Meilleur entraineur de D1 féminine : Patrice Lair

La logique s’est imposée pour désigner Patrice Lair meilleur entraineur de D1 féminine cette saison. A la tête d’une équipe qui a remporté 63 matches de championnat sur 66 depuis 2010, le Breton a conduit l’OL féminin à battre de nombreux records cette saison, avec le mérite de toujours tirer le meilleur d’une équipe déjà au sommet.

Patrice Lair, 51 ans
Entraineur
Olympique Lyonnais
Sa saison :
Vainqueur de la Mobcast Cup 2012
Vainqueur du Championnat de France 2013
Finaliste de la Ligue des champions 2013
Demi-finaliste de la Coupe de France féminin 2013 (reste à jouer)

Patrice Lair est devenu un personnage incontournable du paysage du football féminin français. Depuis son arrivée à l’OL féminin en 2010, le coach n’a pas perdu une seule fois en championnat, réalisant même deux exercices parfaits avec 22 victoires en 22 journées. Un grand chelem réalisé en 2011, puis cette saison. 2012/2013 est l’année des records pour le coach des Fenottes. Son équipe a planté 132 buts en D1, pour seulement 5 encaissés. Il a mené la vie dure à tous ses adversaires, écartant coup sur coup Juvisy (4-0), Montpellier (6-2) et Paris (1-0) lors de la phase aller du championnat avant de récidiver au retour (2-0, 4-0, 3-0). En parallèle il s’adjuge l’officieux Mondial des clubs face à la crème des clubs japonais.

En trois saisons sous ses ordres, l’OL a gagné 63 fois et concédé 3 nuls en D1. Un bilan incroyable pour le premier entraineur français à avoir remporté une Ligue des champions. « Malgré la finale européenne perdue, il faut dire que Lyon a vraiment dominé son sujet durant toute la saison« , constate Cécile Locatelli, consultante sur Eurosport. Même son de cloche pour Romain Balland : « Pour le voir travailler assez régulièrement et avoir le retour des joueuses sur sa capacité à créer de l’émulation, proposer de la variété aux entraînements et les remettre en question après chaque match, c’est un sacré bonhomme.« 

Une vraie référence du métier, qui avait déjà marqué les esprits lors de son passage à Montpellier entre 2005 et 2007. Il y avait remporté deux Coupes de France et disputé une demi-finale européenne. Après avoir découvert l’Afrique par le Bénin puis le Rwanda, il revient chez les filles pour ramener la Ligue des champions à Lyon. Chose faite en 2011 et 2012. Nul doute que ses ambitions le porteront à tout donner pour être présent en 2014 pour la prochaine finale à Lisbonnes.

Les nommées :

• Farid Benstiti (PSG)
• Patrice Degironde (Yzeure)
• Patrice Lair (Lyon)
• Sandrine Mathivet (Juvisy)
• Olivier Moullac (Guingamp)

A lire aussi :

Retrouvez les Trophées du football féminin

Révélation de la saison : Laura Bouillot
Meilleur espoir de D1 féminine : Griedge Mbock
Trophée d’Honneur : Caroline Gracial
Meilleure Joueuse de D1 féminine : Lotta Schelin

Crédit photo : Q.Lafont / Olweb.fr