Et si on se mobilisait pour la Coupe du monde de rugby 2014 ?

C’est le 1er août que sera lancée la Coupe du monde féminine de rugby organisée en France à Paris et Marcoussis. Un peu plus d’un mois avant le match d’ouverture, le constat semble sans concession: la mobilisation des médias pourrait au mieux être qualifiée de terne pour ne pas dire d’inexistante. Nathalie Janvier, chef de délégation de l’Equipe de France féminine, a partagé avec Foot d’Elles ses impressions à quelques semaines de la compétition. Et si nous nous mobilisions tous pour cet évènement ?

 

 

Si le stage de préparation de l’Equipe de France à Tignes ne fait pas la une des journaux, Nathalie Janvier, chef de délégation de l’équipe de France féminine, voit de nombreuses raisons d’espérer une belle fête du rugby pendant la compétition. « Les places se vendent très bien, c’est une vraie bonne surprise ! Notre victoire au dernier Tournoi des Six Nations nous aide probablement, mais nous sommes certainement aussi en train de bénéficier de la dynamique actuelle pour le sport féminin« .

 

 

Au-delà du rugby, une fête du sport féminin dans son ensemble

 

Nathalie Janvier l’explique calmement, il y a une vie au-delà de l’audimat et du « nombre de pages vues » : « Nous ressentons une vraie solidarité des autres fédérations où il y a des équipes féminines. Cette Coupe du monde doit avant tout être la fête du sport féminin dans son ensemble. Cette année c’est le rugby, mais si demain c’est le hand ou le foot, tout le monde devra être derrière les Bleues« .

 

L’un des meilleurs exemples de cet engagement du mouvement sportif français au féminin est la création du 15 des ambassadrices pour soutenir les Bleues à l’occasion de cette Coupe du monde. Un quinze regroupant aussi bien des handballeuses que des footballeuses et qui a notamment vu Céline Dumerc participer à certains rassemblements des Bleues pour partager son expérience.

 

 

 

 

« Jalouse des footballeuses… C’est une plaisanterie ? »

 

A la question de savoir si le rugby féminin souffre de la comparaison avec le football, Nathalie Janvier esquisse un sourire avant d’enchaîner : « On me demande parfois si je suis jalouse que les matches de l’Equipe de France féminine de foot soient retransmis à la télé. C’est un gag ! Comment voulez-vous que je sois jalouse? C’est une véritable fierté. Peu m’importe la forme du ballon, c’est du sport féminin qui est retransmis et c’est ça le plus important« .

 

Nous ne savons pas pour vous, mais chez Foot d’Elles, on a franchement envie de faire quelque chose pour soutenir les Bleues du ballon ovale… Et vous, nous accompagneriez-vous dans notre démarche ? N’hésitez pas à nous proposer vos idées…

 

 

Voir aussi :

 

ITW avec Marie-Alice Yahé (néo-retraitée et ex-capitaine de l’EDF)

 

 

 

Crédit photo : France Bleu/Maxppp