D1 : Paris en C1, Hénin en D2

Ce dimanche se jouait la 22e et dernière journée du championnat. En s’imposant à domicile face à Yzeure, le PSG a assuré sa 2e place qualificative pour la Ligue des Champions féminine. En bas du classement, Hénin-Beaumont est relégué en Division 2 après sa lourde défaite à Lyon. Retour sur cette ultime journée.

 

 

 

 

Le PSG conserve sa 2e place aux dépens de Juvisy

 

Les Parisiennes avaient les cartes en main avant la rencontre, et elles n’ont pas laissé passer leur chance. Les filles de Farid Benstiti se sont imposées à domicile 4 buts à 0 face à Yzeure, grâce à des buts inscrits par Horan, Asllani, et Delie par deux fois. Comme l’an dernier, le PSG jouera la Ligue des Champions féminine et conserve donc sa 2e place aux dépens de Juvisy. Il reste un dernier match aux Parisiennes, la finale de la Coupe de France face à Lyon samedi prochain.

 

Les Essonniennes se sont largement imposées face à la lanterne rouge Muret (10-0), et terminent la saison une nouvelle fois à la 3e place. C’était le dernier match de la capitaine de Juvisy Sandrine Soubeyrand. En inscrivant un triplé, Gaëtane Thiney termine meilleure buteuse du championnat avec 25 réalisations, et devance la Parisienne Marie-Laure Delie (24 réalisations). De son côté, Muret termine la saison sans avoir remporté le moindre match.

 

Hénin relégue en Division 2

 

Plusieurs équipes étaient concernées par le maintien en bas du classement. Rodez, qui recevait Soyaux, a assuré son maintien grâce à un match nul (1-1). Pourtant tout avait mal commencé pour Rodez quand Djebbar a ouvert le score pour Soyaux en tout début de rencontre. En fin de partie, Ribeyra égalise pour Rodez. Les deux formations finissent 6e et 7e du championnat à l’issue de cette dernière journée.

 

 

 

 

Arras a également obtenu son maintien grâce à un match nul à domicile. Les Nordistes recevaient Guingamp, déjà maintenu, et les deux équipes se sont quittées sur un score nul et vierge. Arras finit donc la saison à la 8e position, alors que Guingamp était assuré de finir 5e avant la rencontre.

 

Enfin, Saint-Etienne et Hénin-Beaumont jouaient leur survie respectivement contre Montpellier et Lyon. Au coup d’envoi, les Stéphanoises étaient relégables. Et dans ce duel à distance, les deux équipes se sont livrées un mano à mano qui a vu pendant un instant chaque équipe virtuellement reléguée. A la pause, les deux formations étant menées, Saint-Etienne était donc relégué en Division 2. Lyon, qui dans le même temps fêtait son titre à domicile, l’a facilement emporté avec un festival de buts (7-0). contre Hénin. Et c’est à vingt minutes de la fin de la rencontre que Palacin égalise pour Saint-Etienne et permet ainsi à son équipe de se maintenir.

 

Hénin est donc relégué en Division 2 au terme d’une saison à suspense, et rejoint Yzeure et Muret. Les promus sont Albi, Algrange et Issy-les-Moulineaux. Le PSG disputera pour la deuxième année consécutive la Ligue des Champions féminine avec Lyon. Les 2 équipes s’affronteront le week-end prochain pour la finale de la Coupe de France. Enfin, Gaëtane Thiney termine meilleure buteuse.

 

La Division 1 a rendu son verdict. A l’année prochaine, et merci aux protagonistes.

 

 

 

Crédit photo : psg.fr, asjsoyauxcharente.com