Sur un nouveau corner, frappé cette fois de l’autre côté et par Melanie Behringer, les leaders de la Bundesliga prenaient le (grand) large. Simone Laudehr, dont on connaît les qualités aériennes, s’élevait au 2e poteau, boum, et but ! (36e, 3-0)…

 

 

 

 

Francfort n’avait plus qu’à gérer jusqu’à la pause…

 

Conséquence du score et d’un résultat final ne faisant plus de doute (comment Essen aurait-il pu remonter trois buts à une équipe invaincue cette saison, toutes compétitions confondues ?), la deuxième période eut beaucoup de mal à s’animer. Seule, une tentative d’Ana-Maria Crnogorčević au point de pénalty mit un peu de piment, mais le tir de l’internationale suisse fut dévié in extremis (52e)… Après un quart d’heure gentillet, le ton monta…Jacqueline Klasen adressa une très bonne frappe des 18 m, obligeant la gardienne du FFC, Désirée Schumann, à claquer la balle en corner (67e)… Puis la jeune meneuse de jeu Linda Dallman (19 ans) prit sa chance en pivotant, mais Schumann se couchait bien et bloquait (70e)… Dans la minute suivante, Marozsan s’essayait de l’intérieur de la surface de vérité, mais Weiß s’interposait (71e)…

 

Après cette petite flambée, la tension retomba comme un soufflé, et la rencontre perdit en intérêt. Francfort tenait les rênes du match. Dans les tribunes, les blessées Šašić et Kim Kulig affichaient un large sourire, à l’image de leur entraîneur Colin Bell qui apportait au club son premier trophée depuis 2011 et sa 9e Pokal (record) en seize ans…

 

 Et maintenant, un 6e doublé ?

 

Résumé du match (13 minutes) : https://www.youtube.com/watch?v=i7dNdnLkDIQ

 

 

Photos : ffc-frankfurt.de