Battre les préjugés sexistes par le foot, by Les Sportif.ve.s

« Parce que l’égalité s’apprend en pratiquant » : le slogan de l’association Les Sportif.ve.s traduit l’ambition de cette toute jeune association qui a fait un petit bout de chemin depuis sa création il y a moins d’un an.

Adieu stéréotypes et préjugés

Déconstruire les stéréotypes liés au genre dans le sport, à commencer par le football, qui voudraient que les filles ne sachent pas jouer, qu’elles affaiblissent le niveau d’un match où qu’il n’y ait pas lieu de mélanger les genres sur un même terrain.

C’est justement la confrontation à ces stéréotypes qui a fait germer l’idée dans la tête d’Adrien, un des co-fondateurs de l’assoc’ Les Sportif.ve.s : « Lorsque j’étais encore à l’université, une amie à moi qui était une joueuse aguerrie a voulu se joindre à un match où il n’y avait que des garçons, et immédiatement quelques railleries ont fusé du type « Ah mais je croyais qu’on jouait sérieux » ou « Moi je préfère pas dans mon équipe« . « Je me suis dit qu’il y avait du chemin à faire, surtout qu’au final elle jouait mieux que les trois quarts des garçons présents ce jour-là ».

Le principe ?

C’est ainsi qu’est venue l’idée d’organiser des rencontres et des tournois de football avec un principe : les équipes doivent être non seulement mixtes mais paritaires, c’est-à-dire que chaque équipe doit être composée du même nombre de garçons et de filles (à 1 près étant donné les équipes impaires).

Depuis son lancement il y a un an, l’association a ainsi organisé plus de 75 matches, 2 championnats, une demi-douzaine de « matinées du foot mixte » (rencontres de 6 équipes un dimanche matin) avec un taux de parité d’environ 45% de femmes pour 55% d’hommes.

« Devenir une référence du sport mixte à Paris »

L’association organise également des entraînements, où les joueurs les plus aguerris peuvent transmettre leurs techniques aux débutants. C’est un des objectifs de l’association : créer un cadre inclusif pour tous les niveaux.

« Quand on atteint un certain âge et lorsque l’on a jamais pratiqué, c’est plus compliqué de s’inscrire dans un club où la majeure partie des gens jouent déjà depuis des années. Nous voulions créer un espace où tous les niveaux cohabitent et où on peut apprendre à jouer et s’amuser dans un esprit bienveillant » explique Deborah, une des co-fondatrices de l’association.

Lucile abonde dans ce sens : « On s’amuse, l’ambiance est bienveillante, et sur le terrain tout le monde se donne à fond »

Le prochain championnat trimestriel des Sportif.ve.s commencera en janvier 2019. Pour découvrir cette pratique mixte, l’association ouvre les « matinées du foot mixte » à tous les intéressés (et intéressées bien sûr), celles-ci ont lieux le 1er dimanche de chaque mois. L’association propose également des séances d’essais avant chaque championnat trimestriel, pour donner envie aux nouveaux de s’inscrire : la prochaine séance est prévue le 12 décembre, et il y en aura d’autres début janvier 2019.

Pour toute demande de précision, vous pouvez envoyer un mail à lessportifves@gmail.com ou vous rendre sur leur site internet www.les-sportifves.com.


Crédit photos : Les Sportif.ve.s

Laisser un commentaire