Et le prix de l’ambiance pour… les supporters des Pays-Bas !

« Quand on aime on ne compte pas », et ce ne sont pas les supporters des « Oranje » qui nous contrediront. Parcourant des centaines de kilomètres, débarquant en foule, tous vêtus d’orange en réveillant les rues françaises de leur musique, les Néerlandais n’ont pas fait les choses à moitié pour soutenir leur équipe nationale. Une bonne raison pour leur remettre le prix de l’ambiance de la Coupe du Monde.

Une « marée oranje » déferlant dans nos rues

Avantagés par la proximité, surtout pour les matchs dans les villes du Nord ( Valenciennes, Le Havre, Reims ), les supporters hollandais n’ont pas eu trop de mal à faire le déplacement pour suivre leurs joueuses. Ce fût notamment le cas le 20 juin à Reims, avant la rencontre des Pays-Bas contre le Canada. Ils étaient entre 6000 et 7000 supporters à former une parade jusqu’au stade Auguste-Delaune, guidée par leur bus impérial qui diffuse de la musique. Un véritable festival de bruits et de couleurs ! Et leurs danses et chants qui ont envahi les rues de Reims puis le stade ont vraisemblablement poussé les Oranje, puisqu’elles se sont imposées 2 à 1 face aux Canadiennes.

Et ce cortège, qui amuse autant qu’il impressionne les Français, a été d’autant plus massif à Valenciennes lors du match contre le Cameroun. On comptait en effet 15 000 supporters oranje dans les rues de la ville. Malheureusement, ils ont été interdits lors de la demi-finale contre la Suède à Lyon le 3 juillet, par manque de préparation de la municipalité. Cependant, ils ont été 5000 pour la finale, brandissant drapeaux et chantant à tue-tête, pour rivaliser contre les 20 000 supporters américains.

Une histoire d’amour qui dure depuis deux ans

Cet engouement des supporters néerlandais a commencé en 2017, lorsque les Oranje ont gagné l’Euro, à domicile qui plus est. Première fois que les femmes
gagnent un titre international, et première fois que les Pays-Bas accueillaient une compétition de si grande ampleur, ça se fête ! Depuis, les fidèles supporters n’ont pas lâché leurs joueuses, et ils ont bien fait car ils les ont emmenées jusqu’en finale de Coupe du Monde. « C’est particulier cette façon de nous soutenir, c’est extraordinaire. » se réjouit la sélectionneuse hollandaise, Sarina Wiegman.

Et comme on dit, loin des yeux mais près du cœur. Cet amour pour cette équipe de footballeuses, il existe même pour ceux qui n’ont pas pu faire le déplacement jusqu’en France. En effet, l’audience TV a connu un pic aux Pays-Bas pendant la compétition. Le dernier match de poule contre le Canada aurait réuni 2,755 millions de téléspectateurs dans le pays, soit 65% de part d’audience. Un record pour un match de Coupe du monde féminine, et le 3ème
match de football pratiqué par des femmes le plus regardé de l’histoire du pays.

Une jolie histoire d’amour, qui n’est pas prête de s’arrêter après une si belle performance des Oranje jusqu’en finale !

Laisser un commentaire