Sarah Bouhaddi : « Ce n’est pas une revanche pour moi »

Sarah Bouhaddi, titulaire indiscutable en équipe de France, s’apprête à vivre sa première Coupe du Monde au Canada. Non retenue il y a quatre ans, la portière de l’Olympique Lyonnais veut aller au bout de ce Mondial.

 

 

 

 

 

Le Canada sera ta première Coupe du Monde, comment tu l’abordes ?

S.B : « Je suis très contente d’être là. J’y tenais beaucoup. On a un groupe qui vit super bien, qui est agréable. On a un staff très compétent qui nous donne des billes au quotidien pour pouvoir être performantes. J’ai vraiment hâte que cela commence.

 
Est-ce une petite revanche d’être dans ce groupe par rapport à il y a quatre ans ?

– Non ce n’est pas une revanche. Je pense qu’il y a quatre ans, c’est du passé. On ne m’a pas sélectionnée, c’était le choix d’un sélectionneur et d’un staff. Après, je suis vraiment ravie d’être là avec ce staff et ce nouveau groupe. C’est un nouvel objectif pour moi, ce n’est pas une revanche.

Justement quel est ton objectif ?

– Forcément, c’est de gagner cette Coupe du Monde. Comme toutes les équipes, on ne vient pas ici pour faire de la figuration ou regarder un peu toutes ces villes. On vient vraiment pour la remporter. Après, il y a pleins de bonnes équipes, on fera les comptes à la fin. L’idée c’est d’aller le plus loin possible.

L’idée, c’est d’oublier la frustration de l’Euro ? *

– Non, je ne pense pas que l’on puisse parler du passé, parce que l’on a vraiment changé de staff. Les conditions sont complètement différentes. Alors oui, forcément, la France a fini quatrième des dernières compétitions, mais aujourd’hui il faut vraiment s’appuyer sur les derniers matches amicaux et voir ce que l’on peut faire. Le jeu est bien meilleur qu’il y a quelques années. Le groupe est très complet. »

 

 

 

Propos recueillis par Anthony Rech

 

*L’équipe de France avait été éliminée en quart de finale de l’Euro 2013 par le Danemark