D1 : Lyon reprend le pouvoir

La fin du championnat approche. Ce week-end se jouait la 18e journée de Division 1 féminine. Les lyonnaises se sont imposées un but à 0 face à Yzeure, tandis que le PSG a été accroché (0-0) à Saint-Etienne. Conséquences au classement, l’OL profite du faux-pas des Parisiennes et reprend la tête du championnat. Muret battu sévèrement (7-1) sur sa pelouse est relégué en Division 2.

 

 

 

Une victoire qui fait du bien pour Arras

 

Samedi se jouait le premier match de la 18e journée. Arras recevait Rodez dans un match important pour le maintien. Les Nordistes se sont imposées sur le plus petit des scores grâce à un but de Bultel dès le début de rencontre. Arras passe donc devant son adversaire direct au classement. Rodez tentera de frapper un grand coup dimanche prochain lors de la réception de Lyon pour un match en retard.

 

Mauvaise opération pour le PSG

 

Dimanche après-midi, les 5 autres rencontres de la 18e journée avaient lieu. Hénin recevait Guingamp. Les deux équipes se sont quittées sur un match nul (1-1). Cousin avait ouvert le score pour Hénin dès l’entame de match (5e) avant que Robert n’égalise pour Guingamp (23e). Guingamp voit Soyaux lui chiper la cinquième place alors qu’Hénin, avec en plus la victoire obtenue en match en retard contre Yzeure, prend la septième place. 

 

Une rencontre du haut de tableau se jouait puisque Juvisy (3e) recevait Montpellier (4e). Les Essonniennes se sont imposées (2-1). Catala a ouvert le score juste avant la pause (39e), avant que Brétigny ne double la mise au retour des vestiaires (49e). Claire Lavogez, la milieu de Montpellier, réduira la marque (62e), mais en vain, insuffisant pour recoller au score. Les filles de Pascal Gouzenes confortent leur 3e place au classement et talonnent de très près le PSG. Sans oublier qu’elles ont un match en retard à disputer.

 

Le PSG justement, a été tenu en échec par Saint-Etienne (0-0). Les deux équipes ne sont pas parvenues à se départager même si les Parisiennes ont raté un pénalty dès le début du match. Un nul intéressant pour les Stéphanoises en vue du maintien, tandis que les filles de Farid Benstiti perdent 2 points précieux dans la course au titre.

 

Lyon peut donc remercier son meilleur ennemi. En effet, en gagnant difficilement contre Yzeure sur un pénalty de Bussaglia, les Lyonnaises ont repris la tête du championnat . Ce faux-pas du PSG permet à l’OL de prendre un point d’avance sur leur concurrent avec en plus un match en retard à disputer. L’OL peut donc creuser définitivement l’écart et filer vers un nouveau titre de champion.

 

Muret en Division 2

 

On s’en doutait, c’est arrivé. En perdant une dix-septième fois cette saison, la lanterne rouge est officiellement reléguée en deuxième division. A domicile, face à Soyaux, Muret n’a pas existé et a été battu sévèrement 7 buts à 1. Soyaux rectifie le tir après sa déconvenue à domicile face à Juvisy.

 

La 18e journée de Division 1 féminine a donc vu les Lyonnaises reprendre la tête du championnat. 

 

Concernant le bas de tableau, même si Muret est relégué en Division 2, le suspense est à son comble puisque 4 équipes (Hénin, Arras, Rodez et Saint-Etienne) se tiennent en 3 points. Lors de la prochaine journée, Rodez recevra Saint-Etienne, et Arras se déplacera chez l’avant-dernier Yzeure. Une lutte pour le maintien qui s’annonce passionnante.

 

 

Crédit photo : Ortega Alex