Camille Abily (OL) : « Un groupe uni et solidaire »

Après 5 semaines d’indisponibilité pour cause de blessure, l’emblématique milieu de terrain lyonnaise, Camille Abily, faisait son retour mercredi dernier face à Saint-Etienne, où elle jouait la dernière demi-heure de jeu… Avant une titularisation à domicile contre Metz lors d’un match retour remporté très largement 11-0 à la Plaine des Jeux de Gerland. Reprise, sensations, objectifs… Entretien.

 

 

 

Vous êtes-vous totalement remise de cette blessure ?

 

« Le terrain commençait à me manquer ! Je suis aujourd’hui rétablie et apte à rejoindre le groupe. Maintenant, il va falloir retrouver le rythme, de façon à pouvoir être performante en match. Mais globalement, je me sens bien et je suis désormais prête à donner le meilleur de moi-même dans l’optique d’atteindre les objectifs de la saison ».

 

Vous êtes rentrée à l’heure de jeu face à Saint-Etienne mercredi dernier à l’occasion du derby. Comment vous sentiez-vous ?

 

« Je me suis tout de suite sentie à l’aise dans cette rencontre. Au moment où Gérard Prêcheur a décidé de me faire entrer en jeu, mes coéquipières avaient déjà inscrit la bagatelle de quatre buts, cela m’a donc facilité la tâche, en quelque sorte. J’ai essayé de retrouver mes repères dans le collectif, et tout s’est déroulé au mieux. Nous avons globalement dominé la rencontre et je retiens beaucoup d’éléments positifs de cette confrontation ».

 

 

 

 

 

 

Que retenez-vous de la performance collective sur ce match ?

 

« Ce n’est jamais évident de disputer des rencontres face à Saint-Etienne, car même si elles n’occupent pas la première partie de tableau en championnat, force est de constater qu’elles possèdent un groupe jeune et intéressant. De plus, le terrain sur lequel nous avons évolué était en mauvais état, ce qui ne nous a pas facilité la tâche. Je pense que nous pouvons être satisfaites de ce match, car nous avons inscrit six buts sans en encaisser un seul. De notre côté, certaines jeunes joueuses sont entrées en jeu à l’occasion du derby. Cela a permis de donner du temps de jeu à tout le monde et de montrer à quel point il est important de compter sur l’ensemble de l’effectif pour atteindre l’objectif en fin de saison ».

 

Que pensez-vous de l’évolution des jeunes issues de la formation lyonnaise qui sont montées dans le groupe D1 cette année ?

 

« Au début, nous avons pu constater qu’elles étaient un petit peu timide, que ce soit sur ou en dehors du terrain. Aujourd’hui, je pense pouvoir affirmer qu’elles se sont bien intégrées, prenant petit à petit de l’assurance au sein du collectif. C’est important de pouvoir compter sur la jeunesse, qui forme un mélange très intéressant avec les joueuses plus expérimentées. Nous sommes là pour les épauler et les aider au maximum dans leur évolution. Que ce soit chez les garçons ou chez les filles, le club accorde une place de plus en plus importante à la formation, ce qui permet d’avoir des joueuses formées à Lyon, c’est un véritable atout. Nous possédons un groupe uni et solidaire qui nous permet de toujours aller de l’avant ».

 

 

 

 

 

 

Quel regard portez-vous sur la première partie de saison de l’OL ?

 

« Nous sommes auteures d’un début de saison contrasté. L’élimination en Ligue des Champions au profit du Paris Saint-Germain a été une immense déception pour tout le club, car nous avions vraiment les moyens de faire quelque chose dans cette compétition. A nous de nous remettre en question pour repartir sur des bases encore plus solides la saison prochaine. Nous allons maintenant nous concentrer sur la suite du championnat, en D1 où nous réalisons actuellement et depuis le début d’exercice d’excellentes performances. Pour le moment, nous avons toujours été au rendez-vous, et j’espère que cela va continuer ».

 

Un mot sur les deux objectifs majeurs que représentent le championnat et la Coupe de France ?

 

« Nous ne négligerons rien ! Le mois de décembre s’annonce difficile, avec deux rencontres au sommet face à Montpellier et Juvisy. Nous devrons être performantes, de façon à passer d’agréables fêtes de Noël avant la reprise en 2015. Gagner un neuvième titre d’affilée et décrocher une Coupe de France. Tels seront les maîtres mots de cette deuxième partie de saison ».

 

 

 

 

 

 

Concernant l’Equipe de France, qu’avez-vous pensé des deux matches amicaux disputés face au Brésil et à la Nouvelle-Zélande ?

 

« Ce sont deux très bonnes performances, avec de nombreux éléments positifs à retenir dans les deux cas. J’étais à Gerland pour suivre la rencontre face au Brésil, mais j’ai regardé le premier match amical contre la Nouvelle-Zélande à la télévision. L’équipe a globalement été très performante, et je pense que le fait d’avoir notamment battu le Brésil sur un score large a permis de faire le plein de confiance avant une année qui s’annonce décisive pour le football Français à l’échelle internationale ».

 

 

 

 

Crédits photos : uefa / olweb / Le Progrès.