Yzeure de plus en plus dans le rouge ?

Cinq semaines après les graves incidents d’Yzeure-Hénin-Beaumont, le club auvergnat se retrouve à nouveau mêlé à une fin de match à domicile plus que houleuse et avec son adversaire du jour (Arras) devant la commission de discipline…

 

 

 

 

 

 

Les insultes tous azimuts (envers les officiels et entre les deux équipes), les bousculades et altercations physiques, ainsi que des insultes racistes proférées à la fin du match Yzeure-Hénin Beaumont (1-2) du 9 avril dernier (17e journée de D1), avaient donné lieu à de lourdes sanctions. Rappelons qu’à la suite de ces incidents très graves, le coach d’Yzeure, Xavier Aubert a écopé de 12 matches de suspension, son adjoint Grégory MLeko de 6 mois, le médecin du club Nicolas Baptiste a vu sa licence suspendue 6 mois, tandis que l’entraîneur d’Hénin, Yannick Ansart, accusé d’insultes racistes récoltait 9 mois de suspension, avant une mise à pied par son club…

 

41 jours plus tard, lors de son rendez-vous suivant à la maison pour le compte de la 19e et dernière journée en date (20 avril), Yzeure s’est retrouvé une nouvelle fois au cœur de gros incidents, survenus à la fin du match face à Arras (3-1).

À l’issue d’une partie cruciale entre deux candidats au maintien à quatre journées de la fin du championnat, se sont produites des « altercations entre joueuses et dirigeants des deux équipes après la rencontre » selon les termes du rapport officiel. Les clubs ont jusqu’à la semaine prochaine pour justifier leurs comportements devant la Commission fédérale de Discipline du 7 mai, avant que des sanctions ne tombent.

 

 

 

Vu celles déjà reçues par Yzeure il y a moins d’un mois et demi, il y a de fortes chances pour que la CFD ne fasse pas de cadeaux…

 

Sans préjuger de ce qui en ressortira, ni sur qui pèsent les responsabilités (à l’un ou l’autre club, ou aux deux), on ne peut, en tant qu’amoureux et soutien du football féminin, que déplorer ces incidents, les condamner, et s’inquiéter de leur répétition…

 

 

 

Crédits photos: lamontagne.fr/ Centre France, fff.fr