Résultats, réactions et vidéo de la 17e journée de D2

Alors que dans les groupes A et C les leaders ont gagné et que la situation reste la même, les nuls de Saint-Maur, La Roche sur Yon et du Mans permettent à Issy, victorieux à Rouen, de prendre trois points d’avance sur Le Mans en tête du groupe B.

 

 

 

 

Groupe A :

Val d’Orge-Vendenheim : 1-4 (Dunord ; Suss, Landrieux, Mula et Klughertz)
Montigny-Compiègne : 1-2 (Vilmercati ; Fays2)
Rouvroy-Dijon : 1-1 (Weens ; Pacaud)
Gravelines-Bischheim : 1-8 (Lenot ; Moretto 6, Ey et Campos)
Templemars-Amiens : 1-1 (Bauduin ; Vassant)
Nancy-Algrange : 0-3 (Woldyla 2, Martins)

 

Val d’Orge 1-4 Vendenheim

 

Les réactions :

 

« On a fait le travail aujourd’hui ; cela nous a fait du bien de marquer rapidement, même si on a été peu mis en difficulté. Maintenant on espère gagner en coupe de France aussi » Aurélie Mula (Vendenheim).

 

« Vendenheim est une belle et solide équipe qui a su frapper lors de leurs temps forts. Nous n’avons pas su les faire douter, malgré les quelques situations. Le score est un peu sévère au vu du match et des efforts fournis par les filles » Nicolas Carric (Val d’Orge).

 

Ornella Moretto (Bischheim) (voir plus bas)

 

« Un match nul pas logique. Un 4e match sans défaite ; avant on aurait pu perdre ce match. On aurait dû repartir avec les 4 points. On est cohérent dans le jeu. L’apport de Laura Bouillot a été bénéfique et la défense a plus de confiance. Néanmoins, on est encore fragile » Samuel Riscagli (Dijon).

 

Groupe B :

Saint-Maur-Blanquefort : 1-1 (Léocadie ; Cambot)
Rouen-Issy : 0-3 (Ewele, Livet, Mangaya)
Condé-Angers : 4-2 (Leneveu, Deluca 2 et Lemarquand ; ?)
Quimper-Cormelles : 1-1 (Faucon pour Quimper)
Le Mans-La Roche-sur-Yon : 1-1 (Boivin sur penalty)
Verchers-Nantes Saint-Herblain : 1-3 (Hirlam ; Coude 3)

 

Les réactions :

 

« Je suis un peu déçu du dénouement. Nous avons encaissé un but à la 96e alors qu’il n’était annoncé que 2 minutes d’arrêts de jeu, c’est frustrant. Nous n’avons pas été très bons mais nous n’avons pas été aidés » David Brusau (Quimper).

 

« Notre victoire est logique et le résultat du Mans est un bon point pour nous ainsi que celui de Saint-Maur » Kheira Bendiaf (Issy).

 

« Une belle victoire avec énormément d’intensité de notre part dès le début de match. Les filles restent sérieuses, appliquées et sont logiquement récompensées.  » Nicolas Gonfalone (Issy).

 

« Un match nul aurait été plus logique. Il faut féliciter les 2 équipes qui ont produit une rencontre correcte vu les conditions de jeu déplorables » Christophe Charbonnier (Le Mans).

 

« Une victoire méritée, je pense, sur l’ensemble. Un match disputé et rythmé. Un match complet de notre côté avec beaucoup de concentration, de détermination et d’engagement. On a essayé de produire du jeu sur un terrain très difficile. Je suis satisfaite du comportement de mon groupe. Il faudra rééditer ces performances sur toutes les dernières rencontres »  Magali Stevant (La Roche).

 

Groupe C :

 

Monteux-Marseille : 1-0 (Mazzulla)
Toulouse-Claix : 4-2 (Noiran 3 et Gauvin)
Sainte-Christie-Nîmes : 0-2 (Oumeur et Gayton)
Nivolas-Vermelle-Aurillac Arpajon : 0-2 (Saunier et Guellati)
La Sanne Saint-Romain-Albi : 1-6 (Stella ; Barbance, Peruzetto, Arcambal, Marteau, Rouzies et Laizet-Laplagne)
La Véore-Le Puy : 1-0

 

Les réactions :

 

« Au vu de la 2e mi-temps, la victoire est logique. On est revenu deux fois au score avant de prendre l’avantage et de le garder » Nathalie Grammont (TFC).

 

« Les conditions du match de ce jour étaient vraiment difficiles. Un terrain très bosselé et la chaleur pour les 2 équipes. Notre début de rencontre nous a obligées à nous réveiller car il fut calamiteux. Puis en égalisant et en passant devant, nous avons assuré une bonne maîtrise. La Sanne s’est bien battue jusqu’au bout » David Welferinger (Albi).

 

« Pour une équipe sans entraînement, j’estime que nous avons fait un bon match. On mérite la victoire. Il nous manque plus de concentration. On mérite la victoire. Nous avons oublié les couloirs en seconde période et perdu beaucoup de ballons, notamment par des passes imprécises et aussi avec moins d’efficacité dans la récupération. La finition et l’accompagnement sont à améliorer bien évidemment. L’état d’esprit est bon » Yohan Silvy (Marseille).

 

« Un non-match de notre part. Sur un terrain compliqué, on n’a pas su mettre du rythme et utiliser la largeur. Saint-Christie aurait mérité beaucoup mieux sur ce match. Quant à nous, nos filles vont vite devoir se remettre au travail si elles veulent conserver cette 2e place » Emmanuel Gros (Nîmes).

 

« Je suis satisfait de ce résultat qui ne me paraissait pas si simple que cela à obtenir. Nous avons bataillé dur pour y parvenir, face à une équipe de Nivolas très vaillante. C’est tout à leur honneur d’avoir poussé jusqu’à la fin. Tout le contenu n’a pas été parfait, mais nous ne prenons plus de buts. Ce soir nous consolidons la 3e place. Le groupe est en net progrès et toutes les filles adhèrent au projet. Notre matelas de confiance  s’épaissit. J’espère encore pour quelques temps. La réception de Marseille dans deux semaines donnera une belle confrontation à Aurillac »  Jacky Drouet (Arpajon).

 

3 questions à Ornella Moretto (Bischheim)

 

La performance de mettre 6 buts dans un match et la victoire à Gravelines :

 

« Gravelines a ouvert le score très rapidement (6e minute), mais nous n’avons pas baissé les bras et avons su égaliser dans la minute qui a suivi. Nous avons su faire tourner le ballon et cela a payé, nous avons enchaîné les buts, ce qui a déstabilisé l’équipe adverse. Le fait d’avoir marqué le but de la victoire (93e) la semaine dernière face à Templemars m’a permis de reprendre confiance en moi devant le but et de marquer des buts aujourd’hui ».

 

La situation au classement de Bischheim après cette victoire :

 

« Grâce à cette victoire, nous sortons de la zone rouge, ce qui nous permettra de jouer les matchs à venir plus sereinement ».

 

Comment aborder le match de coupe de France contre le PSG ?

 

« Personnellement, je vais l’aborder comme n’importe quel autre match, sans pression, malgré le fait que ce sera un match très difficile. N’importe quelle joueuse rêverait de jouer contre le PSG au moins une fois dans sa carrière, je me donnerai donc à 300 %, d’autant plus que les supporters seront nombreux ».