D2 groupe C : Trois pour une place ?

La Division 2 reprend ses droits ce week-end un peu partout en France. A quelques jours du début de la saison, Foot d’Elles vous propose un zoom sur les équipes favorites à la montée en D1 à la fin de saison. Aujourd’hui, focus sur le relevé groupe C dans lequel trois favoris pour la montée semblent se dégager.

 

 

 

Les candidats à la montée

 

 

Nîmes : Difficile de ne pas faire de Nîmes un candidat pour la montée : très bonnes la saison dernière et uniquement battues par Albi dans la lutte pour la montée, les Gardoises ont tous les atouts en main pour réussir cette année. Le club a réalisé une belle intersaison, ne perdant pas de joueuse et se renforçant de façon significative par des joueuses d’expérience dans chaque ligne. Le recrutement, entre autres, de trois joueuses de Montpellier (Zohra Ayachi, Elodie Ramos et Ludivine Diguelman) donne en effet une nouvelle dimension à un club ambitieux dont l’objectif sera l’accession à la D1 à la fin de saison.

 

Olympique de Marseille : La future surprise du chef ? Très convaincant l’année dernière, que ce soit en DH ou en championnat interrégions, ce qui lui a valu une promotion en D2, l’OM sera très dangereux dès sa première année à ce niveau. Sans subir de perte majeure à l’intersaison, le club s’est joliment renforcé, avec le recrutement notamment d’Anaïs Hatchi, Eloïse Vallet, Pauline Cousin et Caroline Pizzala. On peut également ajouter le retour de blessure de la très prometteuse Amandine Blanc en défense. Elles se sont croisées au PSG et devraient faire les beaux jours de l’OM : Léa Rubio et Caroline Pizzala devrait former un fort joli duo au milieu de terrain, et leur expérience sera un gros plus pour le club qui pourrait bien viser la montée, objectif à (très ?) court terme d’un club ambitieux.

 

Toulouse : Cinquième du dernier exercice suite à sa descente en D2, Toulouse avait réalisé une saison correcte, porté notamment par la révélation Valérie Gauvin en attaque (meilleure buteuse de D2 avec 32 buts inscrits à 17 ans) ou encore les milieux de terrain Nathalie Grammont et Sabrina Labiod. Cette saison, elles ont toutes les trois rejoint d’autres clubs, mais Toulouse a su trouver des solutions. En premier lieu avec Fanny Tenret, buteuse redoutable qui a inscrit près de 60 buts en deux saisons de D2 sous les couleurs de Muret. La défense, pas très convaincante la saison dernière, accueille Laura Agard, Manon Guitard et Laura Asensio. Céline Escoubeyron et Pauline Exposito notamment viennent renforcer le milieu de terrain. C’est donc un recrutement à la fois quantitatif et qualitatif qu’a réalisé Toulouse, dont l’ambition du club sera de retrouver la D1 deux ans après l’avoir quittée.