#FIFAWWC – Bleues : Eugénie Le Sommer, what ELS.e ?

Pour la dernière ligne droite menant à la coupe du Monde, Foot d’Elles vous propose de (re)découvrir, jour après jour, chacune des 23 Bleues qui composent le groupe de Corinne Diacre. Aujourd’hui, la Bleue du jour est Eugénie Le Sommer, serial buteuse de l’équipe de France.

Si les chiffres parlent d’eux-mêmes lorsque l’on évoque Eugénie Le Sommer, il y a encore bien plus à dire que ces chiffres. Évidemment, on ne peut passer à côté du fait que l’attaquante soit l’une des meilleures à son poste : meilleure buteuse de D1 en 2010 (19), 2012 (22) et 2017 (20), mais aussi co-meilleure buteuse de la Ligue des Champions en 2012 (9), la Lyonnaise de 29 ans bat des records et se rapproche de ceux qu’elle n’a pas encore battu – on pense notamment à celui de Marinette Pichon, meilleure buteuse de l’histoire des Bleues avec 81 réalisations – Déjà remarquée et remarquable lorsqu’elle évoluait au Stade Briochin (2007-2010), ELS a encore fait un bond supplémentaire depuis son arrivée à l’OL en 2010. Alors qu’elle a honoré sa première sélection avec les Bleues il y a maintenant dix ans (février 2009), Eugénie Le Sommer a su s’inscrire dans la durée et fait partie des armes offensives les plus redoutables de l’équipe de France aujourd’hui.

Plus qu’une finisseuse hors pair, la Bretonne d’origine est une joueuse très complète. Rapide, puissante, Le Sommer est très propre techniquement et possède une frappe pure et précise. Comme si cela ne suffisait pas, la n°9 des Bleues a aussi une bonne vision du jeu, est très intelligente dans ses déplacements et a un bon jeu de tête malgré sa petite taille. Alors « what ELS.e » ? On vous l’a dit, Eugénie Le Sommer est très complète !



Crédit photo : Antonio Mesa/FFF

Illustration fiche : Sandrine Dusang pour Foot d’Elles

Laisser un commentaire