Meilleures joueuses de D2

Difficile de trancher et de ne ressortir qu’une seule meilleure joueuse de D2. Nous avons alors opté non pas pour une, mais trois meilleures joueuses (une par groupe) ; les heureuses « récompensées » sont Julie Wojdyla (Algrange), Leïla Meflah (VGA Saint-Maur) et Valérie Gauvin (Toulouse).

 

 

 

Julie Wojdyla (Algrange/Groupe A)

 

Née le 3 octobre 1991, la Messine d’origine Julie Wojdyla a affolé les statistiques cette saison. Avec 22 buts, l’attaquante d’Algrange a grandement contribué à l’ascension du club Mosellan, qui atteint la D1 féminine pour la première fois de son histoire.

 

Gerome Henrionnet (coach d’Algrange) : « Julie a fait une grosse saison, mais elle pourrait être encore meilleure. C’est une joueuse qui a une grande marge de progression, capable de décanter une situation sur un exploit individuel. Julie a une énorme qualité de vision du jeu et de déplacements, mais elle manque parfois un peu de lucidité pour conclure ses actions… Si elle travaille ce manque, elle pourra marquer presque le double de buts (rires) ».

 

 

Leïla Meflah (VGA Saint-Maur/Groupe B)

 

Internationale algérienne, Leïla Meflah est la capitaine du club de Saint-Maur. Née en juin 1982, la milieu de terrain a également porté les couleurs du COM Bagneux (DH puis D2, 2002-2011) et du FC Vendenheim (D1, 2011-2012). Elle vient de disputer sa deuxième saison avec le club du Val-de-Marne, qui n’est pas passé loin de la montée en D1.

 

Mélanie Hacard (déf, VGA Saint-Maur) « Leila est une fille et une capitaine exemplaire,tant sur le terrain qu’en dehors. Elle a été régulière tout au long de la saison. Au milieu de terrain, elle récupère un maximum de ballons et a une relance propre et de qualité. Je pense qu’elle mérite amplement ce trophée au vu de la saison réalisée ».

 

Marianne Amaro (déf, VGA Saint-Maur) : « C’est la joueuse la plus régulière que je connaisse. Elle se distingue par son calme et sa tranquillité sur le terrain, je trouve. C’est un plaisir d’avoir une joueuse comme elle juste devant soi en match, on se sent en sécurité ».

 

Valérie Gauvin (Toulouse/Groupe C)

 

Valérie Gauvin, 18 ans dans moins d’une semaine, et meilleure buteuse de D2. Un jeune espoir dont nous avions déjà parlé, auteure de 30 buts en 19 matches de D2, et 19 buts en 3 matches en U19. Une jeune attaquante à suivre…

 

Soraya Belkadi (coach du TFC) : « Elle progresse vite, mais le plus compliqué est de rester régulière. Il faut qu’elle continue à travailler. Je l’ai découverte en milieu de saison dernière en D1, elle avait montré des choses intéressantes. Le pôle lui a fait du bien et elle s’est aguerrie avec les U19. C’est une joueuse très puissante, qui a vraiment le sens du but. En plus, elle a une bonne technique individuelle, même si elle peut être améliorée. Elle est aussi très forte mentalement. Son chemin sera long, mais elle a tout pour réussir dans le futur. Elle s’est donné les moyens de réussir et elle mérite ses 30 buts ».

 

Nathalie Grammont (TFC) : « Valérie est une jeune joueuse très prometteuse. C’est la première fois que je joue avec une attaquante de ce genre, un vrai renard des surfaces. Même en D1, je n’ai pas côtoyé de joueuse de ce type. Elle est souvent très bien placée, a fait d’énormes progrès depuis le début de saison, notamment dans ses tâches défensives. Elle nous aide énormément. C’est une joueuse qui possède des qualités, pied droit, pied gauche, mais aussi un bon jeu de tête. Elle est très puissante et peut nous renverser un match en sortant un but venu de nulle part.

C’est une personne avec qui je m’entends très bien. C’est quelqu’un qu’on charrie énormément, notamment grâce au nombre fou de buts qu’elle a marqués cette saison. Mais « Valou » a aussi ses propres habitudes qui nous font rigoler, notamment SA place au vestiaire, son numéro 9, son pot de gel ou encore SES gels douche ! Les filles de l’équipe comprendront.

Elle fait une très belle doublette avec Clara (Noiran). Elle mérite entièrement ce titre de meilleure joueuse, je lui souhaite vraiment le meilleur pour la suite, je ne me fais pas de souci pour elle ! ».