LDC : Entre balades et chemins de croix

Nous connaissons 12 des 16 équipes qui disputeront les 8e de finale de la Ligue des champions. Certaines avaient déjà validé leur billet avant le match retour, d’autres ont dû batailler jusqu’au bout pour avoir le droit de poursuivre leur parcours dans la compétition. Retour sur cette nouvelle journée européenne riche en buts et en rebondissements.

 

Le réalisme barcelonais

 

C’est historique pour le FC Barcelone ! Le club catalan va participer pour la première fois de son histoire à un 8e de finale de Ligue des champions. Pour en arriver là, les Barcelonaises ont dû batailler dur, très dur, face à une solide équipe de Brondy ! Le champion danois partait avec un petit avantage du fait du score nul et vierge rapporté d’Espagne la semaine dernière. Avantage confirmé avant la demi-heure de jeu par Anja Thorsen, qui ouvrit la marque pour la formation scandinave (25e).

 

C’est en seconde période que les Blaugrana se sont réveillées, d’abord par l’intermédiaire de Marta Corredera (52e), imitée en fin de match par la joueuse serbe, Jelena Cannkovic (87e).  L’égalisation en toute fin de rencontre de Simone Sorensen n’y changera rien (94e), le FC Barcelone se qualifie en arrachant le nul à Brondy, deux buts partout. Les Catalanes peuvent souffler, elles n’auront cadré que deux frappes dans cette rencontre…

 

 

Il y avait du suspense par ici…

 

… Et de grosses déceptions également. Particulièrement en Italie, du côté de Tavagnacco. Sorties vainqueurs au match-aller (3-2), les Italiennes ont finalement craqué sur la pelouse du club danois du Fortuna Hjorring. Les Scandinaves ont porté deux coups fatals, un par mi-temps. Le premier par Camilla Larsen (35e), le second par Laura Rus (81e). Les dix minutes d’arrêt de jeu n’y ont rien changé, l’actuel leader de Serie A a fait ses adieux à la compétition dès le premier tour.

Que les supporters italiens se rassurent, les clubs transalpins n’auront pas tout perdu ce mercredi. En effet, le champion en titre de Torres a sauvé l’honneur en disposant à domicile du club autrichien de Spratzen, 3 buts à 1, grâce notamment à une réalisation de l’internationale Azzure, Patrizia Panico.

 

 

Du suspense, il y en avait également en République Tchèque où le club suisse de Zürich est allé arracher sa qualification aux dépens du Sparta Prague (1-1). Pour rappel, les Helvètes s’étaient imposées 2 buts à 1 à domicile lors du match-aller. Scénario identique pour le petit club chypriote de l’Apollon Limassol, qui est allé chercher sa qualification en Autriche sur la pelouse de Neulengbach (1-1)

 

… Beaucoup moins par-là

 

Déjà vainqueur 14 à 0 la semaine passée à Pärnu, le VfL Wolfsburg a une nouvelle fois découpé son adversaire. Conny Pohlers, déjà triple buteuse à l’aller, s’est une nouvelle fois offert un triplé face aux championnes d’Estonie. Résultats des courses, les Louves ont fait un poil moins bien que lors du premier round, en s’imposant simplement 13-0 ! Ça sent la crise à Wolfsburg…

Trêve de plaisanteries et revenons-en aux autres cartons du jour. Auréolées de leur titre de championnes de Suède, les joueuses de Malmö ont fait fort face aux Norvégiennes du LSK Kvinner en s’imposant aisément 5 à 0. Les stars de la formation suédoise ont brillé tour à tour, à commencer par Manon Melis, auteure d’un doublé, tout comme sa coéquipière allemande, Anja Mittag. La Suissesse Ramona Bachmann a également participé à la fête. Les Suédoises s’imposent finalement 8 à 1 sur l’ensemble des deux matches.

 

CidYym on Make A Gif, Animated Gifs

Première mèche allumée par Anja Mittag du côté de Malmö

 

Dernier carton de la journée, celui du Turbine Potsdam –futur adversaire de Lyon au prochain tour- face aux Hongroises du MTK Hungària (6-0). Trois doublés dans cette partie -tous inscrits après l’heure de jeu- signés Natasa Andonova, Asano Nagasato et Antonia Gôransson. De bon augure avant d’affronter Wolfsburg samedi prochain en championnat.

 

 

Crédits photos et vidéo: Miguel Ruiz / DandalBs /DR / svenskfotboll.se