Eric Marchyllie, le fidèle partenaire

Responsable du sponsoring chez Carrefour depuis 2009, Eric Marchyllie est l’une des clés de voute du partenariat entre le géant français et le football féminin. Unie avec Juvisy et l’équipe de France, la société est aussi un acteur social majeur du football dans l’hexagone.

 

 

Cela fait bientôt 4 ans que Carrefour est partenaire du football féminin en France. Tout a commencé en 2009 pour un historique PSG – Juvisy au Parc des Princes. Responsable du sponsoring pour Carrefour, Eric Marchyllie se souvient parfaitement de cette journée. « C’était notre première intervention sur les féminines. On a aidé au premier grand match féminin sur Paris, c’était assez exceptionnel et j’en ai une photo qui trône dans mon bureau encore aujourd’hui. Nous sommes alors devenus partenaires des deux clubs. »

 

Petit à petit, le groupe français noue des liens avec la FFF. « On nous a présenté le foot féminin et on a senti qu’il y avait un intérêt assez important à aller dans cette direction. Il faut être opportuniste à certains moments. Le premier match, c’était un France – Irlande à Boulogne-sur-mer. Notre premier pari avec la Fédé, c’était de voir ce que pouvait faire Carrefour. Eh bien, Carrefour peut ramener du monde. Il y avait ce jour-là 2500 spectateurs dont 1000 invités Carrefour il me semble. »

 

Toutes ces actions se font notamment sous la coupe d’Eric Marchyllie. Passionné de sport depuis sa tendre enfance, il se trouve des valeurs communes avec le football féminin. « J’ai la chance d’être Dunkerquois » rappelle avec bonheur celui qui a pratiqué le rugby jusqu’à 24 ans, évoluant jusqu’en National 3 notamment. La planche à voile, puis le cyclisme sont ses autres sports de cœur. Il fréquente ainsi le « monde du vélo » depuis 20 ans, participant à la création de l’équipe pro Cédico-Ville de Charleroi en 1993.

 

Ce sont ces mêmes valeurs qui ont fait de Carrefour un partenaire majeur du club de Juvisy. Ainsi, malgré la non-qualification du club de l’Essonne en Ligue des champions cette saison, le groupe n’a pas diminué son investissement du moindre euro. « Avec Juvisy, on ne travaille pas en termes de but, explique Eric Marchyllie. C’est un club formateur, il y a des gamines derrière. On n’est pas là pour dire je vous donne tant si vous remplissez tel objectif. On est plutôt là dans une reconnaissance. Juvisy travaille bien, avec des jeunes qui progressent, dans un bon esprit. Tout ça nous intéresse, on ne peut que respecter le travail des gens et dire bravo ».

 

Eric Marchyllie est aussi à l’origine de la création du site Internet C-lefoot.fr. L’un des rares, si ce n’est le seul, à mettre en valeur les jeunes, les hommes et les femmes de la même façon. « Le slogan que j’avais trouvé était « Avec carrefour, vis tes rêves les plus foot »», se souvient-il. « Sur ce site, on a monté beaucoup de jeux. On a emmené des gamins rencontrer les joueurs et le staff des Bleues à Tignes en 2010. Un moment exceptionnel pour tous ces jeunes. On a fait gagner des stages dans des clubs également. Les meilleurs ambassadeurs pour guider les jeunes sont les joueurs et les joueuses, et c’est dans cette optique qu’on a lancé C-lefoot ».

 

Eric Marchyllie n’est évidemment pas seul. Fidèle à sa vision du sport, il tient à rendre hommage à l’une de ses « coéquipières », Nadia Benmokhtar, joueuse de Juvisy et chef de projet sponsoring chez Carrefour. « Elle a eu un langage qui m’a vraiment convaincu », avoue-t-il. « Cela fait trois ans qu’elle travaille avec moi et elle y est pour beaucoup dans cette action sur le foot féminin. Elle arrive à bien nous orienter sur nos choix. D’autres joueuses ont pris des fonctions professionnelles dans les magasins Carrefour depuis. Tout cela fait partie des beaux projets. On nous rend ce que l’on donne. » 

 

 

Voir aussi : 

 

Les 11 Foot d’Elles 2013 : Egalité des chances

L’UNFP, la reconnaissance des pros

Sébastien Duret, le bénévole de l’ombre

Audrey Keysers, l’engagement politique

Arnaud Simon, l’accélérateur médiatique