Namnata Traoré (Tremblay, DH) : « Contre Hénin, nous n’avons rien à perdre »

Tremblay en France, qui a déjà éliminé deux D2 lors des tours précédents, affrontera au prochain tour un club de l’élite, Hénin-Beaumont. Leur attaquante, Namnata Traoré, unique buteuse contre le CA Paris lors de la finale pour les inter-régions, revient sur ce parcours en Coupe de France et aborde ce 16e de finale contre les Nordistes de Yannick Ansart.

 

 

 

Un mot sur cette « finale » remportée contre Paris CA qui vous donne accès aux inter-régions ?

 

Je pense pouvoir parler au nom de toute l’équipe pour dire que nous sommes vraiment heureuses de sortir de ces phases de poules. Cette « finale » de poules contre l’équipe de Paris CA ne fut pas l’un des meilleurs matches de notre saison, mais l’une de nos plus belles victoires. C’était un match plutôt indécis et le score le reflète assez bien ; peut-être étions-nous paralysées par l’enjeu ? Notre but désormais est de finir premières de poule pour pouvoir jouer enfin en D2 ! Nous avons environ un mois pour continuer à travailler sérieusement mais dans une bonne ambiance, et une bonne entente avec notre coach Rafika.

 

Pour l’instant, nous vivons une saison où tout réussit, que ce soit en Coupe ou en Championnat et j’espère que cela durera le plus longtemps possible. En tout cas, nous mettrons tout en œuvre pour que l’aventure continue. Alors que nous n’avions pas commencé la saison sous les meilleurs auspices en perdant notre premier match de Championnat contre le Racing Colombes, nous sommes restées plus soudées que jamais et nous avons travaillé plus dur aux entraînements pour pouvoir enchaîner les victoires et être où nous sommes aujourd’hui.

 

 

 

 

Quels étaient les objectifs initiaux du club en début de saison ?

 

L’objectif du club de Tremblay-en-France pour la section féminine semble être de jouer à fond toutes les compétitions auxquelles nous serons susceptibles de prétendre. Le club, par ses actions et ses nombreuses attentions, fait en sorte que nous nous consacrions exclusivement au football, notre passion à tous. Il est important d’insister sur le fait que la montée pourrait être commune à l’équipe A et à l’équipe B. Ce serait donc une façon d’apporter notre pierre à l’édifice et de rendre la pareille au club, car je pense que Tremblay-en-France fait beaucoup pour mettre en lumière le football féminin.

 

 

Que penses-tu du tirage de la Coupe de France avec la réception du club de D1 d’Hénin-Beaumont ?

 

A l’annonce du tirage, j’étais contente car c’est un match où nous n’avons rien à perdre. Se confronter au plus haut des niveaux, à savoir la D1, alors que nous sommes de modestes joueuses de DH, c’est un honneur. De plus, représenter l’Île de France à ce stade de la compétition, c’est une fierté. Cependant, nous n’allons pas leur faciliter la tâche, nous allons jouer ce match à fond avec nos qualités, essayer de les faire douter et, pourquoi pas, créer la surprise !