Lyon – Montpellier : Comme on se retrouve…

Place aux quarts de finale de la Coupe de France dimanche avec notamment le choc entre l’Olympique Lyonnais et Montpellier. Les deux formations les plus titrées dans l’histoire de la compétition se retrouvent pratiquement un an après la demi-finale très controversée. Les retrouvailles en Coupe dimanche à la Plaine des Jeux s’annoncent… électriques !

 

 

C’était il y a pratiquement un an. Le 12 mai 2013, Montpellier aurait pu (dû ?) accéder à sa cinquième finale de Coupe de France consécutive en dominant l’Olympique Lyonnais en demi-finale au terme d’une séance de tirs au but rocambolesque. La suite est compliquée, mais voici grossièrement le rappel des faits : Lyon s’impose finalement lors de cette première demi-finale (6 tab à 5) ; Montpellier fait appel ; Jean-Michel Aulas propose de rejouer le match ; ce sera chose faite pratiquement un mois plus tard le 5 juin 2013 ; l’OL ne se fait pas surprendre deux fois et inflige une sévère correction aux Héraultaises grâce à deux doublés de Camille Abily et de Lotta Schelin (4-0).

 

 

Le pénalty litigieux de Rumi Utsugi :

 

 

Montpellier pour le remake ?

 

Depuis cet incroyable épisode, les routes lyonnaises et montpelliéraines se sont à nouveau croisées en championnat. Les filles de Patrice Lair s’étaient imposées au stade de la Mosson le 1er décemblre dernier sur le score de 4 buts à 1 grâce notamment au seul et unique doublé de Megan Rapinoe sous le maillot des Fenottes. Alors, Montpellier pourra-t-il espérer refaire le même coup que l’an passé en quart de finale de Coupe de France dimanche ? La tâche s’annonce délicate, puisque le « premier round » du 12 mai 2013 donné à rejouer l’avait été sur terrain synthétique. Une surface qui n’avait pas spécialement avantagé les Lyonnaises, qui avaient exigé de rejouer la rencontre du 5 juin sur une pelouse naturelle, pour le résultat que l’on connait.

 

 

 

Le quart de finale dimanche se déroulant à la Plaine des Jeux, la surface sur laquelle évolueront les joueuses ne sera pas synthétique comme vous pouvez l’imaginer. Bien que Montpellier ait toujours eu d’excellents résultats en Coupe de France comme évoqué précédemment avec ses quatre finales disputées en cinq ans, il faut aussi garder en tête que le MHSC reste sur six défaites de rang face à l’OL, toutes compétitions confondues. Plus inquiétant encore pour Montpellier, les 5 revers cette saison face aux cadors du championnat que sont Lyon, Paris et Juvisy. D’ores et déjà écarté de la course à la Ligue des champions, le club héraultais n’a plus que la Coupe de France pour sauver sa saison et ainsi mettre fin à cinq années sans le moindre titre.

 

 

 

 

Une victoire pour ouvrir les portes de la finale ?

 

L’équipe qui sortira vainqueur du choc de dimanche devrait par la suite être confrontée à un adversaire plus abordable en demi-finale le 11 mai prochain. En effet, Lyonnaises ou Montpelliéraines seront opposées au vainqueur du duel entre Soyaux et Vendenheim dimanche au stade Léo Lagrange (14h00). Les autres quarts de finale de la Coupe de France verront Rodez accueillir Juvisy (14h00) et le Paris Saint-Germain se déplacer chez le petit poucet de la compétition, Bischheim (D2). Coup d’envoi à partir de 14h30.

 

 

Crédit photo et vidéo: DR / OL web / kyra34 (Youtube) / Laure S. (c)