Meilleur entraîneur de D2 : David Welferinger

Pour sa première saison en tant qu’entraîneur d’une équipe féminine, David Welferinger a réussi le pari de faire monter l’ASPTT Albi en division 1 au terme d’une saison exceptionnelle. Portrait de celui qui s’est vu décerner le trophée du Meilleur Entraîneur de D2 de la saison.

 

 

 

 

Pour sa première saison avec les filles, David Welferinger a réussi à emmener l’ASPTT Albi en Division 1 pour la saison 2014-2015. Le natif de la Réunion, qui a passé son enfance à Albi, a choisi d’entraîner l’ASPTT cette saison. Le président Bernard Espié voulait le faire venir depuis plusieurs années ; il finit donc par accepter et devient le nouvel entraîneur albigeois en remplacement de Daniel Sutra. Malgré son manque d’expérience dans le football féminin, David Welferinger se voit confier la tâche de faire monter l’équipe en D1 sous 2 ans.

 

Pour mieux appréhender ce nouveau public il décide de rencontrer divers entraîneurs qualifiés : rugby féminin de Castres, Pôle Espoir de Blagnac, le but étant de comprendre les problématiques et le management de filles, qui lui sont inconnus. C’est à la suite d’un entraînement test que son engagment est validé, l’engouement et l’ambition du club ayant été déterminants dans son choix. 

 

 

 

 

 

 

Après une carrière de joueur stoppée net pour cause de blessure, il revient à 28 ans comme entraîneur de l’équipe réserve de l’US Albi. Suivent deux saisons avec des participations à l’entraînement de la CFA, puis deux expériences en DH (Castres et Cugnaux), et enfin l’équipe féminine de l’ASPTT Albi. Son parcours au FC Nantes (en tant que joueur) l’a profondément marqué. Ses références entraîneurs – Raynald Denoueix et Coco Suaudeau pour la partie sportive, Michel Tronson pour la partie humaine – influencent sa vie et ses choix au quotidien. David s’évertue à appliquer les principes du fameux jeu à la nantaise dans toutes les équipes qu’il a entraînées. 

 

Jean-Claude Barrault, qui l’a croisé en Coupe de France avec Soyaux, porte son regard sur David : « Il avait un super groupe sur lequel on sentait qu’il avait posé sa griffe. J’ai vraiment senti un garçon passionné qui savait ce qu’il voulait. On ne fait pas la saison qu’il a faite par hasard, il y a un gros travail derrière ».

 

Reynald Pedros, ancien milieu international du FC Nantes (25 sélections) porte son regard sur David : « David était un joueur à vocation offensive de qualité. Un garçon qui avait toujours la joie de vivre. Je suis content pour lui, c’est quelqu’un que j’apprécie. Je lui souhaite beaucoup de bonnes choses et qu’il se régale. J’espère qu’il se maintiendra dans l’élite. Je suivrai les résultats d’Albi ».