#FIFAWWC : France/Corée du Sud, que l’aventure commence !

C’est ce vendredi 7 juin que débute la coupe du Monde féminine. Un moment très attendu par le monde entier, par la France, pays organisateur, et par les Bleues de Corinne Diacre bien évidemment. C’est contre la Corée du Sud que l’équipe de France jouera le match d’ouverture, au Parc des Princes, ce vendredi (21h00, diffusé sur TF1 et Canal+). Zoom sur cette première rencontre, ô combien importante pour se lancer dans la compétition…

Lors de de leurs deux derniers matches de préparation, les Bleues se sont imposées 3-0 devant la Thaïlande, puis 2 buts à 1 face à la Chine. Des rencontres où la sélectionneure, Corinne Diacre, a dû, en collaboration avec son staff, composer son équipe en fonction de la forme de chacune et des petits pépins physiques. Des « XI » un peu différents de ce que nous devrions voir dès le match d’ouverture, ce vendredi 7 juin, mais qui ont donné du temps de jeu et de la confiance à certaines. L’équipe de France semble prête et cela tombe bien car c’est aujourd’hui que le moment de briller commence !

L’engouement est bien là !

Le public a rapidement répondu présent et c’est dans un Parc des Princes qui affiche complet depuis bien longtemps que l’équipe de France fera ses débuts dans cette coupe du Monde à la maison, face à la Corée du Sud. Une enceinte de près de 48.000 spectateurs remplie pour ce premier match de coupe du Monde et pour la première représentation de la chanteuse Jain dans un stade. L’artiste toulousaine qui chantera « Gloria » pour la cérémonie d’ouverture de ce Mondial n’a encore jamais performé dans un stade. Jain a déclaré être très enthousiaste et privilégiée de pouvoir participer à un tel évènement… Sans doute comme tous ceux et celles qui seront présents au Parc des Princes ce vendredi soir ! (Découvrez Jain sur FIFA TV)

Les Bleues dans leur bulle

Si les joueuses de l’équipe de France sont conscientes de l’engouement provoqué par le début de cette coupe du Monde, celles qui se sont exprimées en conférence de presse cette semaine, ont souvent dit essayer de rester « dans [notre] leur bulle »« concentrer sur la performance et le terrain ». Mais on le sait, cet enthousiasme autour de l’équipe de France et de ce match d’ouverture pourrait bien jouer un rôle. Pour les Bleues, pas de pression supplémentaire, le stade rempli et l’ambiance seront des éléments positifs supplémentaires pour se dépasser sur le terrain et bien rentrer dans la compétition. Alors le public français est-il prêt à jouer la douzième femme pour bien démarrer le Mondial ?

Mbock, seule petite incertitude ?

Ces dernières semaines, certaines Bleues ont été touchées par des blessures ou des petits pépins physiques. C’était le cas pour Eugénie Le Sommer, Amel Majri et la capitaine Amandine Henry, en tribune lors du dernier match de préparation. De ce côté-là, les nouvelles sont rassurantes et toutes les trois semblent aptes pour la rencontre de ce vendredi. Si pendant la dernière conférence de presse la sélectionneure, Corinne Diacre a déclaré garder son « XI » secret elle a aussi dit pouvoir compter sur les 23 joueuses. On imagine alors que Griedge Mbock a bien récupéré. Touchée au genou en fin de rencontre face à la Chine, la défenseure souffrait apparemment d’une petite entorse. Si Mbock s’est entraînée presque normalement cette semaine, il subsiste quand même un petit doute sur sa participation au match d’ouverture. Pas de quoi s’inquiéter côté tricolore car quoi qu’il arrive et comme le déclarait Sarah Bouhaddi en début de semaine : « S’il en manque une, une autre la remplacera. Il n’y a pas de soucis là-dessus ». On imagine alors que si Griedge Mbock devait ne pas commencer la rencontre, la défense centrale des Bleues serait formée par le duo Renard/Tounkara.

La Corée du Sud, trop peu armée ?

Contrairement à ce que beaucoup disent, la Corée du Sud n’est pas une si « petite » équipe que ça. Actuellement à la 14place du classement mondial FIFA/Coca-Cola, les Sud-Coréennes sont donc seulement dix places derrière la France, à 4 places du Brésil ou encore à 2 de la Norvège. Si les derniers matches de préparation sont souvent anecdotiques, il est bon de savoir que la Corée du Sud ne s’est inclinée que 0-1 vendredi dernier, face à la Suède – avec un but encaissé à la… 91eminute de jeu -. Preuve que cette équipe a malgré tout quelques forces. Parmi celles-ci, il y a bien sûr sa star, Ji So-Yun, meneuse de jeu à Chelsea. Mais il semble que l’équipe soit un peu trop dépendante d’elle pour provoquer des choses offensivement. Du côté de la défense, l’équipe emmenée par Yoon Dukyeo essaie d’être disciplinée avec un bloc assez compact. Malgré cela les verrous de la défense craquent régulièrement à cause d’un manque de vitesse ou d’anticipation.

Il n’y a alors plus qu’à espérer que les Bleues de Corinne Diacre trouvent les failles, fassent sauter les verrous et obtiennent un résultat qui leur permettent de se lancer dans la compétition de la meilleure manière possible. Que l’aventure commence…

 


Crédits photos : FFF, APL, Korea.net/Yonhap News

Laisser un commentaire