Silvia Neid : « Je me sens 10 ans de moins »

Sélectionneuse de l’équipe féminine d’Allemagne, Silvia Neid a remporté son 8e Championnat d’Europe, son deuxième en tant que coach de la sélection. Souriante et amusée par la conférence de presse, Neid a exprimé son bonheur d’avoir côtoyé un groupe si jeune, lui donnant l’impression d’avoir quelques années de moins également. Extraits.

Vous remportez un 8e Euro ce soir. Comment vous sentez-vous ?


Très bien évidemment. Notamment parce que beaucoup de personnes ne s’attendaient pas à ce que l’on remporte ce titre. Nous avons démarré difficilement dans ce tournoi. Nous avons bataillé. Il y a eu un match correct contre l’Islande, un mauvais face à la Norvège. Mais je crois qu’on a trouvé la voie à partir des quarts de finale, avec un bon équilibre entre l’attaque et la défense. Je suis totalement heureuse d’avoir remporté ce titre évidemment.
 

Un  mot sur votre coaching ? Anja Mittag entre et marque rapidement notamment.


Pour Anja Mittag, je voulais mettre plus de pression, que le jeu passe plus par les ailes. Je voulais une joueuse capable de travailler sur le front de l’attaque mais aussi dans le replacement défensif. Nous avions décidé dès le départ qu’elle entrerait en jeu. Il y avait cette petite blessure de Célia (Da Mbabi NDLR), donc il fallait rester prudente. Ensuite, j’ai fait entrer Bianca Schmidt, car Simone Laudehr était fatiguée, il fallait apporter de la fraicheur et renforcer la défense.
 

Nadine Angerer a perdu six kilos avant l’Euro. Etait-ce un souhait de votre part ou une décision personnelle ?

Nous avons eu une très longue discussion en novembre. Nous sommes tombées d’accord pour dire que la forme physique était une clé pour être une joueuse de football et une bonne gardienne de but. Elle a énormément travaillé durant la trêve hivernale et nous nous sommes de nouveau rencontrées en février. On voyait déjà qu’elle était mieux, elle avait plus d’impulsion sur les sauts par exemple. Le match qu’elle a réalisé aujourd’hui est une récompense pour tout le travail effectué.
 

Vous avez dû travailler énormément pour amener cette équipe où elle est. Vous devez être épuisée ce soir…


Pas du tout en fait. Je me sens très bien au contraire. Je me suis sentie 10 ans de moins grâce à ce tournoi. Le fait de travailler avec ces jeunes joueuses, remplies de fraicheur, de caractère, de passion, me fait sentir en forme. Mais il faudra voir si je suis dans le même état après la fête qui nous attend ce soir !